Le problème des résolutions

Publié le 20 janvier 2018
Écrit par Francine Dubuc, T.S., PCC, n.d.

Le problème des résolutions
Natura FR

Une fois la nouvelle année arrivée, prenez-vous encore des résolutions ?

De plus en plus de personnes ne s’imposent plus de résolutions parce qu’elles les ont trop souvent laissées tomber. Au lieu de les inspirer, les résolutions leur ont fait vivre de la culpabilité et un grand sentiment d’échec. Les gens ont perdu progressivement confiance en leur capacité de les réaliser et, au bout du compte, en eux-mêmes. Le problème, avec les résolutions, c’est qu’elles sont généralement formulées sur la base d’un jugement, racine de l’auto sabotage. Donc, au contraire de vous proposer des résolutions, je vous proposerai plutôt, en ce début d’année, de l’inspiration, pour plus de vitalité.

Il est important aussi de définir brièvement les termes «résolution», «solution», «inspiration» et «motivation». Selon mon vieil ami le dictionnaire, une « résolution » est « la détermination de», alors que le mot « solution » est la « réponse à un problème. » Par exemple, le problème perçu est « j’ai encore pris trop de poids », et la solution ou la résolution pourrait être « je dois me mettre au régime ».

Par contre, cette approche causale linéaire du problème ne tient pas compte de la personne dans sa globalité ni de son vécu. Elle peut susciter un jugement sévère de la personne envers elle-même. La solution n’est alors pas une source d’inspiration, mais plutôt de condamnation. Afin de sortir de cette impasse, mieux vaut utiliser une approche plus systémique. En sortant du jugement, vous pourrez vous reconnecter à votre inspiration, qui se définit comme « un mouvement intérieur, une impulsion qui porte à faire, à suggérer ou à conseiller quelque action ». L’inspiration est une forme de motivation interne, tandis que la motivation est définie comme étant les « raisons, champs d’intérêt et éléments qui poussent quelqu’un dans son action ». La motivation ressemble aux bougies d’allumage de votre automobile: cette étincelle d’inspiration qui vous fera commencer et facilitera des changements d’habitudes de vie durables. L’inspiration et la motivation augmentent votre niveau d’énergie. Donc, avant tout, être motivé, c’est avoir l’énergie nécessaire pour agir.

Cependant, les résolutions non réalisées, comme je l’ai déjà mentionné, laissent grandir en vous un sentiment d’échec et de culpabilité, ce qui a comme effet de drainer négativement votre énergie. Ce n’est pas un manque de détermination que vous avez alors, mais un manque d’énergie et de confiance en votre réussite. Pourquoi faire le premier pas sur votre chemin, si vous n’avez pas la conviction que vous allez vous rendre à votre destination ?

 

Qui ferait les efforts, dans ces circonstances ?

Mais si vous êtes persuadé de votre réussite, aucun obstacle ne pourra vous arrêter ou supporter vos fausses croyances limitatives. Avec cette attitude gagnante, les obstacles renforceront davantage votre motivation. Pensez à toutes ces personnes dans différents domaines qui ont cru à leurs rêves et qui, malgré les multiples difficultés, les ont poursuivis jusqu’au succès. Ce n’est pas un secret de savoir que ces personnes ont su aller chercher du soutien chez des personnes qui croyaient en elles.

 

Un coach personnel ou professionnel sera toujours votre partenaire pour votre réussite

Sachez que la santé est un résultat dont au moins80%sont attribuables à nos habitudes de vie, de 5 à 10%, à la génétique, et le reste, à l’environnement. La santé n’est pas non plus l’absence de maladies. La santé, c’est un bien-être global d’où émerge la joie de vivre. Cela tient compte de la gestion optimale de la maladie afin de maintenir un état de bien-être. Selon moi, donner un sens à sa vie est une des plus grandes sources de vitalité.

 

Comment être plus motivé ?

L’inspiration est une source d’énergie. Prenons l’exemple de vouloir faire plus d’exercice. Je vous suggère quelques trucs.

  • Dites-vous que vous méritez de prendre du temps pour vous et de vivre avec vitalité et énergie !
  • Établissez des objectifs santé qui vous inspirent et qui sont réalisables.
  • Augmentez votre conviction de réussir en réussissant d’abord de petits changements.
  • Trouvez du plaisir à faire les activités physiques choisies.
  • Augmentez votre niveau de motivation et d’énergie en vous informant sur les bienfaits de vos nouvelles habitudes de vie.
  • Célébrez vos succès et gagnez de la compassion envers vous-mêmes lorsque la motivation du début s’estompera ou que vous manquerez une séance d’exercices.
  • Allez chercher de la motivation à l’aide d’un entraîneur personnel ou d’un coach, ou faites de l’exercice avec un(e) ami(e).
  • Participez à des groupes de plein air, faites partie d’un club sportif ou récréatif. Inscrivez-vous à une course ou à une marche.
  • Pratiquez une nouvelle activité, comme de la danse sociale ou de la danse en ligne.
  • Bougez ! Car bouger peut rimer avec plaisir. Plus vous bougez, plus vous avez d’énergie et de motivation, et plus vous vous sentez bien dans votre peau.

 

Faites de votre santé et de votre bien-être votre priorité ; soyez à l’écoute  des signaux de votre corps et de respectez-les : reposez-vous et détendez-vous, bougez avec plaisir, dites non ou oui à ce que vous ne voulez pas ou voulez dans la vie.

 

Faites l’autoévaluation de vos habitudes de vie et du bilan de votre équilibre énergétique

Quelles sont les habitudes de vie qui vous procurent de l’énergie et celles qui vous en enlèvent? Dressez-en la liste dans deux colonnes, puis choisissez celles que vous souhaitez adopter, réduire ou éliminer en ordre  de priorité.

La connaissance de soi et de ses valeurs permet une meilleure gestion de ses priorités, et peut vous aider à diminuer votre stress et à vous réserver du temps pour vous-même. Par exemple, le fait de choisir des ami(es) qui vous inspireront à adopter une vie plus active et positive sera un atout dans votre « compte bancaire santé », alors que de vouloir « plaire à tout le monde » pourrait bien vous drainer suffisamment d’énergie vitale pour que vous n’ayez plus d’énergie pour vous-même. Nous sommes tous sollicités à consommer plus, à faire plus pour prendre sa place et se valoriser. Cette course peut nous conduire directement vers la faillite énergétique et nous laisser avec peu de vitalité et de temps personnel.

 

Prendre le temps

Dernièrement, je voyais une annonce publicitaire sur un autobus, sur laquelle nous pouvions lire que d’avoir du temps pour soi était un luxe. Ce message a de quoi faire réfléchir. Quand le silence, le repos, le temps en famille, entre ami(es) et avec soi-même deviennent un luxe… que doit-on alors penser de notre qualité de vie ?

Nous avons tous besoin de nous reconnecter à nous-mêmes. Et en tant que membres d’une société, nous devons avoir une réflexion profonde sur la raison d’être de nos modes de production et de consommation axés sur l’abondance au détriment même de notre santé et de celle de notre environnement, de notre planète.

Je crois que les lecteurs et lectrices de Vitalité Québec sont tous déjà bien sensibilisés à la responsabilité individuelle et sociale de la santé. Vous choisissez, pour la plupart, de vous informer et de prendre soin de votre santé. Vous choisissez des aliments surtout biologiques, locaux et vivants. Je vous reconnais tous comme des agents de changements de notre culture : de l’égosystème à l’écosystème . Vous aspirez tous à une grande qualité de vie en prenant soin de vous, mais aussi de l’environnement. Se reconnecter à la nature et au silence favorise ce chemin de retour à sa vraie nature, à son essence. Je crois que le  plus grand stress pour l’être humain c’est de vivre déconnecté de son être, de son corps et de son environnement. Les symptômes du corps physique ou émotionnel causés par la maladie nous obligent à un temps d’arrêt et à nous recentrer. Au lieu de tenter d’éliminer les symptômes autant physiques qu’émotionnels, nous aurions intérêt à chercher d’abord à en comprendre les messages.

Je vous laisse avec quelques idées inspirantes pour obtenir plus de vitalité. Faites de votre santé et de votre bien-être votre priorité ; soyez à l’écoute des signaux de votre corps et respectez-les : reposez-vous et détendez-vous, bougez avec plaisir, dites non ou oui à ce que vous ne voulez pas ou voulez dans la vie ; mangez des aliments de haute densité nutritionnelle et laissez les calories vides sur les tablettes d’épicerie ; cultivez une attitude positive; et en guise de conclusion, investissez votre énergie dans ce qui compte vraiment pour vous. Je vous souhaite une nouvelle année inspirante !

 

RÉFÉRENCES

1. De 5 à 10 % des cas de cancer du sein sont liés à des anomalies génétiques héréditaires, selon l’Institut national du cancer.

2. Selon le dictionnaire Larousse, une maladie est dite « génétique » quand elle est due à la présence d’un ou de plusieurs gènes défectueux (maladies géniques) ou à une anomalie du nombre de chromosomes (maladies chromosomiques).

3. Otto SCHARMER, Leading from the Emerging Future: From Ego-System to Eco-System Economies.