Déguster et manger de l’eau ?

Publié le 7 août 2021
Écrit par Sylvie Leblanc, n.d.

Déguster et manger de l’eau ?
Natura – Conférence nelly et Gabrielle

L’été, nous profitons à plein des plans d’eau, des baignades, tous les moyens sont bons pour nous rafraîchir. L’eau, c’est la vie : celle des humains, celle des animaux, et si vous avez à la maison un potager familial, mes cuistots, vous savez qu’il faut veiller à arroser vos végétaux afin qu’ils vous donnent des légumes et des fruits bien juteux. Il en va de même avec votre corps, mes cuistots ; vos cellules ont besoin d’eau, car le corps est composé à environ 60 % d’eau. Nous avons tous été portés dans une poche de liquide dans le ventre de notre mère, nous venons d’un milieu liquide, et nous avons aussi besoin d’eau pour maintenir la température de notre corps, pour permettre la bonne circulation du sang, pour favoriser les échanges gazeux, dont l’oxygénation de nos cellules, et la bonne élimination des déchets.

Par temps chauds, mes cuistots, il faut boire de l’eau, vous le savez bien. Saviez-vous que vous pouviez aussi déguster et manger votre eau ? En effet, beaucoup de fruits et de légumes, ainsi que d’autres catégories d’aliments, contiennent des jus, des liquides qui peuvent vous apporter l’eau d’une délicieuse façon, mais aussi des nutriments qui sont très utiles lors de grandes chaleurs.

Le champion toutes catégories est le concombre. Il contient 96,5 % d’eau ! Il est riche en minéraux (entre autres en potassium) et en vitamines (notamment C et B9).

Ensuite viennent de nombreux légumes très hydratants, surtout dans leur version crue : le radis rouge (95,9 % d’eau) ; l’endive (95,5 %) ; la laitue pommelée, ou iceberg (95,5 %) ; la courgette, aussi appelée zucchini (95,3 %) ; la tomate (94,1 %) ; les poivrons vert, rouge, jaune et orange (94 %) ; etc.

Le champignon de Paris n’est pas un légume, mais contient 93,9 % d’eau et beaucoup de vitamines, de sélénium et de potassium. Pensez à glisser des tranches de ce champignon, cru, dans vos salades ! Surtout, n’oubliez pas de consommer des salades, pas seulement de la laitue, par exemple des salades composées de courgettes coupées en spirales comme des spaghettis (vous pouvez faire de même avec des carottes, des patates douces, des concombres)… c’est amusant et, surtout, rafraîchissant !

Les fruits ne sont pas en reste, particulièrement la pastèque, aussi appelée melon d’eau (90,9 % d’eau), et le melon brodé, aussi appelé cantaloup (88,7 %) : ils sont surtout très désaltérants en plein été. Les agrumes sont riches en vitamine C : le pamplemousse rose est composé de 88,5 % d’eau, et l’orange, de 87 % d’eau.

Voici d’autres exemples de fruits : nos belles fraises d’été (90,1 % d’eau) ; la groseille (87,9 %) ; la mûre (87,7 %) ; les pommes, selon la variété (jusqu’à 92 %) ; les poires, selon la variété (jusqu’à 91 %) ; l’ananas (87 %) ; etc. Pensez à tous les fruits juteux qui vous éclaboussent et vous laissent de petits doigts et un bec collants, mes cuistots !

De plus, la combinaison de liquides et d’aliments à forte teneur en eau aidera votre organisme à profiter des bienfaits d’une hydratation saine et adéquate, tout en ajoutant des saveurs à l’eau, qui devrait être notre principale boisson. Ce généreux et savoureux mélange peut favoriser :

  • une meilleure attention pour apprendre en classe et une capacité de concentration;
  • une bonne circulation sanguine (étant donné que le sang est en grande partie composé d’eau);
  • une peau d’apparence saine et ferme;
  • la défense du système immunitaire, qui combat les germes et les infections;
  • la santé des os et la lubrification des articulations;
  • le fonctionnement des organes vitaux qui vous maintiennent littéralement en vie.

Comme vous pouvez le constater, mes cuistots, il est très important de bien boire, et suffisamment !

Nous éliminons entre deux litres et deux litres et demi d’eau, surtout par temps chaud, lorsque nous avons fait beaucoup d’activité physique en nous amusant dehors. Aussi, pour compenser cette perte, il faut avant tout boire de l’eau, au minimum un litre à un litre et demi, soit six à neuf verres par jour. Mais, attention ! Vos reins traitent environ un litre par heure, donc il ne faut pas boire trop en une courte période.

Saviez-vous qu’en temps de grande chaleur, si vous consommez de l’eau seule, le corps n’en absorbera qu’une petite quantité et éliminera rapidement le reste ? Il est conseillé, dans ce cas, de mélanger l’eau avec un peu de jus de fruits pur à 100 % ou de suivre les trucs et astuces qui vont suivre pour ainsi bonifier votre eau.

Matériel pour la mise en place de la majorité des trucs et astuces de cette chronique :

  • Un petit robot culinaire
  • Des moules à glaçons avec un couvercle
  • Une cuillère de bois
  • Un extracteur à jus
  • Un petit couteau à légumes
  • Une planche à découper
  • Des plaques à biscuits
  • De petites brochettes de bois (qui entrent dans vos gourdes d’eau)
  • Un moule pour sucettes glacées
  • Une paire de ciseaux de cuisine
  • Des serviettes propres pour éponger les légumes, les fruits et les aromates
  • Des gourdes d’eau réutilisables et isolantes
  • De gros pots Mason dotés d’un bec verseur pour infuser (fruisanne ou tisane sans caféine)
  • Des plats hermétiques allant au congélateur

Il vaut mieux boire régulièrement et suffisamment, d’où l’importance d’avoir une bouteille ou une gourde d’eau que vous pouvez bonifier grâce aux astuces et aux trucs suivants :

Petites brochettes de glaçons de saveurs

Un truc savoureux pour enrichir votre bouteille d’eau de saveur et de fraîcheur est le suivant : je vous suggère de préparer à l’avance de petites brochettes avec les fruits et les légumes de saison, que vous ferez congeler sur une plaque à biscuits. Prenez le temps de vérifier si l’embouchure de votre gourde permet la grosseur des fruits choisis et aussi de vérifier si la brochette est de bonne dimension pour la gourde ou bouteille d’eau.

Enfiler les fruits ou les légumes de saison de votre choix, que vous aurez préalablement lavés et essorés, sur le type de brochette choisi. Les déposer sur une plaque à biscuits, à plat, dans un congélateur, pendant toute une nuit. Une fois les brochettes congelées, les déposer dans un plat hermétique afin de conserver leur fraîcheur et de les préserver du givre. Vous n’aurez qu’à déposer une brochette dans votre gourde ou bouteille isolante avant le départ pour votre journée. La fraîcheur et la saveur des fruits et des légumes se diffuseront dans l’eau, pour votre plus grand plaisir et bénéfice.

 

Une autre façon est de congeler le jus des fruits et légumes avec des bacs à glaçons

Avec un robot ou un extracteur de jus, faire des purées ou des jus avec les fruits bio que vous avez en trop. Ajouter des aromates (fines herbes) pour accroître les bénéfices pour la santé, et congeler le tout dans des bacs à glaçons, en prenant soin de bien identifier les variétés. Une fois que vos glaçons sont congelés, les mettre dans un plat hermétique afin de les protéger du givre. Bien inscrire la date et identifier vos mélanges de glaçons. Vous n’aurez, le matin venu, qu’à créer vos recettes et vos amalgames de saveurs et de bénéfices et à les ajouter à votre bouteille ou gourde d’eau. Vous pouvez aussi utiliser vos purées de fruits bonifiées pour faire des sucettes glacées. Dans les moules appropriés, verser vos purées et vos morceaux de fruits, selon vos goûts et votre créativité, et les déposer au congélateur.

 

Une autre façon intéressante de déguster des saveurs est de faire des « fruisannes ».

On trouve déjà sur le marché plusieurs tisanes à saveur de fruits, ou à d’autres saveurs comme l’hibiscus, la menthe, les écorces d’agrumes, les pommes, les dattes, les épices (par exemple la cannelle), qui procurent du plaisir et des vertus à votre eau. Il suffit de faire un gros pot de tisane, et dès que cette infusion revient à la température de la pièce, vous pouvez la mettre au réfrigérateur. Une nuit suffit à refroidir une tisane sans caféine à saveur fruitée. Vous pourrez ensuite ajouter des fruits frais, des glaçons de purée de fruits ou une brochette de fruits congelés pour agrémenter votre « fruisanne », et l’apporter dans votre gourde.

Une autre façon d’utiliser des tisanes rafraîchissantes, mais aussi bonifiées, est de préparer des tisanes chaï sans caféine avec une boisson de soya à la vanille, et de les réfrigérer. Cela en fait une boisson énergisante comprenant un peu de glucides et un peu de protéines provenant de la boisson de soya. Glacée, cette tisane devient une solution de rechange intéressante au café glacé, sans caféine et sans excès de sucre.

Il y a aussi des eaux bonifiées, comme l’eau d’érable ou l’eau de coco, qui apportent de nombreux minéraux, mais aussi des sucres nobles et des parfums intéressants en période de chaleur. Elles peuvent être la base de différentes boissons parfaites pour l’été, mélangées à des jus, ou coupées avec de l’eau de source ou de l’eau reminéralisée avec certains systèmes de filtration d’eau offerts dans les magasins de produits naturels (Santevia ou autres). Ces eaux bonifiées peuvent aussi être à la base de glaçons ou de sucettes glacées, mélangées aux fruits ou aux légumes.

Bien entendu, les smoothies avec des légumes ou des fruits frais sont toujours une bonne option pour utiliser l’eau des fruits, en y ajoutant votre source de protéine préférée.

 

Alors, mes cuistots, qu’allez-vous boire, cet été, pour bien vous hydrater ? Le choix est vôtre !

 

J’espère que vous passerez un bel été, et surtout, amusez-vous et prenez soin de bien vous hydrater, mes cuistots. Souhaitons que le contexte mondial nous permette de nous retrouver cet automne, en personne, pour cuisiner ensemble. C’est tellement plus agréable et favorable pour apprendre, surtout pour partager de bons petits plats !

Bon été, mes cuistots, et mangez et dégustez votre eau bonifiée pour préserver votre santé !