Formidable, ça tourne au vinaigre !

Publié le 8 juillet 2022
Écrit par Sylvie Leblanc, n.d.

Formidable, ça tourne au vinaigre !
Now pour mai 2024

L’été est une saison formidable pour faire des découvertes et apprendre en faisant des expériences.

C’est aussi une saison appropriée pour prendre le temps d’observer et de comprendre comment la nature fonctionne.

Dans les précédentes chroniques, je vous ai sensibilisé à l’importance de ne pas gaspiller et d’utiliser le maximum de tout ce que vous avez au garde-manger.

Saviez-vous, mes cuistots, que vous pouvez faire votre propre vinaigre de cidre de pomme à la maison ?

Je vous invite à faire une expérience, car l’été est une excellente saison pour entreprendre la fermentation d’un vinaigre.

Si vous êtes des adeptes du jus de pommes brut bio, il arrive qu’un reste de jus soit moins agréable au goût, qu’à cela ne tienne. C’est alors très simple de transformer ce reste de jus de pommes en vinaigre.

Versez le jus, qui a été porté à la température de la pièce, dans une bouteille propre avec un goulot pas trop ouvert vers le haut. Si vos parents achètent un bon vinaigre de cidre de pommes biologiques non filtré, il y a ce que l’on appelle la « mère », qui flotte ou qui se dépose au fond de la bouteille : c’est le ferment qui transforme le jus en vinaigre. Ces ferments sont de bonnes bactéries qui sont excellentes pour la santé.

Prenez 2 c. à soupe du fond de la bouteille renfermant la lie du vinaigre qui contient la mère et versez le tout dans le jus de pommes brut à la température de la pièce. Pour permettre au vinaigre et aux ferments de respirer, il faut attacher au moyen d’une bande élastique un carré d’étamine (coton à fromage), que vous disposez sur le goulot. Posez la bouteille ainsi fermée avec l’étamine dans un endroit chaud (au moins 25 °C) : cela aura pour effet d’accélérer le processus de fermentation.

Attendez pendant 5 à 7 mois que le sucre du jus de pommes se transforme ; votre cidre est « presque » prêt. Bravo pour votre patience, il ne reste plus qu’à le filtrer soigneusement, à le transvaser dans des bouteilles en verre propres, avec un bouchon, cette fois. Vous pouvez utiliser un filtre à café non chloré ou un autre bout d’étamine propre.

La beauté de la chose est que vous pouvez reprendre les ferments retenus par le filtre choisi et recommencer un autre vinaigre avec une autre portion de jus de pommes brut. Il est important d’éviter tout contact avec du fer ou du métal, quels qu’ils soient, pendant tout le processus.

 

Après 5 mois de fermentation     Mère du vinaigre à ajouter au jus de pommes brut

 

Quelques usages du vinaigre de cidre de pommes en cuisine :

  • Attendrit la viande dans une marinade (surtout utile lors de la cuisson au barbecue), ou les brochettes de tofu (voir la recette de l’édition de juin 2021);
  • Transforme des légumes nature en marinades;
  • Employé dans la création de vinaigrettes, de trempettes, de salade tiède avec des légumes cuits;
  • Agit comme un agent de conservation;
  • Est très utile pour certaines cuissons, pour déglacer les fonds de cuisson, etc.

Le vinaigre de cidre de pommes est riche en nutriments vitaminiques, en minéraux, en enzymes, en acides essentiels. Il contient des minéraux tels que le calcium, le magnésium, le potassium (11 mg/15 ml, 1 c. à soupe), le phosphore, le souffre, le fer, le fluor, le silicium, le bore, et en favorise l’assimilation, ce qui en fait un allié, l’été, lorsque nous avons eu chaud et avons perdu des minéraux par la sueur. C’est donc dire que le vinaigre de cidre de pommes est reminéralisant ; bien qu’il semble acidulé au goût, il apporte, contrairement au vinaigre blanc, des bénéfices réels.

Peut-être connaissez-vous la boisson appelée « kombucha », issue de la fermentation du thé ? La boisson qui suit est aussi issue de la fermentation et apporte un peu la sensation aigre-douce ; c’est la fameuse boisson au vinaigre de cidre de pommes du DJarvis :

Mélanger 1 c. à thé de vinaigre de cidre non pasteurisé et biologique avec plus ou moins 1 c. à thé de miel non pasteurisé dans un verre d’eau (250 ml). Bien mélanger et boire, selon vos préférences. Le vinaigre de cidre et le miel agissent en parfaite synergie dans la boisson recommandée par le DJarvis, une véritable potion magique, selon lui.

Certaines personnes en ajoutent un peu dans une tisane glacée et fruitée, d’autres, dans une part de jus de fruits frais pour se rafraîchir et pour ajouter de bonnes bactéries et des minéraux à leur boisson.

Quelles que soient les recettes choisies, n’oubliez pas de faire votre mise en place. Il est important de vérifier si vous avez tous les ingrédients nécessaires, de sortir le matériel (les ustensiles, par exemple) pour faciliter votre travail et d’avoir un plan de travail propre qui convient à votre grandeur.

Il est toujours de mise de s’être soigneusement lavé les mains, les ongles et les poignets.

 

Voici quelques idées afin d’utiliser le vinaigre de cidre cet été :

Trempette au beurre de sésame (tahini) ou au beurre de soya

Ingrédients

4 c. à soupe de tahini (beurre de sésame) bio ou de WOWBUTTER au soya (si vous êtes allergique au beurre de noix ou d’arachide)

1 c. à soupe de vinaigre de cidre de pommes bio non filtré

2 c. à thé de sauce tamari bio ou de sauce Bragg (sans gluten)

2 c. à soupe d’eau tiède pour délayer, ou plus, selon la texture désirée

1 c. à thé de sirop d’érable du Québec

¼ c. à thé de sauce au piment biologique ou de Sambal Oelek (optionnel)

½ c. à soupe d’huile de sésame grillé biologique ou d’une autre huile, selon vos goûts

Préparation

Bien mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’une consistance très veloutée.

Servir comme garniture. Utiliser comme tartinade à sandwich, dans un végéburger ou avec des falafels, dans un pita garni de légumes, sur des brochettes, comme condiment sur des rouleaux de printemps, et avec des crudités en collation. Hummmm !

 

Marinade express d’oignons marinés, pour garnir vos burgers, vos sandwichs végés et vos salades, cet été

1 gros oignon rouge, en demi-lunes fines

3 c. à soupe de sucre d’érable

1 c. à soupe de sel gris

6 c. à soupe de vinaigre de cidre de pommes bio non filtré et non pasteurisé

Laisser macérer plusieurs heures et remiser au frigo.

Égoutter, si désiré, et conserver le jus d’oignons vinaigrés pour la préparation de marinades ou de vinaigrettes par la suite.

 

Voici la plus simple des façons de conserver des légumes croquants, que ce soit vos choux-fleurs, vos betteraves, vos oignons, vos rutabagas, votre fenouil, etc.

Ingrédients

14 à 16 onces d’eau bouillante (toujours avoir l’aide d’un adulte)

8 à 10 onces de vinaigre de cidre de pommes bio non pasteurisé

3 c. à soupe de sel (gros sel sans iode ou gros sel de mer Le Paludier)

2 c. à soupe de sucre biologique équitable

Les épices de votre choix : paprika (fumé doux), coriandre en grains, clou, cannelle, graines de moutarde, piments, etc.

Préparation

Stériliser vos pots Mason propres et mettre les sceaux dans l’eau bouillante, en présence et avec l’aide d’un adulte. Parer les légumes, selon le style désiré. Disposer les légumes déjà lavés et coupés dans les pots stérilisés, aux deux tiers.

Faire chauffer l’eau, le sel et le sucre brut. Juste avant de verser le liquide chaud, ajouter le vinaigre de cidre, de façon à ne pas compromettre les propriétés du vinaigre.

Ajouter les sceaux bouillants, mais ne pas sceller les bagues complètement. Conserver au réfrigérateur une fois le sceau scellé, et pop ! À faire en famille! Vous serez fiers, à Noël, de présenter vos marinades à vos grands-parents pour le souper des Fêtes ! Délicieux et simple ! Je les conserve dans le fond du réfrigérateur pendant 4 à 5 mois.

 

Saviez-vous, mes cuistots, que le vinaigre de cidre de pommes peut vous être utile même en camping ou lors des vacances ?

Imaginez-vous que le vinaigre peut soulager les piqûres d’insectes! Vous n’avez qu’à l’appliquer sur des piqûres de moustiques ou de mouches noires, par exemple, avec une boule de ouate ou en compresse ; si c’est appliqué rapidement, les picotements et l’inflammation seront soulagés.

 

Le vinaigre de cidre de pommes peut même, à la plage, vous aider contre les piqûres de méduses (jellyfish) ; c’est connu, le vinaigre est un allié de choix qui contrecarre le feu que crée le venin de ces habitants des océans.

 

Il peut même soulager la sensation désagréable des coups de soleil, si on applique des cataplasmes de vinaigre de cidre dilué sur la zone irritée ou dans l’eau d’un bain (environ une tasse dans l’eau tiède du bain), en protégeant la zone des yeux.

 

Mes cuistots, n’oubliez surtout pas votre petite bouteille de vinaigre de cidre de pommes en vacances !

Alors, qui a dit que tourner au vinaigre était un mauvais présage ? Il ne s’agit certainement pas du vinaigre de cidre que vous aurez fait maison avec amour !

Je vous souhaite un super été, mes cuistots, et continuez de faire de belles expériences culinaires !