Le plan d’action en coaching

Publié le 20 avril 2016
Écrit par Francine Dubuc, T.S., PCC, n.d.

Le plan d’action en coaching
Vogel #1 FR

Vivre sa vision de la vie, alignée sur ce qui est le plus important pour vous.

 

Déjà le mois d’avril ! Le printemps, avec son arôme de renouveau, commence à se faire sentir. Le début d’année est certes un moment propice pour rédiger son plan d’action, mais en tout temps, nous pouvons le planifier ou le réviser. Les journées plus ensoleillées du printemps nous apportent une nouvelle énergie. C’est le temps idéal pour une cure de désintoxication et un « grand ménage ». Nous pouvons choisir de laisser des vêtements que nous ne portons plus, mais aussi des relations ou des habitudes qui ne sont plus en harmonie avec notre qualité de vie. C’est le temps des choix, spécialement celui de voyager plus léger sur le chemin de sa vie. En d’autres mots, choisir de laisser le fardeau du passé pour mieux vivre son moment présent.

Nous préparons alors le terrain afin d’y semer ce que nous souhaitons récolter : une vie riche et épanouie.

 

Votre vision de vie

Un plan d’action sans vision ne sera qu’une autre longue liste de choses à faire. À l’opposé, la vision nous transporte, nous motive et nous guide dans nos actions en nous poussant à nous y investir. Si nous ne nous engageons pas à vivre notre vision, nous pourrons alors trouver toutes sortes de raisons ou d’excuses pour ne pas l’avoir réalisée. Réaliser ses rêves, ses objectifs et ses projets de vie demande aussi une grande vitalité, de la détermination et une confiance en soi.

 

Questions à se poser :

Qu’est-ce qui peut me rapprocher de la réalisation de ma vision ?

Quels sont les facteurs qui me permettront d’atteindre mes objectifs ?

Quels sont les obstacles que je peux déjà estimer rencontrer ?

Quelles seront mes stratégies pour les dépasser ?

Quels seront mes indicateurs de succès?

 

Réaliser son plan d’action

Étape 1 : Définir sa vision de vie

Exemple de vision de vie : « Avoir de l’énergie pour jouer avec mes enfants et mes petits-enfants »

Autre exemple de vision : « Vivre une retraite en santé et faire de nombreux voyages »

Afin de déterminer un objectif, il est essentiel d’y retrouver ces cinq qualités SMART pour réussir à l’accomplir : spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et définie dans le temps.

 

Étape 2 : Déterminer ses objectifs

Je vous donne un exemple de plan d’action. Voici des objectifs de mise en forme non spécifiques et très vagues :

  1. Me mettre en forme
  2. Perdre du poids

 

Si nous les traduisons en objectifs SMART, plus concrets, voici ce que nous obtenons :

  1. Augmenter mon niveau d’énergie – niveau d’énergie actuel de 5/ 10

Indicateur de réussite : atteindre8/ 10 d’ici 3 mois

Date : 15 juillet 2016

  1. Transformation de ma composition corporelle –% de gras actuel de 28%

Indicateurs de réussite : % de gras réduit de 2% (28   %    à    26    %)    d’ici    3    mois

Date : 15 juillet 2016

 

Étape 3 : Rédiger son plan d’action

Objectif 1 : Augmentation de mon niveau d’énergie

  1. Manger 5 portions de fruits et légumes par jour
  2. Boire de 1 là 1,5 l d’eau par jour
  3. Pratiquer une technique de gestion du stress (méditation, cohérence cardiaque) tous les jours pendant 10 minutes
  4. Ne plus faire d’heures supplémentaires pour les trois prochains mois
  5. Régler mes conflits au travail en rencontrant mon superviseur cette semaine
  6. Dormir huit heures par nuit
  7. Recevoir un massage par mois

 

Objectif 2 : Transformation de la composition corporelle

  1. M’entraîner avec un entraîneur privé deux fois par semaine
  2. M’entraîner avec un ami qui a une influence positive une fois par semaine
  3. Diminuer mes portions en utilisant des assiettes plus petites
  4. Rencontrerunenutritionnisteouunnaturopatheunefoisparmoispourchanger mes habitudes alimentaires
  5. Engager un coach pour améliorer mon image de soi

 

Étape 4 : Bilan et célébration

En résumé, un plan d’action vous permet de vivre votre vision et d’aligner vos actions aux résultats que vous souhaitez atteindre.

 

Le plan d’action, un guide

Le plan d’action se veut un guide. Votre coach, de son côté, vous permettra de maintenir le cap malgré les obstacles ou les divertissements qui se présenteront sur votre chemin. Le processus de coaching vous permettra de prendre conscience de vos fausses croyances et de l’autosabotage, et transformera vos croyances limitatives en prises de conscience profondes et en actions qui vous permettront d’accéder à toutes vos ressources.

 

Mise  en  garde : quand les objectifs sont des punitions dissimulées

Jusque là, le plan d’action semble simple et inspirant. Pourtant, les motivations qui sous-tendent les objectifs influenceront les résultats, mais surtout l’expérience émotionnelle.

 

Revenons à l’objectif 2 : une transformation de la composition corporelle en déterminant vos motivations profondes.

– Est-ce une condition à vous accepter, à vous aimer?

– Vous fixez-vous cet objectif pour plaire à votre conjoint ou à votre conjointe ou par peur ?

– Cet objectif sert-il inconsciemment à vous punir d’avoir pris du poids lors des vacances ?

 

Votre coach ou un autre professionnel de la relation d’aide vous permettra de vous éclairer quant à vos motivations à vouloir changer. Plusieurs d’entre vous savent comment changer un comportement alimentaire grâce à la volonté, à la détermination et au contrôle. Mais cette approche a ses limites. Trop de restrictions pourront conduire, par exemple, à des compulsions alimentaires.

Si vous transformez les croyances de fond et que vous choisissez avec votre cœur de prendre soin de vous en priorité, le processus sera alors transformateur et durable. Au lieu d’entendre votre critique et votre juge intérieur, votre expérience émotionnelle sera alors teintée de confiance et de douceur pour vous. Et vous serez libéré(e) de votre combat intérieur. Vous pourrez reconnaître vos rêves et ce qui est le plus important pour vous.

 

Le coaching transforme

Se fixer des objectifs, c’est oser voir plus grand et s’ouvrir à tout ce qui vous est possible. Le coaching est transformateur dans la mesure où au cours du processus de l’atteinte d’objectifs audacieux, nous dépassons nos peurs et nous transformons ainsi notre perception de soi. Anthony Robbins, un coach reconnu mondialement, mentionne qu’il n’y a pas de trop grand problème, il y a seulement des personnes qui se pensent trop petites pour les surmonter. Quand nous osons, nous sortons de notre zone de confort et nous devenons plus grands que l’obstacle. Nous reconnaissons alors nos forces, et notre image de soi est transformée positivement. Nous sortons de notre vision limitée de qui nous sommes. Chaque fois que nous dépassons nos peurs, nous nous rapprochons de qui nous sommes vraiment, de notre essence.

 

L’essentiel

Rappelez-vous d’être, d’abord et avant tout, bienveillant envers vous-même dans ce processus. Oser se lancer veut dire aussi prendre le risque de tomber. Et tomber est une rétroaction. En fait, c’est de la nouvelle information pour la prochaine fois et pour mieux vous préparer. Ne croyez jamais que tomber est un échec ou, au pire, que vous êtes un échec. C’est un « apprentissage ». Ceux qui réussissent de grandes choses ont possiblement osé plus et sont donc tombés plus souvent. Et au lieu de se souvenir de leurs chutes, ils se sont probablement davantage concentrés sur toutes les fois où ils ont réussi à se relever et à monter encore plus haut.

 

RÉFÉRENCES

Disponibles à la demande du lecteur.