La communication du coeur

Publié le 17 février 2018
Écrit par Francine Dubuc, T.S., PCC, n.d.

La communication du coeur
Omega Alpha FR (premier line)

Retourner au cœur de soi, un voyage au-delà de l’ego

 

La communication de l’ego

La communication de l’ego est à sens unique. Nous avons tous expérimenté de ces conversations qui ne mènent nulle part, dans lesquelles nous ne nous sentons ni entendus ni compris, alors que chacun est convaincu de son point de vue et veut gagner à tout prix.

Nous avons tous, à un moment ou un autre, ressenti une boule dans la gorge, un mal de tête ou de ventre lors de ces conversations tendues. La tension est devenue parfois si intense que nous n’avons pas pu nous retenir et avons explosé de colère ou encore nous nous sommes effondrés en larmes. Dans ces « monologues », notre ego est en jeu. Pour lui, la survie égale à se battre et gagner. Il ne peut pas accepter de « perdre la face » et de se sentir diminué. Dans ces conversations, il n’y a pas de relation, il y a un dialogue à sens unique où chacun prépare ses arguments, ses munitions. Pour gagner.

Nous pouvons aussi nous sentir vidés ou épuisés à la suite de telles conversations. Nous ne sommes plus dans le moment présent et il n’existe aucune véritable écoute. Nous réagissons à ce que l’autre nous dit comme si un vieux disque du passé rejouait et nous reproduisons les mêmes mécanismes de défense. Dans ces mécanismes, l’ego tente malhabilement de nous éviter de revivre la douleur : du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de l’injustice ou de la trahison. En même temps, ces mécanismes nous coupent justement de notre relation avec nous-mêmes et les autres.

 

Comment se développe l’ego ?

Nous apprenons dès notre enfance que nous devons nous adapter à notre environnement familial et social afin de répondre à nos besoins humains de sécurité, d’amour et de reconnaissance. Nous avons appris et adopté les comportements qui nous ont permis de recevoir de la gratification et moins de réprimandes. Nous avons su intelligemment nous former une personnalité adaptée à notre environnement. Nous avons appris à réprimer nos émotions, ce qui a permis le développement de notre « mental», qui n’est pas connecté au cœur de soi. Nous avons plus ou moins su nous conformer aux normes sociales, ou nous nous y sommes confrontés violemment.

 

Qu’est-ce que l’ego ?

C’est ce que nous appellerons notre « mental 1», qu’il ne faut pas à confondre avec notre intellect.

Notre mental est cette voix qui nous compare et nous coupe des autres, nous juge, nous coupe du moment présent et de notre essence. Nous devenons alors comme des prisonniers de nos constructions mentales de soi et du monde. Pour retourner au coeur de soi, nous avons besoin d’éteindre le mental en apportant notre attention aux corps physiques, à nos sensations et à nos ressentis. En fait, nos ressentis sont des expressions physiques d’un vécu émotionnel se manifestant dans le corps de différentes façons.

Prendre le temps de reconnaître, de ressentir et d’exprimer nos émotions. Un chemin intérieur qui nous redonne accès à notre intuition, notre créativité, notre essence et notre pleine vitalité.

Au-delà de l’ego, nous sommes avant tout des « ÊTRES » humains et non des « FAIRES » humains. L’ego se donne de la valeur lorsqu’il réussit bien. Il se compare aux autres, comme le meilleur ou le moins que rien. Il n’est pas concerné par le bien « ÊTRE » de notre coeur. Au début, il a voulu le protéger avant de perdre la maîtrise de notre mental. Il est parti à la course comme un cheval sans cavalier, il nous a éloignés de notre vulnérabilité, mais aussi de notre pleine expression. C’est à nous de reprendre les guides.

 

La communication du coeur

Le chemin de « retour à soi » est un voyage au-delà de l’ego. Nous choisissons d’éteindre le mental pour réintégrer nos ressentis et émotions. La méditation de pleine conscience, la cohérence cardiaque ou une approche psychocorporelle nous permettront de reprendre contact avec nos ressentis et de nous sortir de notre mental. Nous pourrons ainsi, en processus, nous reconnecter à notre essence, source de vitalité. Nous retrouvons alors la complète confiance en nos intuitions et nos élans.

L’intention d’une communication du cœur est d’écouter afin que l’autre devant soi se sente entendu et compris dans ce qu’il ressent. Ce n’est pas une communication pour analyser des problèmes ou pour trouver des solutions. C’est offrir sa présence à l’autre avec une grande générosité du coeur. C’est dans le moment présent que nous nous sentons profondément touchés par la présence de l’autre. Nous nous sentons connectés.

Mais pour pouvoir offrir notre présence à l’autre, cela demande d’abord de nous donner à nous-mêmes cet accueil et cet amour. Nous devons choisir de laisser nos propres jugements et de nous reconnecter à nous-mêmes avec amour et bienveillance. C’est comme le dit si bien la chanson de Valérie Carpentier : «J’ai rendez-vous avec moi… Ce sera bien la première fois… Après tout ce temps à ne plus être moi.» Ces mots expriment bien l’essence de ce retour à soi, à son Être, qui est dans notre cœur et non dans notre mental. Nos ressentis et émotions constituent sa porte d’entrée.

 

Au coeur du couple conscient

Cette communication est au coeur du couple qui se veut « conscient », dans le sens d’utiliser l’émergence des blessures de l’enfance ou du passé dans le couple comme une occasion de guérison. Pour ce faire, l’engagement de chacun est essentiel ainsi que l’ouverture et la capacité de se remettre en question. La démarche peut aussi demander d’être accompagnés par un thérapeute ou un coach. La participation à des ateliers de communication, de méditation, de yoga et des stages pour couples engagéspourraient apporter le soutien au couple qui chemine dans cette voie. Par la communication du coeur, nous exprimons notre vulnérabilité et développons une profonde intimité. Nous intégrons nos blessures, exprimons nos émotions en toute sécurité et grandissons en amour. En cessant de réprimer nos émotions et de nourrir les peurs et culpabilités de notre mental, nous retrouvons une plus grande vitalité. Reconnectés à notre essence, nous pouvons davantage contribuer au monde autour de nous.

 

Actions de coaching

Maintenant, c’est le temps de s’exercer. Voici les exercices que votre coach

vous propose :

  1. La cohérence cardiaque3 (5 minutes, trois fois par jour) ;
  2. La méditation de pleine conscience4 (1 ou 2 séances par jour de 15 minutes chacune) ;
  3. Communication du coeur. Simplement, prendre trois profondes inspirations afin de vous recentrer. Ensuite, la personne A écoute avec présence la personne B pendant 2 minutes, en prenant le temps de l’arrêter et de répéter ce qu’elle a entendu à la satisfaction de B, qui se sent entendue et comprise. Ensuite, vous échangez de rôle. Avec le temps, vous pourrez augmenter le temps d’écoute de 2 minutes à 5, puis à10minutes et plus.

 

À votre vitalité!

 

RÉFÉRENCES

1. DUFOUR, Dr Daniel, Séminaire « OGE » à l’envers de l’ego.

2. DELORME, Catherine, Stages pour couples engagés (en ligne http://www.espacetantrayoga.com/)

3. O’HARE, David, Cohérence cardiaque 365.

4. Télécharger l’application Petit Bambou.