Des champignons sur votre peau

Publié le 25 mars 2020
Écrit par Shirley Séguin

Des champignons sur votre peau
Homeocan Petit Prince FR

Cela dit, ces derniers sont de plus en plus utilisés dans le domaine des cosmétiques (naturels et conventionnels), un peu partout dans le monde. Pourquoi ? Vous allez comprendre…

 

Les champignons médicinaux, c’est quoi au juste ?

Ces champignons sont différents de ceux que vous retrouverez à votre supermarché, car ils renferment des composés actifs en plus grande quantité, chez certaines espèces (ex. : reishi, maitake et cordyceps), ces composés sont des polysaccharides, glycoprotéines, ergostérols, triterpènes et des substances antibactériennes puissantes. Certains polysaccharides ont retenu l’attention de plusieurs chercheurs, pour leurs propriétés stimulantes du système immunitaire et aussi, comme une aide pour ralentir le développement de certaines tumeurs. (Ghoneum 1994, 1995, 1998; Song et autres 1995; Matsushita et autres 2002).

Les champignons que vous achetez et que vous mangez sont nutritifs (bonne source de minéraux, de vitamine B et de protéines), mais ils ne sont pas autant concentrés, sur certains actifs spécifiques par rapport aux champignons dits « médicinaux ».

 

Des bénéfices pour la peau

En supplémentation, les champignons offrent de multiples bienfaits pour la santé non seulement parce qu’ils contiennent des composés actifs, mais aussi parce qu’ils sont biocompatibles et adaptogènes. C’est-à-dire, qu’ils sont facilement assimilables par l’organisme et non agressifs dans la plupart des cas.

Le même principe s’applique à l’épiderme ! Les antioxydants qu’ils renferment seraient facilement absorbés par la peau en plus d’aider en cas d’inflammations, pour lutter contre les signes de l’âge ou simplement, pour rééquilibrer le film hydrolipidique.

En ce qui concerne les soins de la peau, les champignons sont aussi utilisés pour leurs effets éclaircissants (par exemple, l’acide kojique, un éclaircissant bien connu pour la peau, se retrouve dans les champignons shiitakes, notamment), mais grâce à leurs provent également aider à réduire l’irritation et l’inflammation.

Une étude publiée dans Archives of Dermatological Research a révélé que l’acide phénolique vératrique, un composé présent dans les champignons et réputé pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, contribue aussi à améliorer l’apparence des rides et des ridules.

De plus, les flavonoïdes et les glucosides présents dans les champignons (grifola frondosa, macrolepiota mastoidea, par exemple) sont d’excellents agents anti-inflammatoires qui s’avèrent très efficaces pour soulager les peaux sensibles et sujettes aux dermatites en plus de bloquer les radicaux libres !

 

Les champignons à surveiller dans vos cosmétiques

Chaga :

Il possède des propriétés antioxydantes, ce qui signifie qu’il peut également aider à protéger la peau contre le stress oxydatif susceptible de provoquer des signes de vieillissement, tels que les rides. Une étude publiée dans la revue Médecine complémentaire et alternative a révélé qu’un extrait d’inonotus obliquus (champignon chaga) réduit la production de mélanine, ce qui signifie qu’elle peut aider à éclaircir la peau, ce dernier est aussi étudié dans le traitement du vitiligo.

 

Shiitake :

Les champignons shiitakes, en plus de l’acide kojique (agent éclaircissant vu précédemment), contiennent également des antioxydants et du sélénium, qui peuvent diminuer l’irritation et calmer l’inflammation.

 

Trémelle :

Le champignon trémelle se comporte beaucoup comme l’acide hyaluronique en tirant l’humidité en surface de la peau, ce qui améliore l’élasticité et peut donner une peau d’apparence plus jeune. Le processus de vieillissement naturel – ainsi que l’alimentation, le stress et l’environnement – peut considérablement réduire la production d’acide hyaluronique dans le corps.

La bonne nouvelle est que les champignons trémelle pourraient peut-être aider à « combler les lacunes » lorsqu’il s’agit d’améliorer le teint, la texture et l’élasticité de la peau. De nombreux dermatologues s’accordent à dire que les molécules gélatineuses de ce champignon sont plus petites que l’acide hyaluronique, ce qui facilite la pénétration dans la peau et augmente la capacité de rétention d’eau. De plus, contrairement à l’acide hyaluronique, il offre une foule d’autres propriétés bénéfiques.