La longévité, c’est savoir se renouveler

Publié le 20 janvier 2017
Écrit par Francine Dubuc, T.S., PCC, n.d.

La longévité, c’est savoir se renouveler
Homeocan Petit Prince FR

Toute espèce vivante continue à vivre grâce à sa capacité d’adaptation, de renouvellement ou de transformation.

Savoir se repositionner selon l’évolution est essentiel non seulement à la survie, mais aussi à l’expansion et à la progression. Soit nous continuons à progresser, soit nous reculons, car rester à la même place alors que le reste du monde évolue, c’est perdre de la vitesse et de la vitalité. Tout dans la nature cherche la croissance, la multiplication et l’abondance. Devant les défis de la vie, nous pouvons changer de perspective, évoluer, choisir d’apprendre ou nous recréer selon une vision nouvelle. Croire à la longévité et à une espérance de vie de qualité oriente nos choix de vie, aujourd’hui et pour toujours.

 

TRANSFORMATION DE L’IMAGE DE SOI ET DE LA CONSTRUCTION DE NOTRE MONDE

La meilleure façon de nous renouveler est de nous transformer intérieurement, mais aussi de transformer le paradigme de l’environnement dans lequel nous vivons. Au cours de nos expériences de vie, nous avons intégré de nombreuses croyances. De la naissance à six ans, notre cerveau se trouvait au niveau thêta, une zone comparable à un état d’hypnose. Nous étions alors perméables à notre environnement et, de plus, nous n’étions pas en mesure de l’évaluer ou de mettre en doute sa pertinence. Les croyances ne sont ni bonnes ni mauvaises. Par contre, certaines favorisent le bonheur et le succès, alors que d’autres peuvent nous limiter. Cela dit, nous pouvons dès maintenant les remettre en question.

L’image de soi, qu’elle soit positive ou non, est en fait construite à partir d’un système de croyances. Ce système forme notre personnalité, mais ce n’est pas essentiellement qui nous sommes. Quant à « la construction du monde », il s’agit aussi d’un ensemble de croyances que nous partageons en général avec notre famille et notre communauté. Les croyances fonctionnent comme des filtres solaires de différentes couleurs qui teintent notre façon de percevoir le monde. Elles ont une influence considérable sur nos pensées, nos émotions et nos actions. Nos croyances continuent d’avoir du pouvoir dans notre vie, selon notre capacité à les remettre en question.

Tant que nous n’en prenons pas conscience, une croyance nous donne l’illusion d’être la vérité. C’est à nous de nous donner le droit de les transformer.

Sur le plan personnel, changer nos croyances nous permettra de nous renouveler et de progresser dans un monde en changement, un monde vivant. En tant qu’être conscient, réaliser que nous sommes les créateurs de nos croyances nous permet de choisir celles soutenant davantage la réalisation de soi, le bonheur et la vitalité.

Quelques exemples de croyances génératricesdebonheur et de vitalité:

  • Je n’ai pas besoin de me juger pour vouloir changer.
  • Je fais de mon mieux avec les croyances que j’ai actuellement.
  • Je peux choisir mes croyances et recréer ma joie de vivre.

 

Voici quelques questions génératrices de bonheur :

  • De quoi puis-je être reconnaissant ou reconnaissante dès maintenant dans ma vie ?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour prendre soin de moi ?
  • Comment puis-je me préparerpour le meilleur scénario ?
  • Combien d’occasions aurai-je pour briller ?

 

Transformer l’image de soi par la « vision idéale de soi » nous permet de nous réaliser à partir du « futur émergent » au lieu de nous limiter à l’identification de soi basée sur nos expériences passées et nos croyances limitatives. Nous pouvons nous recréer à partir de ce que nous choisissons de croire maintenant. Nos actions deviennent alors alignées avec notre nouvelle vision.

Certes, nous pouvons nous transformer sur le plan individuel ; par contre, nous ne pouvons nier l’influence de notre environnement social, entre autres du paradigme matérialiste dans lequel nous avons évolué depuis des millénaires. D’ailleurs, les théories du changement transformationnel nous apportent des perspectives nouvelles à ce sujet, c’est-à-dire changer le paradigme du changement dans lequel nous avons communément évolué.

 

CHANGER NOTRE PERSPECTIVE DU CHANGEMENT : UNE VISION NOUVELLE DU MONDE

« Les approches du changement actuelles, qu’elles soient sociotechniques, linéaires ou logiques, ont montré leurs limites. […] Le changement dont il est ici question est celui qui émerge d’une réflexion collective ou personnelle, et non celui dont on connaît déjà l’issue ou le résultat et qui, de ce fait, appelle une planification pour arriver au but. Le “ changement émergent ” est par définition inconnu a priori. Il découle d’un changement de regard, d’un déplacement de posture intérieure, d’une réflexion profonde qui constitue le cœur d’une transformation. Prenant la théorie U d’Otto Scharmer comme modèle phare … »

Les théories du changement transformationnel, dont celle de la théorie U d’Otto Scharmer, apportent une nouvelle vision du changement. Le processus demande individuellement et collectivement à se connecter à la source, à développer sa présence au lieu de continuer de télécharger et de répéter nos façons de faire du passé. Il s’agit de créer à partir du futur émergent. C’est un changement en profondeur de notre façon de vivre le changement.

Depuis toujours, les grands visionnaires ont probablement utilisé intuitivement ce mode de fonctionnement, leur point de départ étant une vision du futur ; ils ont créé au lieu de répéter. Otto Scharmer a réussi à en faire un modèle, que nous pouvons utiliser tous individuellement et collectivement afin de créer des solutions de rechange aux défis actuels dans les domaines de la santé, de l’environnement et des affaires.

Nous cessons d’être dans le jugement ou le cynisme pour aller de l’avant, nous ouvrons notre esprit, notre cœur et nos actions sont branchées à notre cœur. Nous transformons alors notre construction d’un monde de survie et de compétition à une vision d’un monde de collaboration et d’entraide. La Théorie du U d’Otto Scharmer nous invite à nous reconnecter à soi, aux autres et à notre environnement. Cela pourrait nous permettre notamment de relever les défis environnementaux actuels, favorisant ainsi la longévité de notre planète et de notre qualité de vie.

 

PLAN D’ACTION 2017 : UNE FAÇON INSPIRANTE DE CRÉER VOS OBJECTIFS !

En ce début d’année 2017, nous vous invitons donc à créer votre plan d’action inspirant non à partir de votre bilan de l’année, mais à partir de ce que votre cœur désire pour votre mieux-être, votre bonheur et votre vitalité.

Vous pourriez commencer par adopter cette croyance que vous n’avez pas besoin de juger qui vous êtes ni vos résultats pour croire à la possibilité de devenir la meilleure version de vous-même. Il est toujours temps d’être bien avec qui vous êtes. Allez de l’avant et, si vous tombez, relevez-vous et saisissez l’apprentissage en réalisant ce qui compte pour vous.

Pour la nouvelle année, nous vous souhaitons l’inspiration de vous renouveler pour devenir la meilleure version de vous-même, simplement qui vous êtes dans la pleine expression de votre essence, en choisissant de cesser de traîner le poids du passé et en allant de l’avant, enrichi de vos apprentissages.

Amusez-vous ! Soyez dans la joie de vivre pleinement votre moment présent.