Boisson chaude à l’orange

Publié le 10 novembre 2015
Écrit par Josée Fiset, Cofondatrice et vice-présidente du réseau de détail Première Moisson

Boisson chaude à l’orange
Vogel Ménopause (FR)

Ingrédients :

  • 4 oranges Navel (ou oranges sanguines, selon la disponibilité)
  • 1 ¾ tasse (900 ml) de jus d’orange sans pulpe
  • 4 clous de girofle
  • ½ c. à thé (2,5ml) d’anis vert entier
  • ½ c. à thé (2,5 ml) de cannelle moulue
  • ½ c. à thé (2,5ml) de noix de muscade moulue
  • 4 c. à soupe (60ml) de miel
  • ½ gousse de vanille
  • Feuilles de menthe

 

Préparation :

  1. Laver une orange, puis, à l’aide d’un zesteur, prélever le zeste et réserver.
  2. Couper l’orange en deux et trancher 4 rondelles pour la décoration et garder le reste de l’orange pour en faire du jus.
  3. Dans une grande tasse à mesurer, presser le jus de cette orange et incorporer le jus d’orange sans pulpe pour obtenir 900 ml de jus au total.
  4. Prélever les suprêmes des 3 oranges restantes (voir note),puis réserver.
  5. Dans une casserole, verser le jus et incorporer tous les autres ingrédients à l’exception des suprêmes, de la vanille et de la menthe. Couper la gousse de vanille en deux sur le sens de la longueur, gratter les graines à l’aide de la pointe d’un couteau et les mettre dans la casserole.
  6. Porter à ébullition et retirer du feu dès le premier bouillon. Laisser reposer pendant 5 à 10 minutes, le temps d’infuser et de tiédir.
  7. Mettre les suprêmes dans 4 verres, verser le jus tiède et garnir d’un morceau d’orange et de feuilles de menthe.
  8. Cette boisson peut aussi être servie froide.

 

La boisson chaude et le contraste des quartiers d’orange frais surprennent agréablement et procurent une sensation de fraîcheur ravigotante…

À la vôtre !

 

Pour prélever les suprêmes :

  • Couper le dessus et le dessous des oranges pour les maintenir droites pendant la découpe.
  • Peler les oranges à l’aide d’un couteau bien aiguisé et prélever les suprêmes entre les membranes pour dégager la chair seulement.
  • Presser le reste des membranes dans la main pour en extraire le jus restant et ajouter au jus déjà pressé.

 

Découvrez cette recette et d’autres encore, des astuces, des histoires et un contenu original dans les Carnets de Josée Fiset, une collection à mini-prix offerte chez Première Moisson. Ou consultez le site : joseefiset.premieremoisson.com