Faire des provisions, pour la froide saison !

Publié le 1 janvier 2021
Écrit par Sylvie Leblanc, n.d.

Faire des provisions, pour la froide saison !
Midis Vitalité Léo Désilets

À la fin de l’automne, le temps froid reprend ses droits et le beau soleil se fait moins présent. Notre chimie intérieure nous pousse naturellement à des désirs de mets chauds et réconfortants.

Si vous observez la nature, mes cuistots, vous pouvez voir les animaux, comme les écureuils, faire leurs dernières provisions pour affronter l’hiver. 

Alors, remplissez vos bajoues et surtout vos congélateurs de petits plats cuisinés, que ce soit pour vous, votre famille ou votre famille élargie.

Ainsi, lorsque vous avez moins de temps pour la préparation d’un repas, vous aurez des solutions dépanneurs.

 Pendant une période de fatigue ou si un membre de votre famille est souffrant, lors d’une soirée familiale de jeu de société, ou de cinéma sous la couette, ces petits plats seront bons pour le moral des troupes et vous aurez plus de temps pour vous amuser.

Ces réserves peuvent aussi être précieuses pour des lunchs de semaine, que vous soyez à l’école ou à la maison ; parfois, un bon repas chaud et réconfortant fait toute une différence dans la journée !

Il suffit de les réchauffer et d’utiliser soit le bon vieux Thermos (bouteille isolante) ou les petites boîtes à lunch style Bento, dont les compartiments vous permettent d’avoir des crudités, etc., et offrent une présentation tout aussi importante que le contenu nutritif.

Et vive les pots Mason, qui peuvent, une fois ouverts, aller au four à micro-ondes. Ceux-ci peuvent conserver une variété d’aliments réconfortants : mijoté, pâté chinois rigolo, soupe-repas, plat mijoté à base de légumineuses, volaille bio, poisson, lasagne, chili (végé), moussaka (végé), bouilli de légumes, trempette chaude comme garniture à burritos, garniture pour sloppy joes, etc. Les pots Mason sont aussi géniaux pour conserver des desserts cuits maison (ex. : pouding au riz, tapioca, pannacota, pouding aux fruits, fondant au chocolat, etc.). 

Afin de ne pas vous brûler les doigts, assurez-vous d’ajouter à vos boîtes à lunch ou près de votre four à la maison un cache-pot en tissu ou en tricot isolant. 

Quel que soit le choix de vos recettes, n’oubliez pas de préparer votre mise en place. Il est important de vérifier si vous avez tous les ingrédients nécessaires. Il est aussi utile de sortir le matériel (ustensiles, etc.) pour faciliter votre travail. Le comptoir et l’évier doivent être propres et, bien entendu, se laver les mains, les ongles, les poignets comme il faut, c’est primordial en cuisine afin de se protéger tous ! 

 

Matériel pour la mise en place de la majorité des recettes de cette chronique :

  • Un chaudron à fond épais
  • Cuillères de bois
  • Un poêlon à fond épais
  • Une passoire pour égoutter et laver les légumes
  • Des serviettes propres (sans l’usage d’assouplissant ni de détersif à lessive avec parfum), afin d’éponger vos herbes et fruits ou légumes
  • Un robot culinaire ou petit robot mélangeur sur pied, pour mettre le maïs en crème
  • Une râpe pour le fromage ou certains légumes
  • Un ou des plats en verre allant au four
  • Une planche à découper et son petit couteau d’office, pour la découpe de vos légumes
  • Des spatules, pour étendre les pommes de terre en purée
  • Une louche et un entonnoir, pour mettre vos plats cuisinés en pot
  • Un pilon à pommes de terre
  • Des plats hermétiques pour la préparation de vos lunchs allant au four ou au four à micro-ondes (soit en verre), ou des pots Mason ou des plats allant au congélateur

 

Pâté pas très chinois végétarien

(une recette que je prépare depuis 40 ans maintenant, toujours populaire et approuvée par mes classes de cuistots)

Ingrédients

  • Huile d’olive ou autre
  • 1 petit oignon bio, haché finement
  • Environ 2 tasses de fèves rognons rouges cuites bio
  • 1 tasse ou plus de maïs en grains bio 
  • 5 à 6 pommes de terre bio, cuites et pilées 
  • Sel d’assaisonnement Herbamare
  • Une pincée de paprika (facultatif)
  • Option gourmande : Vous pouvez aussi ajouter du parmesan ou végé-parmesan sur les pommes de terre pilées ou du fromage râpé, pour faire un petit gratin… Mmm ! 

 

Préparation

Faire suer les oignons avec l’huile dans un poêlon, puis ajouter les fèves et faire sauter pendant 5 minutes. Piler ensemble et mettre en purée grossière. Déposer ce mélange dans un plat en verre allant au four, ou par plus petites portions dans des plats de verre hermétiques ou des pots Mason pouvant aller au congélateur. Faire chauffer le maïs, le mettre en crème avec l’aide du robot sur pied et le verser sur le mélange de légumineuses. Puis ajouter à la cuillère les pommes de terre pilées (petit truc : conserver de l’eau de cuisson des pommes de terre afin de rendre votre purée plus lisse). À l’aide d’une spatule, étendez la purée de pommes de terre. Saupoudrer d’Herbamare et de paprika. Si vous utilisez un grand plat en verre, faites cuire et dorer au four pendant 15 à20 minutes à 375 ∞F. J’utilise souvent une plaque à biscuits dessous le plat en verre, dans le four. Attendez quelques minutes avant de déguster.

Se congèle très bien en petites portions ou se conserve dans de petits pots Mason remplis aux deux tiers si vous désirez les congeler.

  

Cette recette fait partie du répertoire de recettes Alimentation thérapeutique pour petits et grands, tome I © Sylvie Leblanc, n.d., 1994

 

Garniture chaude pour sloppy joes

Ingrédients

  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon bio, haché fin
  • 1 gousse d’ail bio, pressée
  • 1 paquet de 10 onces de tofu bio soyeux semi-ferme
  • 1/2 tasse ou plus de sauce à spaghetti sans viande ou passata (coulis de tomates biologiques)
  • (votre recette ou une bonne sauce du marché)
  • 1 à 2 c. à soupe de parmesan râpé ou végé-parmesan
  • Environ 6 c. à soupe de mozzarella râpée ou de fauxmage végé, selon vos choix
  • 2 ou 3 ciabattas, coupées en 2 ou mini-pains à hamburgers, selon vos goûts

 

Préparation

  • Réchauffer les pains dans une papillote. 
  • Dans un poêlon, faire suer l’oignon et l’ail dans l’huile, puis ajouter le tofu pour faire sauter le tout. Ajouter la sauce à spaghetti et le parmesan vers la fin de la cuisson.
  • Déposer une partie du fromage râpé sur le pain et la généreuse sauce à sloppy joes. Parsemer d’un peu de fromage râpé et refermer avec l’autre moitié de pain. Les sloppy joes sont d’une délicieuse décadence, mais ils dégouttent ! D’où le nom anglais de « sloppy », qui veut dire « salissant ».
  • Pour votre lunch chaud, vous pouvez apporter votre garniture dans un petit Thermos ou bien le faire réchauffer et l’assembler à l’école et faire de nombreux jaloux qui vous regarderont manger ce mets typiquement états-unien.

Bon appétit, mes cuistots, et apportez une petite serviette pour vos doigts, car c’est dégoulinant de saveurs !

 

Ratatouille colorée polyvalente pour les temps froids

Ingrédients

  • 2 grosses aubergines bio, coupées en cubes
  • 3 poivrons doux bio (rouge, orangé ou jaune), coupés en morceaux
  • 1 barquette de champignons bio de votre choix, coupés en tranches
  • 2 tasses de courges d’hiver (musquée, citrouille, poivrée, etc.), coupées en cubes
  • 1 gros oignon bio, coupé en menus morceaux
  • 2 à 3 gousses d’ail bio, pressées
  • 2 courgettes bio, coupées en demi-lunes
  • 3 carottes bio, coupées en demi-lunes
  • 1 boîte de tomates italiennes, bio si possible
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive ou autre
  • ou d’huile aromatisée au piment fort ou harissa, au goût
  • 1 grosse c. à soupe de basilic frais ou congelé, ou de pesto au basilic
  • Romarin, origan et thym séchés du jardin, au goût
  • ½ tasse de persil plat ou frisé bio, haché menu (facultatif)
  • Sel et poivre, au goût
  • 1 cube ou 1 c. soupe de bouillon aux légumes bio (naturel) sans gluten
  • Eau pour couvrir

 

Préparation

  • Laver et essorer les légumes.
  • Peler et couper en cubes ou en demi-lunes les légumes.
  • Faire suer dans l’huile les légumes et les épices pendant quelques minutes.
  • Ajouter les tomates en boîte, les aromates, le bouillon et de l’eau pour couvrir le mélange.
  • Faire mijoter pendant environ de 20 à 30 minutes, selon la tendreté des légumes désirée.
  • Ajuster les assaisonnements vers la fin de la cuisson (huile aromatisée ou harissa et sel marin, poivre).
  • Empoter chaud à l’aide de pots stériles, d’une louche et d’un entonnoir, n’hésitez pas à demander de l’aide d’un adulte.

Ce mélange sert environ 20 portions (d’une tasse). Il peut être congelé par portions ou conservé dans des pots Mason stérilisés. 

10 légumes + aromates (remplis d’antioxydants), et ça sent bon dans la maison !

N.B. Ce mélange très savoureux et parfumé est polyvalent ; il peut servir à faire gonfler votre couscous ou à farcir vos courges au four, il peut être la base d’un repas complet en ajoutant une protéine comme du tofu ou des légumineuses. On peut aussi l’utiliser pour cuire au four un filet de poisson, servi sur du quinoa ou des pâtes ! Il peut même servir à faire pocher vos œufs pour un super déjeuner.

 

C’est vraiment une base polyvalente, délicieuse et parfumée pour ajouter des légumes à vos repas, et ce, de façon relativement économique et rapide ! 

Petit truc pour décongeler vos pots ou plats, si vous avez oublié de les mettre au réfrigérateur la veille ou 12 heures avant les repas prévus : Dans un contenant plus grand, mettre de l’eau tiède et déposer vos contenants hermétiques pendant 15 à 20 minutes et répéter au besoin. L’échange de température permettra de décongeler les bords, ce qui permettra de sortir plus facilement vos mets congelés afin de les faire réchauffer dans un chaudron ou à la poêle tout doucement.

Ces recettes font partie du répertoire de recettes Alimentation thérapeutique pour petits et grands, tome II © Sylvie Leblanc, n.d., 

Alors, bonne popote, et n’hésitez pas à cuisiner des aliments que vous aimez et qui vous réconfortent. Soyez prévoyants, mes cuistots, faites comme le Petit Chaperon rouge, mettez votre capuchon par temps froid et allez avec votre petit panier partager vos talents culinaires et petits plats cuisinés remplis d’amour avec ceux que vous aimez. Ce sont là de bons et beaux cadeaux appréciés, c’est certain ! Bonne fin d’automne et bon début d’hiver, mes cuistots, et passez de belles festivités en famille !