Les bienfaits de l’huile essentielle de rose de Damas

Publié le 13 mai 2021
Écrit par Stéphanie Plamondon, M. Sc. Aromathérapeute certifiée

Les bienfaits de l’huile essentielle de rose de Damas
Zevia aout FR

En ce mois de la fête des Mères, la rose est à l’honneur !

La rose de Damas est l’une des plantes les plus difficiles à distiller dans le but d’en obtenir une huile essentielle. En effet, la fragilité de ses pétales fait en sorte que la vapeur d’eau utilisée pour extraire ses essences aromatiques crée une sorte de « bouchon » dans l’alambic, les fleurs s’amalgamant et empêchant alors une bonne distillation de la plante. Le distillateur doit alors recourir à des techniques de distillation plus longues et plus complexes. En ajoutant à cela le fait que la rose ne produit que très peu d’huile essentielle, on comprend mieux que le produit qui en résulte soit très dispendieux.

 

Un peu de botanique

La rose de Damas est pourvue d’épines le long de sa tige, au bout de laquelle se trouvent un ou plusieurs boutons floraux. Elle pousse dans de nombreux endroits, mais celle qui produit la plus belle huile essentielle provient de la Turquie.  

Il n’est pas rare que l’huile de rose de Damas soit confondue avec la rose musquée. Il s’agit cependant de deux plantes distinctes qui confèrent des extraits très différents. En effet, de la rose musquée est extraite une très belle huile végétale, alors que la rose de Damas est utilisée pour produire divers produits aromatiques, dont une eau florale et une huile essentielle. 

Le parfum de la rose est l’une des odeurs les plus synthétisées dans l’industrie cosmétique. En effet, de nombreux produits contiennent des fragrances artificielles de rose, notamment des crèmes, des chandelles, des parfums, en passant par divers produits ménagers. La toxicité associée à ces fragrances synthétiques est à déplorer et peut mener certaines personnes à en éprouver un dédain, pensant qu’il s’agit de la véritable odeur de l’huile de rose. L’odeur naturelle des extraits, tels que l’huile essentielle et l’hydrolat, se distingue cependant de celles qui sont synthétiques par sa douceur et sa profondeur.  

 

Quatre extraits différents de la rose sont principalement utilisés en aromathérapie et en herboristerie : 

L’huile essentielle de rose de Damas (Rosa damascena)

Les propriétés de l’huile essentielle de rose de Damas sont très variées et lui permettent d’agir sur l’équilibre des systèmes tant nerveux, immunitaire, tégumentaire qu’endocrinien. Il s’agit en effet d’une huile qui a beaucoup d’affinités avec le système hormonal féminin et qui est utilisée en cas de fatigue sexuelle notamment, en raison de ses propriétés aphrodisiaques remarquables. Pour cela, on massera 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de rose sur le bas du ventre et du dos avant une rencontre romantique.  

Il s’agit également d’une huile qui possède de grandes propriétés dermatologiques, aussi ce n’est pas un hasard si tant de laboratoires cosmétiques cherchent à synthétiser ses molécules ! Elle confère en effet à l’épiderme des effets astringents reconnus qui permettent de resserrer les pores et de lisser la peau tout en régulant la production de sébum. L’huile de rose est également très recherchée pour ses propriétés cicatrisantes et régénérantes, faisant d’elle une huile antivieillissement supérieure.  

 

L’hydrolat de rose

L’eau de rose de Damas est elle aussi chargée de molécules aromatiques et possède une odeur sublime ainsi que des propriétés dermatologiques exceptionnelles. Son prix, beaucoup plus abordable que l’huile essentielle, permet de profiter de ses bienfaits autant à l’interne, dans des recettes, qu’à l’externe dans des soins pour la peau. Comme tous les hydrolats, il doit être acheté et conservé au frigo, où il se conservera pendant environ deux ans. 

Le pH de l’eau de rose est comparable à celui de la peau, ce qui en fait un tonique tout sain et naturel. On en vaporisera quelques jets sur le visage, entre le nettoyage et l’application de la crème, une à deux fois par jour pour obtenir un teint éclatant. 

Il est aussi très apprécié en tisane ou pour parfumer d’autres boissons telles que le kombucha ou le kéfir de fruits. Il suffit d’en ajouter l’équivalent d’une cuillère à soupe par tasse de liquide chaud ou froid. Consommé de cette façon à l’interne, l’hydrolat de rose est traditionnellement reconnu pour équilibrer le système hormonal féminin, particulièrement pour diminuer les symptômes reliés à la ménopause, faisant de lui un élixir autant délicieux que thérapeutique. Cette affinité toute particulière que la rose a avec les femmes explique peut-être pourquoi elle est un symbole si important de la fête des Mères !

 

La cire de rose

Aussi connue sous le nom de concret, la cire de rose est un produit obtenu par enfleurage. Pour ce faire, des boutons de rose sont déposés dans un corps gras solide inodore fondu, tel que le beurre de mangue. Les fleurs sont ensuite retirées, puis le procédé est répété plusieurs fois, jusqu’à ce que le corps gras soit imprégné non seulement de l’odeur, mais également des nombreux principes actifs de la rose. Le concret est ensuite utilisé dans la fabrication de produits cosmétiques ou tout simplement appliqué sur les poignets comme sublime parfum. 

 

Les boutons et pétales de rose

En infusion, déposer l’équivalent d’une cuillère à thé de pétales de rose séchés et recouvrir d’eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes, avant de filtrer et de déguster. L’association avec des fleurs d’hibiscus est délicieuse !

Les pétales de rose séchés peuvent également être incorporés dans des produits corporels, tels que des sels de bain ou des exfoliants apaisants et adoucissants (voir les recettes un peu plus loin). 

Il est aussi possible de fabriquer un doux macérat en remplissant un pot Mason de pétales de rose séchés et d’huile de noyau d’abricot. Après un mois de macération dans un endroit sombre, telle une armoire, on filtrera l’huile gorgée de principes actifs, qui pourra ensuite être massée matin et soir sur la peau du visage.  

 

Formulations

Que ce soit pour offrir ou pour soi-même, voici quelques recettes incorporant différentes formes de produits à base de rose :

Infusion rose à la rose

Pour 1 tasse (250 ml)

  • 1 tasse d’eau chaude (250 ml)
  • ½ c. à thé de pétales de rose
  • ½ c. à thé de fleurs d’hibiscus
  • 1 c. à thé d’hydrolat de rose
  • ½ c. à thé de sirop d’érable (facultatif)

Faire chauffer l’eau, puis laisser infuser les fleurs pendant 10 minutes avant de filtrer. Ajouter l’hydrolat de rose, mélanger et déguster. Les fleurs d’hibiscus coloreront joliment l’infusion. 

 

Parfum solide

Contenant de 25 ml

Conservation : 2 ans à température ambiante

  • 1 c. à soupe d’huile de jojoba
  • 1 c. à thé de cire de candelilla
  • 2 g de cire de rose
  • 50 gouttes d’huile essentielle de rose de Damas
  • 50 gouttes d’huile essentielle de bois de hô

Dans une casserole en acier inoxydable, faire doucement fondre la cire de candelilla. Ajouter l’huile de jojoba et la cire de rose, puis les faire fondre tout doucement. Éteindre le feu et ajouter les huiles essentielles. Mélanger et verser dans le contenant. Lorsque le produit est solide, appliquer sur les poignets et derrière les oreilles.  

 

Sérum pour le visage

Quantité : 100 ml

Conservation : 1 an à température pièce

  • 100 ml d’hydrolat de rose
  • 1 pincée de gomme de xanthane
  • Quelques grains de sorbate de potassium (conservateur naturel)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de rose de Damas

Dans un bol, déposer tous les ingrédients et mélanger à l’aide d’un pied mélangeur. Verser dans un contenant à pompe et étiqueter. Prélever quelques gouttes et masser sur le visage, 1 ou 2 fois par jour. 

 

Sels de bain

Quantité : 500 g

Conservation : 1 an à température ambiante

  • 250 g de sel de la mer Morte
  • 200 g de sel d’Epsom
  • 50 g de sel de l’Himalaya
  • 3 c. à soupe de pétales de rose séchés
  • 1 c. à soupe d’huile de jojoba
  • 2 g de cire de rose 
  • 40 gouttes d’huile essentielle de rose de Damas
  • Dans une casserole en acier inoxydable, faire fondre la cire de rose et l’huile de jojoba. Dans un bol, déposer les sels et verser le mélange d’huile et de cire de rose. Répartir uniformément. Ajouter l’huile essentielle et remuer. Enfin, ajouter les fleurs et verser dans un joli contenant. Utiliser 2-3 c. à soupe dans l’eau du bain et se prélasser dans cette eau suave. Retirer et composter les fleurs avant de vider le bain. 

La rose est une sublime plante qui permet de fabriquer tant de beaux produits pour le corps et l’âme ! En remplacement du traditionnel bouquet, pourquoi ne pas offrir un petit panier de produits à base de roses, fabriqués à la main ? Bonne fête des Mères !