Les huiles essentielles à la rescousse des problèmes de peau

Publié le 10 octobre 2016
Écrit par Stéphanie Plamondon, Ac., M. Sc.

Les huiles essentielles à la rescousse des problèmes de peau
Omega Alpha Digestion FR

Les problèmes de santé reliés au système cutané causent non seulement des symptômes physiques très désagréables, mais aussi de la gêne et de l’embarras.

Plusieurs de ces affections sont généralement chroniques et endurées depuis de nombreuses années. Bien que les problèmes de peau exigent habituellement une consultation plus approfondie afin d’en identifier la cause (intolérances et allergies, intestins poreux, foie congestionné, etc.), les huiles essentielles peuvent apporter un soulagement important, apaiser certains symptômes désagréables et accélérer le processus de guérison.

Voici quelques-uns des problèmes cutanés que je rencontre le plus fréquemment en consultation.

 

ACNÉ

L’acné est une infection de la peau qui cause des points noirs, des boutons infectés de pus et des cicatrices. Elle se manifeste surtout sur la peau du visage et du dos, et est attribuable à un excès de sébum produit par les glandes sébacées. Des hormones androgènes sont impliquées dans le développement de l’acné, raison pour laquelle les adolescents en sont les plus souvent affectés ainsi que les personnes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques ou de la maladie de Cushing. Une rééquilibration des hormones est essentielle dans le traitement de l’acné, particulièrement si elle touche les adultes ou s’installe de façon soudaine.

Le traitement aromatique de l’acnése déroule en trois phases :

Phase 1, désinfection

  • 50 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 40 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 30 gouttes d’HE de bois de hô (Cinnamomum camphora var. glavescens)
  • 20 gouttes d’HE de laurier noble (Laurus nobilis)
  • 10 gouttes d’HE de clou de girofle (Eugenia caryophyllus)

Mélanger les huiles dans une bouteille codigouttes opaque. À l’aide d’un coton-tige, appliquer 2 fois par jour une trace du mélange sur chaque lésion. Sélectionner les lésions les plus importantes pour commencer, et après quelques jours, cibler celles qui sont moins apparentes. Appliquer le mélange jusqu’à disparition complète des lésions.

 

Phase 2, cicatrisation

  • 30 gouttes d’HE de cèdre de l’Atlantique (Cedrus atlantica)
  • 30 gouttes d’HE d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum)
  • 30 gouttes d’HE de lavandin (Lavandula x burnatii)
  • 25ml d’HV de jojoba (Simmondsia chinensis)

Mélanger les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque. Toujours à l’aide d’un coton-tige, appliquer une trace du mélange sur chaque cicatrice. Appliquer jusqu’à amélioration.

 

Phase 3, entretien

  • 25 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 10 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 8 gouttes d’HE de bois de hô (Cinnamomum camphora var. glavescens)
  • 7 gouttes d’HE de laurier noble (Laurus nobilis)
  • 30 ml crème de base neutre

Bien incorporer les huiles essentielles dans la crème de base neutre. Appliquer sur une peau propre, 2 fois par jour.

 

ECZÉMA

Les mois d’octobre et de novembre sont, aux États-Unis et au Canada, les mois de la sensibilisation à l’eczéma.

Il s’agit d’un problème cutané qui cause une inflammation de la peau et qui s’accompagne de démangeaisons (parfois intenses), de rougeurs, de squames et de petites vésicules. L’eczéma survient par poussées, provoquées par une fatigue importante, un stress aigu ou un affaiblissement du système immunitaire, et s’avère une dermatite très fréquente, liée la plupart du temps à des intolérances alimentaires et environnementales. Depuis les années 1950, l’eczéma est en nette progression dans les pays industrialisés.

Il existe plusieurs types d’eczéma. Voici deux formules pour ceux rencontrés les plus fréquemment Dans les deux cas, incorporer les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque et appliquer 5 gouttes du mélange sur les régions affectées, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

Eczéma séborrhéique (suintant)

  • 40 gouttes d’HE de cèdre de l’Atlantique (Cedrus atlantica)
  • 20 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 10 gouttes d’HE de lavande aspic (Lavandula latifolia)
  • 10 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 10 gouttes d’HE de tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • 15 ml d’HV de kukui (Aleurites moluccana)
  • 10 ml d’HV de tamanu (Callophyllum inophyllum)

Eczéma sec

  • 40 gouttes d’HE de cèdre de l’Atlantique (Cedrus atlantica)
  • 20 gouttes d’HE de lavande aspic (Lavandula latifolia)
  • 20 gouttes d’HE de lavandin (Lavandula x burnatii)
  • 10 gouttes d’HE de tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • 25 ml d’HV de rose musquée (Rosa rubiginosa)

 

FOLLICULITE

La folliculite est une infection des bulbes pileux qui se caractérise par des boutons rouges et une peau sèche et rugueuse. Elle se manifeste surtout dans la région du visage et des parties rasées, ainsi qu’au niveau des bras, des fesses et des cuisses.

La folliculite est à l’origine d’une gêne sociale parfois importante et peut s’aggraver et causer un furoncle.

 

Formule antifolliculite

  • 20 gouttes d’HE de bois de hô (Cinnamomum camphora var. glavescens)
  • 20 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 20 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 20 gouttes d’HE de thé des bois (Gaultheria procumbens)
  • 10 gouttes d’HE de clou de girofle (Eugenia caryophyllus)
  • 25 ml d’HV de tamanu (Callophyllum inophyllum)

Incorporer les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque. Appliquer 5 gouttes du mélange sur les régions affectées, 2 fois par jour, jusqu’à amélioration.

 

PSORIASIS

Le psoriasis est une maladie auto-immune qui provoque le renouvellement des cellules de la peau à un rythme beaucoup plus rapide que la normale. S’ensuit le développement de croûtes cutanées qui peuvent devenir douloureuses.

Le psoriasis se manifeste habituellement sur le cuir chevelu, les coudes et les genoux, bien qu’il puisse également survenir ailleurs sur le corps. Il s’accompagne de démangeaisons, de squames ainsi que de plaques rouges, et comme l’eczéma, il s’agit d’une dermatite chronique, qui se manifeste par poussées.

 

Formule antipsoriasis

  • 40 gouttes d’HE d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum)
  • 20 gouttes d’HE de géranium bourbon (Pelargonium asperum)
  • 10 gouttes d’HE de myrrhe (Commiphora molmol)
  • 10 gouttes d’HE de nard indien (Nardostachys jatamansi)
  • 5 gouttes abs. de benjoin (Styrax benzoe)
  • 5 gouttes d’HE de tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • 25 ml d’HV de kukui (Aleurites moluccana)

Mélanger les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque. Appliquer 5 gouttes du mélange sur les régions affectées, 2 fois par jour, jusqu’à amélioration.

 

URTICAIRE, DERMITE DE CONTACT

L’urticaire et la dermite de contact sont des affections provoquées par une réaction allergique à une substance avalée ou frottée sur la peau. Elles causent des démangeaisons parfois violentes, des rougeurs, de l’inflammation et des papules parfois purulentes.

 

Formule apaisante et antiallergique

  • 20 gouttes d’HE de camomille noble (Chamaemelum nobile)
  • 15 gouttes d’HE de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
  • 10 gouttes d’HE d’estragon (Artemisia dracunculus)
  • 10 gouttes d’HE de menthe poivrée (Mentha x piperita)
  • 5 gouttes d’HE de tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • 1⁄4 c. à thé de poudre d’oxyde de zinc sans nanoparticules
  • 30 ml de crème de base neutre

Bien mélanger tous les ingrédients ensemble. Appliquer un peu de crème 3 fois par jour sur la région affectée.

Répéter plus souvent si nécessaire. Prendre le même mélange (moins l’oxyde de zinc et la crème neutre) à l’interne, 3 gouttes, 3 fois par jour après les repas pendant quelques jours ou jusqu’à disparition des symptômes.

 

COUPEROSE ET ROSACÉE

La couperose est une maladie chronique de la peau qui cause des rougeurs, une sensation de chaleur et la dilatation des vaisseaux sanguins du visage. Celle-ci peut éventuellement devenir permanente sur la peau des joues, du nez et du front. La couperose se manifeste également par une peau sèche et rugueuse et dans certains cas, elle atteint les yeux (rosacée oculaire), qui deviennent infectés et larmoyants.

 

Formule anticouperose

  • 50 gouttes d’HE de géranium bourbon (Pelargonium asperum)
  • 20 gouttes d’HE de patchouli (Pogostemon cablin)
  • 10 gouttes d’HE de cyprès (Cupressus sempervirens)
  • 10 gouttes d’HE d’hélichryse italienne (Hélichrysum italicum)
  • 15 ml d’HV de rose musquée (Rosa rubiginosa)
  • 10 ml d’HV de tamanu (Callophyllum inophyllum)

Mélanger les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque. Appliquer 5 gouttes du mélange sur les régions affectées, 2 fois par jour, jusqu’à amélioration.

 

HERPÈS BUCCAL (FEU SAUVAGE)

L’herpès buccal est causé par un virus, l’herpès simplex de type 1, et se manifeste par l’apparition de vésicules chaudes et douloureuses autour et sur les lèvres. Il s’agit d’une maladie contagieuse qui se transmet par contact avec une personne infectée lors d’un baiser ou de rapports sexuels. Le virus se cache dans les ganglions nerveux et peut être latent durant une longue période jusqu’à ce qu’un stress important, une fatigue aiguë ou un affaiblissement du système immunitaire le réactive.

 

Formule anti-herpétique

  • 35 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 30 gouttes d’HE de lavande aspic (Lavandula latifolia)
  • 20 gouttes d’HE d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • 5 gouttes d’HE de menthe poivrée (Mentha X piperita)
  • 25 ml de macérât de millepertuis (Hypericum perforatum)

Mélanger les huiles dans une bouteille à pipette en verre opaque. Appliquer 5 gouttes du mélange sur la région affectée, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration. Bien se laver les mains après chaque usage afin d’éviter la propagation du virus.

 

PIED D’ATHLÈTE

Le pied d’athlète est une infection fongique causée par un champignon dermatophyte. Il se transmet habituellement dans les douches et les lieux infectés, tels les centres sportifs, d’où son nom. Il provoque des rougeurs, des squames et des démangeaisons parfois très importantes.

 

Formule antifongique

  • 30 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • 30 gouttes d’HE de tea tree (Melaleuca alternifolia)
  • 20 gouttes d’HE de thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum)
  • 10 gouttes d’HE de bois de hô (Cinnamomum camphora var. glavescens)
  • 15 ml d’HV de tamanu (Callophyllum inophyllum)
  • 10 ml d’HV de kukui (Aleurites moluccana)

Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un flacon à pipette en verre. Appliquer 5 gouttes du mélange et masser pour faire pénétrer sur les zones affectées. Répéter deux fois par jour jusqu’à amélioration.

Bien qu’ils se manifestent à l’externe, les problèmes de peau sont la plupart du temps une manifestation d’un déséquilibre interne. Il peut s’agir d’une intolérance alimentaire ou environnementale, d’une intoxication du foie, d’un affaiblissement du système immunitaire, d’un déséquilibre endocrinien ou d’un intestin poreux qui permet à des toxines d’atteindre la circulation sanguine. La force de l’aromathérapie scientifique et médicale réside justement dans le fait qu’elle sait prendre en considération la cause interne de ces affections afin d’en accélérer la guérison et de permettre à la peau de rayonner de santé.