Accoucher en douceur avec la naturopathie

Publié le 13 septembre 2017
Écrit par Laurence Sala, naturopathe

Accoucher en douceur avec la naturopathie
Vogel #1 FR

La naissance est tout un voyage… qu’on imagine, dont on rêve, qu’on attend avec impatience.

 

On prépare sa valise sans savoir la date de départ. Que ce soit le premier ou le troisième accouchement, on ne sait jamais à quoi s’attendre ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir comment les plantes et les aliments peuvent vous soutenir lors du jour J. La nature regorge de secrets qui peuvent soutenir la puissance féminine, la force du couple, et aider bébé à se déposer dans sa nouvelle vie.

 

CRÉER SA BULLE

L’accouchement est l’un des rares moments où on doit accepter de perdre le contrôle, d’être dans le moment présent, de laisser bébé mener la danse et de vivre ensemble ce rite de passage. Chaque minute est importante.

Certains couples écrivent un plan de naissance pour se renseigner sur les pratiques médicales, déposer leurs intentions, faire connaître leurs choix auprès du personnel. C’est un exercice que j’encourage vivement, mais il est important de se rappeler qu’il n’existe pas d’accouchement idéal !

Quel que soit le lieu de votre accouchement, je vous invite à mettre votre couple au cœur de l’action. La force de votre amour compte tellement pour favoriser l’avancée du travail (grâce à la production d’ocytocines). Pour vous aider à (re)créer votre bulle, je vous invite à apporter un objet, un vêtement, une huile essentielle, une musique… qui vous aide à retrouver votre force intérieure.

Si cela ne suffit pas, voici mes trois huiles essentielles préférées pour favoriser la relaxation et la détente : la lavande vraie (Lavandula angustifolia), la bergamote (Citrus aurantium ssp. bergamia) et le laurier noble (Laurus nobilis).

Chacune d’entre elles a une force énergétique particulière :

  • la lavande apporte de la douceur, un câlin réconfortant ;
  • la bergamote remet de la joie dans les cœurs ;
  • le laurier noble donne du courage et de la force pour continuer.

Vous pouvez diffuser une de ces huiles essentielles ou en mettre deux gouttes sur vos poignets et votre plexus solaire. Papa peut aussi en bénéficier ! Mais testez-les avant toute utilisation afin de voir si l’une d’entre elles vous correspond pleinement et si vous ne faites pas de réaction.

 

LE POUVOIR DES ALIMENTS

On ne sait jamais combien de temps va durer l’accouchement. Serez-vous dans un train à grande vitesse ou bien dans un vol long-courrier ? Aurez-vous une petite faim, une grande soif ? Chaque femme est différente, alors avoir quelques provisions dans sa valise de maternité peut s’avérer utile.

Parmi les boissons à favoriser, l’eau d’érable est la grande gagnante ! Connue pour sa richesse en électrolytes, on la recommande aux sportifs. Or, accoucher est du sport : que ce soit un sprint ou un marathon ! Son petit goût sucré vous donnera de l’énergie et vous hydratera rapidement. Comme on s’en procure facilement au Québec, sage-femme, doula, conjoint, infirmière, médecin peuvent aussi en profiter.

Vous n’aimez pas l’érable ? Essayez alors l’eau de coco, ou de l’eau avec de la chlorophylle, ou encore de la tisane de framboisier (chaude ou froide, selon votre préférence). Peu importe votre choix, la paille est un indispensable à ajouter dans votre valise ! Sa praticité vous étonnera.

D’autre part, je vous partage une recette de boules d’énergie. Elles sont faciles à faire et se congèlent bien pour être prêtes le jour de l’accouchement.

  • 1 tasse de graines de tournesol crues, décortiquées
  • 1 tasse de noix de coco râpée
  • 1 tasse de purée de dattes
  • 1 tasse de cacao en poudre+ un peu pour saupoudrer
  • 4 c.à soupe d’huile de coco fondue
  • Jus d’un citron
  • 1 pincée de sel de mer
  • 2 c.à soupe de poudre de cacao
  • 2 c.à soupe de maca

Faire tremper les graines de tournesol8à 12 heures (ou la nuit) et bien les rincer. Les réduire en petits morceaux au robot culinaire. Dans un saladier, mélanger les graines de tournesol et la noix de coco râpée.

Incorporer la purée de dattes, le cacao et l’huile de coco. Ajouter le jus de citron et le sel. Former des petites boules, puis les rouler dans de la poudre de cacao et de maca.

À noter que le maca est un super aliment péruvien qui agit comme puissant énergisant physique et mental. Il se marie très bien au cacao, qui lui aussi est un stimulant du système nerveux.

 

LES HUILES ESSENTIELLES POUR SOULAGER LA DOULEUR

L’aromathérapie est tout un art, toute une passion pour moi. Les huiles essentielles sont très puissantes de par leur composition biochimique, mais aussi de par leur taux vibratoire. Elles travaillent à la fois sur le corps physique, émotionnel et énergétique.

Pendant la grossesse et l’accouchement, elles sont de précieuses alliées. Mais il est important d’être bien accompagné par un aromath rapeute afin d’éviter tout désagrément et de s’assurer de la personnalisation de l’usage de ces huiles.

Au-delà d’aider à se détendre, les huiles essentielles peuvent soulager la douleur et vous accompagner à chaque contraction. Le clou de girofle est d’ailleurs bien connu pour son effet anesthésiant.

Voici donc une petite huile de massage à fabriquer et à apporter avec soi (après vérification auprès de votre thérapeute) :

  • 45 ml d’huile végétale de sésame
  • 2 ml d’huile essentielle de clou de girofle (Syzygium aromaticum)
  • 2 ml d’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 1 ml d’huile essentielle de thymà thujanol (Thymus thujanoliferum)

À noter qu’il est très important de choisir des huiles essentielles de qualité, biologiques et 100 % pures.

 

DES PLANTES POUR SE SOUTENIR APRÈS L’ACCOUCHEMENT

Maintenant que bébé est arrivé, le temps s’est arrêté, et vous profitez de chaque instant avec lui. Encore là, les plantes ont toute leur place pour adoucir l’atterrissage de la petite famille.

Pour maman, on pensera à soulager l’inflammation du périnée avec une infusion de calendule (Calendula officinalis), de consoude (Symphytum officinale), et de lavande (Lavandula angustifolia). L’idée est d’utiliser cette infusion comme bain de siège thérapeutique. Ces plantes soulagent les tissus et favorisent la cicatrisation.

Pour bébé, les fleurs de Bach sont tout indiquées… et ce, dès ses premiers instants de vie. Ces élixirs floraux ont été créés par le médecin homéopathe Edward Bach pour soutenir et équilibrer des émotions. Ils sont des outils très intéressants en pédiatrie.

Comme la naissance représente aussi un choc pour votre poupon, le remède « étoile de Bethléem » est tout indiqué. Bébé vient de réaliser tout un passage, tout un rituel dans sa vie. Appliquer quelques gouttes de cet élixir autour de son nombril l’aidera à se déposer et à atterrir après son accouchement.

Je conclurai avec un message qui me tient à cœur : aujourd’hui, on banalise beaucoup trop la naissance. On accouche sans se poser de question, parce qu’on nous a dit d’évoluer avec son temps et de recourir à la péridurale, par exemple. Mais la naissance est tout sauf banale: elle est sacrée !

Il s’agit d’un moment unique, autour d’une puissance familiale. Maman, papa, bébé, chacun a son rôle. Connecter avec son corps, vivre une contraction à la fois, être dans son cœur, visualiser son bébé descendre, glisser des mots doux à l’oreille de sa femme, écouter le son d’une musique chère, chanter peut-être, prendre un bain, vivre pleinement ce moment, accompagner du mieux qu’on peut…voilà ce qui se passe à l’accouchement ! Avant même de faire appel à des pratiques médicales s’il s’en avère nécessaire, avant même aussi de recourir à la naturopathie.

Pour celles qui approchent de leur terme, je vous souhaite un très bel accouchement et une magnifique lune de miel avec votre famille !