Le babymoon, un voyage essentiel pour les futurs parents

Publié le 15 février 2017
Écrit par Aurore Bonvalot, présidente l’agence Collectionneurs de Voyages

Le babymoon, un voyage essentiel pour les futurs parents
Natura FR

Ça y est, le test est positif, la petite barre bleue est là… Je suis enceinte !

 

Le tourbillon de la grossesse commence alors : le choix de l’hôpital ou de la maison des naissances, les échographies, les rencontres avec le médecin ou la sage-femme, les examens préventifs, les préparatifs de la chambre du nouveau-né, le choix du prénom, et les éternelles questions ‘sera-t-il grand, petit, en santé, blond ou roux’, ‘aura-t-il mon caractère’, ‘allons-nous être des parents à la hauteur…’ Et justement, parlons-en des parents !

Avec l’arrivée imminente de notre petit prince, il était temps de faire une pause en couple et de s’accorder, une dernière fois, une parenthèse à deux, de se faire dorloter, et de faire le point avant que bébé chamboule tout. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui le Babymoon, la lune de miel avant l’arrivée du nouveau-né ou encore les vacances prénatales. Ce type de voyage fait de plus en plus d’adeptes : on estime qu’en Amérique du Nord près de 60% des futurs parents s’offrent ces précieux instants de liberté avant le grand jour. Un Babymoon dure en général de3à5 jours, mais certains futurs parents optent pour une semaine voire 10 jours.

 

L’essence-même du Babymoon

Trop souvent, les parents s’oublient en tant que couple lors de l’arrivée d’un enfant. Or pour offrir et avoir une vie de famille heureuse, les deux piliers principaux, le père et la mère, doivent être en harmonie et sereins. Un Babymoon permet alors aux futurs parents de se retrouver ensemble, loin des pressions sociétales, échapper au stress de la grossesse, de l’accouchement qui s’en vient, et de la naissance.

Il est aussi important de redonner une place à l’homme, souvent oublié dans cette frénésie de la grossesse. Un petit séjour en amoureux permettra ainsi à la future maman de mettre de côté pour quelques jours ses craintes et ses angoisses pour se recentrer sur son conjoint et revivre des moments uniques à 2: une promenade sur la plage, un souper en tête à tête, un massage en couple, une séance photo au coucher du soleil, une escapade shopping… et je vous laisse imaginer la suite!

Bref, profiter de moments à deux avant d’être trois. Notez qu’un Babymoon peut également être planifié lors de l’arrivée d’un deuxième ou troisième enfant, comme lors d’un processus d’adoption.

Avec mon mari, nous avons fait notre Babymoon au nord-ouest de l’île de Porto Rico, dans un complexe intime et charmant, au bord de l’océan. Chaque matin, nous nous réveillions au doux son des vagues et à la chaleur agréable des premiers rayons de soleil.

Notre petit héritier à venir a lui aussi profité de cette parenthèse de vacances, en étant entouré de parents plus calmes, reposés et heureux !

 

Les 8 bonnes raisons de faire un Babymoon

  1. S’éloigner du quotidien, se ressourcer et oublier pendant quelques instants les désagréments de la grossesse
  2. Solidifier son couple avant la naissance et ainsi éviter le baby-clash : se souvenir pourquoi on a voulu faire un enfant avec son partenaire, combien on l’aime et toutes les raisons pour lesquelles on veut faire continuer notre amour à travers le temps et la vie !
  3. Dormir huit heures d’affilée sans culpabiliser et s’octroyer des pauses détentes avec son amoureux tout au long de la journée
  4. Trouver (enfin !) le prénom de l’héritier ou l’héritière, loin des éternelles remarques ou conseils que notre famille et nos amis aiment donner
  5. Apprendre à devenir parents : se poser les vraies questions sur l’éducation que l’on veut donner à ce petit ange, ainsi que la vision de chacun sur ses responsabilités et ses rôles futurs
  6. Faire un dernier voyage sans tout l’attirail d’enfant à traîner
  7. Commencer ses souvenirs de famille : prendre des photos de son couple et du petit ventre rond, pour montrer dans quelques années à votre enfant tout le bonheur qui entourait ses parents avant sa naissance.
  8. Réaliser qu’il y a aussi une vie au-delà des enfants : choisir une destination ‘adultes seulement’, regarder ces voyageurs avoir du plaisir entre adultes, sortir danser, siroter de bons cocktails, rire…. Vous, vous en souviendrez dans les moments plus difficiles et cela vous permettra d’avoir un objectif lorsque le petit partira de chez papa et maman !

 

Un Babymoon en santé

Les Collectionneurs de Voyages sont des fervents défendeurs de la santé au naturel.

Aussi, nous aimons toujours proposer à nos clients ‘futurs parents’ qui partent en Babymoon :

  • des séances d’haptonomie : cette technique sensitive permet aux futurs parents de communiquer avec leur bébé dès le 4èmemois de grossesse, par l’apposition des mains de chacun sur le ventre de la maman. Cela rassure aussi le bébé qui se sent attendu avec impatience !
  • des séances de relaxation
  • des séances d’acuponcture : cette médecine naturelle est idéale pour soulager les douleurs de la femme enceinte, pour repositionner le bébé, ré-élever un placenta trop bas, ou encore pour préparer la maman à l’accouchement. L’acuponcture peut même être pratiquée durant l’accouchement pour réduire le temps de travail ou stimuler la descente du fœtus.

 

Les essentiels du Babymoon

Quand partir ?

Selon les recommandations de Santé Canada, il est préférable de voyager entre la 18ème et 24ème semaine de grossesse : les plus forts risques de fausses couches sont passés et les risques d’accouchement prématuré ou d’urgences obstétricales se situent plus tard.

De plus, nous vous recommandons de souscrire une assurance voyage complète afin d’être couverts en cas de problème (notez que seules les 31 premières semaines de grossesse peuvent être assurées par la plupart des assureurs).

Enfin, renseignez-vous aussi auprès de votre transporteur pour connaître ses restrictions. De nombreuses compagnies aériennes refusent l’accès à bord de leurs vols après 35-36 semaines de grossesse (Air Canada, Lufthansa, Qatar Airways, British Airways), tandis que la plupart des croisiéristes acceptent les femmes enceintes jusqu’à 24 semaines de grossesse.

À apporter avec soi

  • vos résultats de prises de sang, vos échographies et une lettre de votre professionnel de la santé qui vous suit indiquant à quel stade de la grossesse vous êtes
  • une crème solaire, un chasse-moustique, un chapeau et des lunettes de soleil
  • vos vitamines prénatales
  • du charbon activé (en cas de ballonnements), du Boldocynara (pour les maux de ventre), du GSE (en cas de présence de bactéries dans l’eau)
  • une liste des hôpitaux ou cliniques près du lieu de vacances, au cas où

 

Destinations rêvées pour votre Babymoon

Les futurs parents recherchent avant tout des destinations romantiques et cocooning. Parmi nos coups de cœur, nous vous proposons :

Un Babymoon pour les amoureux des plages.

Se baigner dans la mer et de la piscine est très relaxant et permet à la future maman de bien flotter et détendre ses muscles, relâchant les tensions et les douleurs. Le soleil, qui stimule la production de Vitamine D, est aussi très bénéfique. Optez pour les îles des Caraïbes telles que les îles Turquoises (calmes et moins fréquentées que les autres îles), Antigua et sa paradisiaque Jumby Bay, la Jamaïque et son reggae (les fœtus exposés à cette musique deviendraient des enfants tendres et affectueux), ou échappez-vous à Hawaii.

 

Un Babymoon à l’étranger.

Cela permet de s’éloigner réellement du quotidien, et avec l’arrivée du nouveau-né, il ne sera pas aussi facile, tout de suite, de planifier un voyage aussi loin ! Envolez-vous vers l’Europe méditerranéenne, où culturellement, la famille et les enfants sont souvent mis sur un piédestal : vous serez alors les bienvenus et chouchoutés !

 

Un Babymoon citadin.

Faites une cure magasinage, visites de musées et galeries d’art, et repas dans les restaurants gourmets. Les promenades à pieds sont en effet très propices pour la future maman !

À New York, certains hôtels proposent des forfaits tout-inclus pour les vacances prénatales, et vont jusqu’à vous donner une liste des prénoms les plus en vogue du moment, et par quartier : baladez-vous ainsi dans ces derniers pour ressentir l’énergie et la vibration qu’ils dégagent, et inspirez-vous pour décider du prénom ! Chicago, Boston, San Francisco ou Washington sont aussi de belles options.

 

Un Babymoon en pleine nature.

Être enceinte nous rapproche indéniablement de la nature : profitez alors de balades à l’air pur, au soleil ou à la montagne, pour vous ressourcer. Vous aimerez les hébergements en chalets de la Nouvelle-Angleterre, ou encore le calme du désert en Arizona où certaines auberges proposent des cours de méditation et des séances de réalignement des chakras pour une grossesse en santé.