Beauté et santé dermatologique grâce aux végétaux

Publié le 25 juin 2023
Écrit par Anny Schneider, autrice, conférencière et herboriste-thérapeute accréditée

Beauté et santé dermatologique grâce aux végétaux
Expo Manger Santé 2 dates

La peau représente notre précieuse enveloppe, et la plus vaste zone de perception du monde extérieur. C’est aussi le reflet de ce qui se produit à l’intérieur de nous, sur le plan tant physique que psychique.

Après l’équinoxe, lors des grandes périodes de chaleur retrouvée, notre peau appelle le contact de l’air frais, de l’eau douce et du soleil, mais demande aussi certaines précautions.

 

Petits rappels des rôles de la peau

  • Fonctions de protection multiples : contre la chaleur, le froid, le soleil, les chocs, les coups et les blessures.
  • Absorption de la vitamine D, synthèse du bon cholestérol et de la mélanine.
  • Fonctions respiratoires, accrues lors des grandes chaleurs.
  • Absorption de substances, de vitamines liposolubles, d’huiles essentielles, de médicaments, de solvants naturels et pétrochimiques.
  • Excrétion de la sueur et de l’acide urique, pH adapté à effets bactéricides.
  • Perception de la douleur, des piqûres, du froid, de la chaleur, des pressions et des caresses.

 

Structure de la peau

C’est l’organe le plus étendu et pesant du corps : pour une grandeur de 1 m 70, la peau pèse de 3 kg chez la femme à 5 kg chez l’homme, et couvre de 1,70 m2 à 2 m2, selon le poids.

L’épiderme est la couche la plus externe et la plus dense, faite de cellules mortes et de kératine, et il sert surtout de protection.

Il se renouvelle en 30 à 60 jours en fonction de l’endroit du corps.

Il héberge autour de 3 000 sortes de micro-organismes et 1 000 milliards de bactéries (!), propres (ou sales…) au microbiote dermatologique typique à chaque personne, comme notre odeur, unique à chacun.

Le derme est la couche la plus hydratée (faite de 60 à 80 % d’eau), souple et élastique. Le derme est très vascularisé et innervé. Il loge aussi les glandes sudoripares et sébacées, qui gardent la peau hydratée, et les lymphocytes défensifs, chargés de la protection. On y retrouve aussi un enchevêtrement de fibres protéinées faites de collagène et d’élastine, et la substance fondamentale, une gelée riche en mucopolysaccharides et en eau. Épais de 2 mm aux paupières, et de 10 mm au niveau du dos, le derme remplit de nombreuses fonctions.

L’hypoderme est la sous-couche la plus riche en gras, ou lipides. C’est lui qui stocke les adipocytes, ou gras de réserve, de protection et d’hydratation. C’est aussi le siège des follicules pileux, les racines des cheveux et des poils.

 

Nutriments, vitamines et minéraux favoris de la peau, derme en tête

H2O : eau pure, filtrée, légèrement acide. La peau en contient de 65 % (homme de 70 ans) à 90 % (bébé).

Le derme se régénère en 30 à 60 jours, selon l’âge, le terrain et les nutriments ingérés.

Il renferme de l’acide hyaluronique, du collagène, de l’élastine et de la kératine.

Également plusieurs acides aminés, dont les soufrés : méthionine, cystéine, tyrosine.

Meilleures sources alimentaires de ces acides aminés : collagène en poudre ou en liquide, petit-lait, céréales complètes, légumineuses, bœuf, poisson entier.

Acides gras essentiels pour aider la peau : huiles mono-insaturées et polyinsaturées de lin, d’onagre, de bourrache, d’olive, de tournesol (oméga-3, oméga-6 et oméga-9).

Gras saturés sains : coco, cacao, beurre bio.

Vitamine A, ou rétinol : carotène (fruits et légumes très rouges ou verts), foie de morue ou de flétan.

Complexe de vitamine B : levure alimentaire, graines et céréales complètes.

Vitamine C : fruits frais.

Silice, soufre, zinc : graines et noix, plantes minéralisantes, œufs et choux.

Probiotiques : en capsules, yogourt, kéfir, choucroute et autres lactofermentations.

 

Pires dangers et poisons pour la peau

  • L’excès de soleil — les rayons UVA, UVB et infrarouges, surtout — est la première cause du cancer de la peau (mélanome malin : asymétrique, bordures de couleur variable, suintant). Exposez-vous graduellement au soleil, la peau la plus dénudée possible. De 5 à 30 minutes au maximum et jamais au zénith (de 11h à 13 h) ! Mettez absolument des crèmes avec des gras saturés et des filtres solaires naturels, idéalement avec un FPS de 30, vu les trous dans la couche d’ozone toujours présents.
  • Plantes à psoralènes ou à alcaloïdes : berce du Caucase, panais, apocyn, herbe à puce.
  • Acide formique : abeilles, guêpes, fourmis.
  • Acariens : moustiques, puces, punaises, tiques.
  • Médicaments dermo-irritants: accutane, antibiotiques, antidépresseurs, cortisone, diurétiques, hormones.
  • Sucres raffinés.
  • Alcool et tabac, qui déshydratent, font rider la peau et vieillir prématurément.

 

Substances chimiques toxiques pour la peau et le corps entier

Il y en a près de 82 000 dans les différents produits utilisés au quotidien ; elles sont présentes dans les détergents, les savons liquides, les produits de maquillage et de nettoyage, les crèmes hydratantes, les shampoings, les colorants… (source : Fondation David Suzuki).

Effets plus ou moins prononcés : allergies, eczéma, dermatoses, vitiligo, problèmes immunodépendants.

  • Pesticides de tous types : 7 bébés sur 10, même allaités, en ont dans leur sang!

Symptômes : asthme, allergies, dermatoses, perturbations hormonales, tumeurs.

  • Les composés inorganiques pétrochimiques.

Le pétrole va dans votre voiture, pas sur votre peau !

  • Les parfums et les fragrances de synthèse dans de nombreux produits cosmétiques et détergents : près de 90 % de composés chimiques en 3 000 agents masquants de synthèse, les plus nocifs, mais aussi les plus économiques, hélas!
  • Aluminium : déodorants, cancérigènes hormonaux-dépendants et nocifs pour le cerveau.
  • BHT-BHA, conservateurs courants des crèmes : perturbateurs endocriniens.
  • Cocamide et lauramide DEA : nitrosamines cancérigènes dans les crèmes de beauté et les savons de toilette.
  • Formaldéhydes (méthénamines, quarténium, diazol) : présents dans les crèmes, le talc, les dentifrices.
  • Parabènes : crèmes hydratantes, crèmes solaires (perturbent les hormones, l’immunité et le système nerveux).
  • Oxybenzones : dermatoses (cet ingrédient des lotions solaires tue aussi les coraux).
  • Nanoparticules : emballages de plastique, dentifrices et lotions solaires (le pire étant l’E171). Allergènes, irritants intestinaux, cancérigènes.
  • Ammoniaque : détergents, solvants, teintures.

 

Plantes bénéfiques pour la beauté et la santé de la peau

Huiles végétales pures, bios autant que possible.

Argan : noix nord-africaine riche en acides oméga-3 et en stérols, elle est hydratante et réparatrice.

Avocat : contient les vitamines A, D et E, et des phytostérols protecteurs.

Abricot : par son noyau, contient beaucoup d’oméga-9 et de laétrile ; antirides et antimutations cellulaires.

Argousier : cultivé au Québec, riche en antioxydants et en oméga-9.

Amande : lubrifiante, protectrice, riche en vitamine A et en gras mono-insaturés.

Bourrache : cicatrisante, antirides, antifongique et régénérante.

Coco : gras saturés ; protège contre les rides et le vieillissement de la peau ou du cerveau, et les cheveux secs. Filtre solaire naturel.

Karité : nutritif, régénérant, filtre solaire.

Onagre : équilibrante hormonale, calmante, hydratante.

Ricin : antidouleur, dissolvante, stimule la poussée des ongles et des cheveux.

Rose musquée du Chili : extraite des graines ; cicatrisante, régénérante.

Tournesol : dissolvant des masses lipidiques, nutritif.

Sésame : hydratant, protecteur, régénérant.

Sources animales : graisse de bœuf, de porc, d’ours (!), lanoline des brebis et huile d’émeu, excellentes contre les dermatoses rebelles !

 

Autres extraits d’arbres et de plantes amis de la peau

Aloès : calmant, rafraîchissant, régénérant (en gel, surtout).

Avoine : antiallergique, alcalinisant, émollient.

Bardane : feuilles, en cataplasme, antiseptiques et antifongiques ; racines, en décoction, dépuratives.

Bleuet ou centaurée : les fleurs ou l’hydrolat sont adoucissants, calmants et désinfectants.

Calendule : sa fleur est cicatrisante, protectrice et régénérante.

Consoude : les feuilles et la racine ont des effets antirides, astringents, reconstituants.

Lavande : sa fleur est antiseptique, hydratante et calmante.

Melaleuca alternifolia, ou Tea Tree : son huile essentielle est antifongique, antivirale et bactéricide.

Pensée sauvage : dépurative, draineuse, tonique circulatoire.

Plantains (à feuilles rondes ou lancéolées) : antihistaminiques, calmants, cicatrisants.

Rose : hydratante, protectrice, régénérante.

 

Pathologies les plus courantes de la peau et pistes de remèdes

  • Acné : faire une cure de détoxication complète, mais lente. Réguler les hormones. Cesser la malbouffe, les fritures et le sucre. Désinfecter localement avec des solutions acides.
  • Allergies : régénérer le microbiote et les intestins. Minéraliser. Épinettes, ortie, plantain.
  • Eczéma : changer la diète. Vitamine B, zinc, vitamine A.
  • Psoriasis : soutenir le foie ; calmer les nerfs. Oméga-3 plus vitamines A et D.
  • Nævus, ou grains de beauté : cure de détox et jeûnes réguliers.

 

À nouveau : évitez le soleil direct !

Mangez végé et bio.

Comme notre âme et notre esprit, notre peau aime tout ce qui est agréable, doux, velouté et nourrissant, des bons aliments aux plantes naturellement odorantes, sans oublier des caresses échangées tout en finesse, d’un cœur et d’un corps aimants vers l’autre !

Prenez soin de votre peau, elle vous le rendra avec éclat !