Conseils pour la santé des pieds

Publié le 16 novembre 2015
Écrit par DR MARK HELFIELD, Podiatre

Conseils pour la santé des pieds
Vogel Echinaforce

Puisque le commun des mortels, lorsqu’il atteindra 50 ans, aura parcouru à pied plus de 120 000 kilomètres, il lui est important de bien prendre soin de ses pieds qui, toute sa vie, le mèneront d’une destination à l’autre, efficacement et sans douleur. voici donc quelques conseils important pour la santé des pieds :

 

  1. Coupez vos ongles d’orteils correctement. Il faut utiliser un coupe-ongles pour couper l’ongle au carré, et éviter de trop arrondir les côtés, car cela peut favoriser la formation d’ongles incarnés.
  2. Évitez les infections fongiques. Portez des sandales ou des chaussures de bain dans les douches et autour des piscines publiques, où la présence de champignons n’est pas rare; asséchez bien vos pieds à la sortie de la douche, en prenant soin de bien essuyer entre les orteils, car cet espace chaud et humide est propice au développement d’infection fongique ou mycose. Lavez-vous les pieds tous les jours à l’eau et au savon (un savon naturel sans produit chimique, vendu dans les magasins de produits naturels, est un bon choix); évitez de marcher pieds nus; portez des chaussures légères, qui assurent une bonne circulation d’air et changez souvent de chaussures et de chaussettes afin de garder les pieds bien au sec.
  3. Dans les cas de mycose. Ne partagez pas vos chaussures et faites-vous traiter le plus rapidement possible, afin d’éviter la propagation de l’infection à d’autres membres de votre foyer. Un des moyens d’éviter la propagation consiste à porter des chaussures de bain (par exemple des Crocs) dans la douche.
  4. Conseils pour les soins de pieds. L’Association américaine de podiatrie (American Podiatric Medical Association ou APMA) recommande de prévoir son rendez-vous pour les soins de pieds tôt le matin, puisque l’eau du bain de pieds est plus propre à ce moment. Si c’est impossible, assurez-vous que le bain de pieds est filtré et nettoyé entre les clients. De plus, apportez votre propre nécessaire de pédicure au salon, car les bactéries et les champignons se transmettent facilement d’une personne à une autre si les accessoires ne sont pas correctement stérilisés. Pour enlever l’accumulation de peau morte épaisse sur le talon, les côtés et la plante du pied, il faut utiliser une pierre ponce ou une lime pour les pieds. Après avoir fait tremper les pieds dans l’eau pendant au moins cinq minutes, on se sert de la pierre ponce ou de la lime pour éliminer doucement les aspérités sur la surface et les zones calleuses. Ne laissez jamais le ou la pédicure utiliser un rasoir pour retirer la peau morte, car un mauvais mouvement peut causer des dommages permanents, et le retrait d’une trop grande quantité de peau peut favoriser les infections. Il est également recommandé de ne pas se raser les jambes avant un soin de pieds, car les bactéries peuvent plus facilement pénétrer la peau des jambes fraîchement rasées ou les coupures minuscules qui s’y trouveraient. Si l’on vous fait les ongles des mains, en même temps que le soin de pieds, assurez-vous que les instruments utilisés ne sont pas les mêmes, car ils pourraient alors favoriser la transmission de bactéries et de champignons des doigts aux orteils. Si vos ongles d’orteils sont épais ou colorés, ce qui pourrait être un signe d’infection fongique, évitez d’y appliquer du vernis à ongles, car celui-ci bloque l’humidité et empêche la surface de l’ongle de respirer.
  1. Diabète et santé des pieds. Si vous êtes diabétique, il est très important d’apporter d’excellents soins à vos pieds. Inspectez-les quotidiennement afin de repérer les coupures, ecchymoses, plaies ou tout autre change- ment qui surviendrait à vos ongles, comme l’épaississement; portez des bas doux et épais, sans couture; faites de l’exercice quotidiennement pour favoriser la circulation au niveau des pieds; portez toujours des chaussures, même à la maison, car le risque d’infection est trop grand pour que les diabétiques marchent pieds nus; ne tentez pas d’éliminer les callosités, les petits cors ou les verrues vous-mêmes.
  2. Évitez les douleurs au talon. Portez des chaussures bien ajustées, munies de semelles qui absorbent bien les chocs et soutiennent le talon; ne portez pas de chaussures dont les semelles sont très usées; avant l’exercice, faites quelques échauffements et étirements, y compris pour le bas des jambes et les pieds; évitez de sauter à partir d’une surface élevée et apprenez à atterrir correctement lorsque vous sautez; essayez de perdre du poids si vous faites de l’embonpoint, afin de réduire l’impact sur l’os du talon.
  3. Prévenir et soigner les entorses et fractures du pied et de la cheville. Cette mesure est importante pour une bonne santé des pieds. Nous connaissons tous les risques de blessures aux pieds et nous sommes même nombreux à avoir subi une entorse un jour ou l’autre en faisant du sport. Les principaux symptômes sont, bien sûr, la douleur, l’enflure et la difficulté à marcher. Si vous vous blessez et qu’il ne s’agit pas d’une urgence, vous pouvez suivre le protocole RACE – repos, application de glace, compression et élévation (en anglais « RICE » – rest, ice, compression, elevation) – tel que décrit par l’APMA.

Repos – Reposez la région touchée. Ne marchez pas sur le pied blessé avant d’avoir vu un professionnel de la santé. Marcher ou même tenter de faire du sport pourrait aggraver la blessure et prolonger la récupération ou la rendre plus difficile.

Application de glace – Appliquez de la glace sur la région touchée immédiatement et réappliquez-en pendant 15 à 20 minutes, toutes les trois ou quatre heures au cours des 48 heures suivant la blessure. La glace contribue à diminuer l’inflammation.

Compression – Enveloppez le pied ou la cheville dans un bandage élas- tique. Le bandage ne doit pas être serré au point de nuire à la circulation, mais ne doit pas être trop lâche non plus. Il doit être bien ajusté.

Élévation – Élevez la cheville ou le pied, si possible au-dessus du niveau du cœur. Cette mesure a pour but de diminuer l’enflure.

  1. Traitement du psoriasis. Il n’est pas toujours facile. Il semble que le psoriasis résulte d’une prolifération anormalement rapide de cellules cutanées à la surface du pied, avant même que les cellules mortes n’aient eu le temps de tomber pour être remplacées par les nouvelles. Ainsi, les cellules mortes s’accumulent à la surface de la peau et se détachent sous forme d’« écailles » blanchâtres. Les médecins croient que le psoriasis serait une maladie auto-immune, aggravée par le stress. Il provoque des démangeaisons qui touchent notamment la plante des pieds, de même que les coudes et les genoux. Pour atténuer les crises de psoriasis, on conseille de garder la peau bien hydratée. Les bains à l’avoine peuvent soulager la peau. L’application régulière d’un bon hydratant naturel hypoallergène est aussi une solution favorable. La photothérapie, ou thérapie par la lumière – soit une exposition de la peau aux rayons UVB –, fait aussi partie des traitements proposés. Il est parfois possible d’utiliser les rayons UVB à la maison, sous la direction appropriée d’un professionnel. Si vous souffrez d’une forme grave de psoriasis, vous devrez peut-être consulter plusieurs spécialistes pour arriver à bien maîtriser cette affection.
  1. Conseils pour la transpiration des pieds. Lavez-vous les pieds tous les jours au savon en vous assurant de bien laver entre les orteils. Des savons naturels sans produits chimiques font très bien l’affaire. Veillez à bien assécher les pieds. L’application de fécule de maïs biologique sur les pieds secs est une solution utile, exempte de produits chimiques. Portez des chaussettes qui éloignent l’humidité, faites d’un mélange de fibres naturelles ou acryliques; elles repousseront l’humidité au lieu de l’emprisonner. On préfère souvent le confort des chaussettes en coton, car elles absorbent l’humidité; toutefois, elles ne l’éliminent pas, ce qui peut donner lieu à la formation d’ampoules. Il vaut donc mieux les éviter si vous avez tendance à transpirer des pieds; changez de chaussettes pendant la journée et portez des chaussures qui assurent une bonne circulation d’air. L’ionophorèse, qui fait appel à l’eau pour faire passer un courant électrique léger sur la surface de la peau, peut être utile chez les personnes qui transpirent énormément des pieds. Il est possible de se procurer un appareil d’ionophorèse pour la maison.
  2. Conseils pour le port des talons hauts. Les talons hauts représentent un important complément de la garde-robe féminine, mais ils peuvent être à l’origine de divers problèmes, allant des ampoules et des callosités à de graves douleurs aux pieds, aux genoux et au dos. Voici quelques conseils de survie en pareils cas :

Portez-les uniquement pour les occasions spéciales et essayez de vous restreindre à trois à huit heures à la fois. Limitez-vous à des talons de 4 à 5 cm de hauteur.

Faites de plus petits pas et raccourcissez votre foulée. Posez le talon d’abord et glissez.

Veillez à ce que vos chaussures soient bien ajustées en vous assurant qu’il y a jusqu’à 1,5 cm d’espace au delà du gros orteil et qu’elles ne sont pas trop étroites.

Pendant et après le port des chaussures à talons hauts, faites des exercices d’étirement des muscles du mollet et du pied.