Des petites bouchées pour voyager !

Publié le 21 mars 2020
Écrit par Sylvie Leblanc, n.d.

Des petites bouchées pour voyager !
Vogel #1 FR

En mars, c’est la semaine de relâche : on en profite pour changer nos habitudes, pour changer nos horaires et pour prendre du bon temps avec nos parents et nos amis.

 

Si vous avez la chance, lors de cette semaine, d’être avec vos parents, ou vos grands-parents, peut-être aurez-vous plus de temps pour cuisiner.

Avez-vous déjà eu le privilège de voyager avec vos parents et de déguster les mets locaux lors de ces vacances en famille ?

Si vous préparez un voyage, il peut devenir amusant de faire quelques recherches pour définir le type d’aliments lié à l’endroit que vous visiterez. Vous pouvez vous mettre dans l’ambiance et préparer en famille certains de ces mets typiques.

Est-ce que voyager dans votre assiette vous intéresse, mes cuistots ?

Que votre famille ait ou non les moyens de voyager pour les vacances ou la relâche, il vous est possible de créer des soupers ou repas thématiques en fonction d’un pays ou d’une région.

Comme vous êtes en vacances en mars, je vous propose, dans cette chronique, de changer vos menus et de vous inspirer de pays qui prennent le temps de vivre, où on mange plus lentement et où on déguste vraiment les aliments.

Alors, votre destination, mes cuistots, sera plusieurs pays d’Europe qui entourent la Méditerranée.

On y trouve souvent plusieurs petites bouchées avant le repas principal. Que vous soyez en Italie, en Grèce, en Espagne ou en France, chaque région possède ses traditions et ses propres présentations de ces petites bouchées délicieuses à grignoter chaudes ou froides à tout moment de la journée.

La Grèce est réputée pour ses mezze ou ses pikilia. L’Italie est réputée pour ses antipasti. L’Espagne est réputée pour ses tapas. Et la France est réputée pour ses canapés et ses petits fours salés.

 

Quelles que soient les recettes choisies, n’oubliez pas de faire votre mise en place

Il est important de vérifier si vous avez les ingrédients nécessaires. Il est aussi utile de sortir le matériel (les ustensiles, par exemple) pour faciliter votre travail, d’avoir un plan de travail propre et qui convient à votre grandeur, d’avoir un évier propre et, bien entendu, de se laver les mains, les ongles et les poignets comme il faut, c’est primordial en cuisine !

 

Matériel pour la mise en place de la majorité des recettes de cette chronique :

  • Une ou deux plaques de cuisson allant au four, ou une poêle à frire et un élément protecteur antigouttelettes si vous optez pour la friture ;
  • Du papier parchemin sans silicone ;
  • Des cuillères à soupe et des cuillères à thé pour mesurer ;
  • Une ou deux tasses à mesurer ;
  • Des mitaines de four (de préférence antidérapantes) pour sortir vos créations du four en toute sécurité ;
  • Des bols de différentes grosseurs pour mélanger ;
  • Une râpe pour les légumes ;
  • Une ou deux spatules ;
  • Une ou deux spatules (ou « maryse ») pour mélanger la pâte ;
  • Des petites louches pour transvider votre mélange prêt-à-cuire dans les petits moules ;
  • Un zesteur (si vous désirez mettre des zestes dans votre mélange).

 

Croquettes de fenouil et de courgettes d’inspiration grecque

Ingrédients

  • 1 tasse de fenouil râpé finement
  • 1 tasse de courgettes râpées finement
  • Quelques feuilles de menthe hachées finement
  • Sel de mer ou Herbamare
  • Poivre bio fraîchement moulu
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive bio
  • 1 œuf bio battu
  • ⅔ tasse de farine de votre choix
  • 4 à 5 c. à soupe d’eau (selon l’eau résiduelle provenant des légumes râpés)
  • Huile de votre choix pour faire rissoler les galettes

* Les galettes peuvent aussi être cuites au four à 400 °F de 8 à 10 minutes.

 

Préparation

  1. Râper finement le fenouil et les courgettes et hacher les feuilles de menthe. Ajouter au mélange de légumes râpés l’Herbamare, l’huile d’olive et l’œuf battu. Ajouter la farine et l’eau d’après la consistance désirée, car les courgettes relâchent souvent leur eau. Il faut donc vérifier la texture de la pâte avant d’ajouter plus d’eau.
  2. Façonner de petites galettes rondes.
  3. Laisser reposer dans un endroit frais de trente minutes à une heure.
  4. Faire frire dans un peu d’huile d’olive des deux côtés, ou mettre dans un four préchauffé à 400 °F environ de 8 à 10 minutes de chaque côté, selon la grosseur des galettes.
  5. Les petites galettes peuvent se servir avec une garniture de yogourt à l’ail. Elles peuvent aussi servir de base pour y déposer des poissons (sardines), du fromage, des poivrons ou des tomates confites, c’est savoureux !
  6. Vous pouvez congeler les croquettes une fois refroidies, séparées entre des feuilles de papier dans un plat hermétique.

 

Boules de calcium

Cette recette est inspirée des croquettes de poisson méditerranéennes qui contiennent surtout de la morue séchée ou fraîche. Comme la morue est inscrite sur la liste des espèces menacées à cause d’une surpêche, le saumon, qui contient plus d’omégas 3, me semble préférable, surtout celui provenant de la pêche durable. Quant à mes choix de garnitures faites de levure alimentaire et de graines de sésame entières, elles apportent des éléments nutritifs parfaits pour la croissance ainsi qu’une belle énergie

 

Ingrédients

  • 5 pommes de terre bio moyennes, ou 3 pommes de terre bio et 2 panais bio
  • 1 noisette de beurre bio ou d’huile de coco bio
  • ¼ c. à thé de poudre d’oignon bio
  • Herbamare, au goût
  • Persil frais ou séché, au goût
  • 20 oz (550 g) environ de saumon en boîte provenant de la pêche durable
  • ½ tasse de graines de sésame entières bio (moulues au moulin à café)
  • ⅓ tasse de levure alimentaire de votre choix

 

Préparation

  1. Éplucher les légumes, les trancher finement et les faire cuire dans l’eau de 15 à 20 minutes. Mettre les pommes de terre en purée en conservant un peu d’eau de cuisson (environ 2 c. à soupe), ajouter le beurre ou l’huile de coco, la poudre d’oignon, l’Herbamare et le persil.
  2. Réduire le saumon en purée avec les petits os, car ils sont remplis de calcium, puis ajouter aux pommes de terre en purée. Laisser tiédir le mélange.
  3. Façonner de petites ou moyennes boules, ou encore croquettes, avec les mains.
  4. Les rouler dans les graines de sésame moulues, la levure alimentaire et de l’Herbamare.
  5. Faire dorer dans un poêlon (feu moyen) avec de l’huile de 3 à 5 minutes de chaque côté, ou encore cuire au four à 375 °F de 10 à 12 minutes, selon la grosseur des croquettes, de chaque côté, sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
  6. Une fois confectionnées, les boules de calcium non cuites peuvent aussi être congelées, afin de les faire cuire plus tard.
  7. Servir dans un pita avec une bonne sauce au yogourt et aux concombres et des pousses. C’est délicieux et rempli de bienfaits pour la santé.

 

Tortilla espagnole

En Italie, on appelle cela une frittata ; en France, il s’agit d’une omelette : c’est rigolo de constater que les mêmes mets peuvent porter différents noms !

 

Ingrédients

  • 3 c. à soupe ou plus d’huile d’olive bio
  • 2 oignons bio hachés finement
  • 6 pommes de terre bio pelées et tranchées très finement
  • 6 œufs bio
  • 2 c. à soupe de lait bio (facultatif)

 

Préparation

  1. Faire chauffer l’huile dans un poêlon et y faire dorer les oignons. Ajouter ensuite les pommes de terre coupées en rondelles et les faire revenir 10 minutes à couvert.
  2. Mélanger les œufs et le lait. Saler et poivrer.
  3. Incorporer les œufs battus aux pommes de terre et aux oignons rôtis.
  4. Lorsque cette omelette a bien pris d’un côté, la retourner avec l’aide d’une assiette (demandez l’aide d’un adulte pour ce faire).
  5. Servie froide ou chaude en morceaux en guise de tapas comme en Espagne.

 

Trempette aux concombres et au yogourt à la grecque de Sylvie

Cette recette est approuvée depuis plus de 20 ans par mes classes de cuistots !

 

Ingrédients

  • ¼ concombre anglais bio tranché très mince
  • 1c. à soupe environ de sel de mer (pour dégorger les concombres)
  • 2 tasses ou moins de yogourt nature biologique ou de yogourt grec ou « skyr », plus onctueux et épais (à culture active) (Si vous avez des intolérances aux produits laitiers, vous pouvez utiliser un yogourt de soya bio nature.)
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive vierge extra bio
  • 1 gousse d’ail bio écrasée
  • Aneth ou brindilles de fenouil frais (comme le fenouil des croquettes de fenouil, afin de ne rien perdre) et quelques feuilles de menthe hachées finement
  • Sel aromatique Herbamare, si désiré

 

Préparation

  1. Faire dégorger les concombres, c’est-à-dire laisser tremper les fines tranches de concombres dans le sel de mer environ une heure, puis bien les rincer à l’eau froide. Ensuite, éponger ces derniers dans une serviette propre.
  2. Hacher les concombres ayant été traités dans le sel en petits morceaux avec un petit couteau ou à l’aide d’un robot en pulsant doucement, car on veut conserver de petits morceaux.
  3. Mélanger tous les autres ingrédients, soit le yogourt, l’huile, l’ail et les aromates (aneth et menthe), puis ajouter les concombres. Ajuster les assaisonnements, ajouter du sel aromatique Herbamare au besoin, et réfrigérer.
  4. Cette trempette, qui est nettement meilleure lorsqu’elle a macéré quelques heures, se conserve quelques jours au réfrigérateur !

 

Voilà donc quelques idées pour vous faire plaisir avec de bons ingrédients, pour des petits gueuletons en toutes occasions. Alors, bonne popote, mes cuistots, et n’hésitez pas à voyager dans votre assiette.

 

Pour en savoir plus, visitez le www.sylvieleblanc.com.