Aliments pour chiens et OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)

Publié le 15 juillet 2019
Écrit par Milenka Jonas, B . Sc., ND

Aliments pour chiens et OGM (Organismes Génétiquement Modifiés)
Herbasante FR

En tant que propriétaire d’un chien ou d’un animal domestique, vous voulez ce qu’il y a de mieux pour votre animal. Vous achetez de la nourriture pour chiens (crue ou en magasin), vous lisez les ingrédients et vous pensez : c’est génial ! Il y a du bœuf, du poulet, des légumes, des céréales ; tout cela est bon pour mon chien. Eh bien, oui et non !

Il existe différentes sortes de nourriture que vous pouvez donner à votre chien ou autre animal de compagnie. Il y a la nourriture crue, qui peut contenir de la viande et des légumes ordinaires ou de la viande et des légumes biologiques, puis il y a la nourriture achetée en magasin, qui peut être de la nourriture pour chiens du commerce ordinaire ou de la nourriture avec des ingrédients biologiques.

L’emballage des aliments certifiés biologiques porte toujours un label de certification biologique authentique, par exemple USDA Certified Organic.

L’autre écoétiquette à rechercher est celle du Projet sans OGM vérifié. On la trouve de plus en plus souvent dans notre chaîne alimentaire. Bien que l’étiquetage sans OGM soit plus récent que celui de la certification bio, il est de la plus haute importance. De plus en plus de fabricants choisissent de l’utiliser. Même s’ils n’y sont pas tenus et qu’ils doivent payer pour apposer l’écoétiquette sans OGM sur leurs produits, on la voit sur de plus en plus de produits, parce que le consommateur en est de plus en plus conscient.

Malgré toute la controverse sur ce qu’il faut donner à son chien, qu’il s’agisse d’aliments crus ou achetés en magasin, il est important que les aliments soient certifiés biologiques et sans OGM. L’étiquette « certifié biologique » sur un aliment exige un processus de vérification par une tierce partie que le producteur et le fabricant paient afin d’être en mesure de l’apposer sur leur produit. Les fabricants qui paient pour obtenir la certification biologique de leurs produits ne sont pas autorisés à utiliser des ingrédients génétiquement modifiés (ils ne font généralement pas de tests génétiques particuliers, toutefois), des herbicides ou pesticides artificiels, et les animaux sont élevés sans l’usage d’antibiotiques, de médicaments ou d’hormones.

Pour qu’un aliment soit étiqueté sans OGM, il doit être soumis à un processus de vérification par une tierce partie qui analyse la présence d’OGM et la contamination par des OGM. Les entreprises et les fabricants ne sont pas obligés d’étiqueter les aliments génétiquement modifiés, de sorte que nous n’avons aucun moyen de savoir avec certitude ce qui est ou non génétiquement modifié, à moins que l’aliment ne soit étiqueté sans OGM.

Les aliments génétiquement modifiés ont été introduits dans notre chaîne alimentaire au milieu des années 1990. L’objectif était de produire plus rapidement des aliments, d’aider le monde à lutter contre la faim et de fournir plus de nourriture à la planète. Les aliments génétiquement modifiés sont obtenus à partir de cultures génétiquement modifiées (semences génétiquement modifiées). Les ingrédients les plus courants que l’on trouve dans les aliments du commerce pour animaux de compagnie sont le maïs et le soya qui, depuis les années 1990, sont pour la plupart génétiquement modifiés. Ils sont également donnés à nos animaux d’élevage. Les ingrédients génétiquement modifiés se retrouvent dans plus de 70 % des aliments transformés, qu’ils soient destinés à la consommation humaine ou à l’alimentation des animaux domestiques.

Les aliments génétiquement modifiés les plus courants créés au cours des 25 dernières années sont le maïs, le soya, le canola et les graines de coton. Les betteraves et la luzerne sont venues s’ajouter récemment à la liste. Le maïs et le soya sont donnés en pâture à nos animaux d’élevage pour les engraisser plus rapidement.

Ce sont les principaux ingrédients que l’on trouve dans les aliments pour chiens achetés en magasin : semoule et gluten de maïs, maïs entier moulu, graisse animale, pulpe de betterave, blé entier moulu, farine de viande et d’os, huile végétale, brisures de riz.

Arrêtons-nous un peu à ces ingrédients. Presque tout le maïs actuellement sur le marché est génétiquement modifié, à moins d’être étiqueté comme étant certifié biologique ou sans OGM. Le blé contient du gluten, qui a tendance à être très inflammatoire et qui ne fait pas partie des habitudes alimentaires des animaux. Les huiles végétales utilisées couramment sont soit l’huile de maïs, de canola, de coton ou de soja. Ces huiles végétales sont pour la plupart génétiquement modifiées. La viande que contiennent les aliments pour animaux de compagnie provient d’animaux d’élevage qui ont été nourris avec du maïs et du soya génétiquement modifiés. De plus, le soya est connu comme étant œstrogénique et ne devrait pas être consommé en grande quantité. Voulez-vous nourrir votre animal de compagnie avec du maïs et du soya ? Et avec des ingrédients qui sont pour la plupart génétiquement modifiés ?

La nourriture pour chiens contient généralement du bœuf, du poulet, de l’agneau ou du mouton, de la dinde, du porc, du poisson, du chevreuil, du kangourou. Le bœuf est la viande la plus utilisée dans les aliments pour chiens. La chair et les sous-produits de poulet sont également une source courante de viande. Les bovins et les poulets sont nourris avec beaucoup de maïs et de soya, pour la plupart génétiquement modifiés, tandis que les cultures de légumes sont principalement pulvérisées avec des herbicides et des pesticides. La luzerne est maintenant aussi génétiquement modifiée et souvent donnée à nos vaches. Alors, à quel point la nourriture de votre chien est-elle saine ?

Même si votre chien ou autre animal de compagnie consomme de la viande et des légumes crus, ceux-ci doivent être biologiques et sans OGM, sinon, les animaux utilisés pour la viande ont vraisemblablement été nourris avec du maïs, du soya, de la luzerne ou d’autres aliments qui sont pour la plupart génétiquement modifiés.

On trouve maintenant de plus en plus de produits étiquetés sans OGM. Des aliments pour animaux de compagnie sans maïs et sans soya font leur apparition sur les étagères. Des aliments pour animaux de compagnie certifiés biologiques sont maintenant facilement accessibles sur le marché.

Les aliments génétiquement modifiés ou dérivés de cultures génétiquement modifiées, peuvent causer le syndrome de l’intestin perméable, le syndrome du côlon irritable, des allergies, des maladies auto-immunes, des troubles cutanés, des anomalies du foie et des anomalies reproductives. Le syndrome de l’intestin perméable peut modifier le microbiote intestinal, ce qui peut avoir un effet négatif sur le système immunitaire. On observe maintenant dans la nature une intégration de matériel génétique bactérien provenant de bactéries résistantes aux antibiotiques. De nombreuses études ont été menées sur les animaux et les effets négatifs des aliments génétiquement modifiés.

 

Le saumon génétiquement modifié a récemment été introduit dans la chaîne alimentaire au Canada et son étiquetage n’est pas obligatoire !

On peut penser que c’est une exagération, mais il y a un grand débat sur le sujet et beaucoup d’inconnu. Mieux vaut être renseigné et savoir que de ne pas savoir. Il est important d’être au courant de ce qui se passe dans notre chaîne alimentaire. Nous l’avons introduit dans la nature et nous ne pouvons pas être certains de tout ce qui en résultera. Étant donné que les cultures génétiquement modifiées n’ont jamais été approuvées pour la consommation humaine, des études qui ont été menées sur des animaux ont montré que la consommation d’aliments génétiquement modifiés a des effets négatifs de nombreuses façons. Si les aliments génétiquement modifiés peuvent causer des anomalies chez nos animaux de compagnie, il va de soi qu’ils peuvent avoir les mêmes effets négatifs sur l’humain.

 

POUR ALLER PLUS LOIN.

Un conseil utile

Lorsque vous achetez de la nourriture pour votre chien, en particulier des fruits et légumes, recherchez sur l’aliment une étiquette ou un autocollant qui porte un numéro à 4 ou 5 chiffres et qui peut vous indiquer si l’aliment est génétiquement modifié, biologique ou cultivé selon des méthodes ordinaires.

94545 : un nombre à 5 chiffres commençant par un 9 signifie que l’aliment est génétiquement modifié.

84545 : un nombre à 5 chiffres commençant par un 8 signifie que l’aliment est biologique.

4545 : un nombre à 4 chiffres signifie que l’aliment est cultivé selon les méthodes courantes.