Les Îles Galapagos fascinent toujours

Publié le 16 septembre 2016
Écrit par Aurore Bonvalot, présidente l’agence Collectionneurs de Voyages

Les Îles Galapagos fascinent toujours
Homeocan Petit Prince FR

Chers lecteurs, c’est avec beaucoup de plaisir que nous vous retrouvons dans cette nouvelle édition de Vitalité Québec. Nous sommes partis ces derniers mois à la recherche de nouvelles destinations à vous proposer, et notre premier coup de cœur se tourne vers l’Équateur, ses Îles emblématiques des Galápagos et la région de Quito.

 

Commencez votre voyage par la découverte de la ville de Quito, l’une des plus belles capitales d’Amérique du sud, située à 2850m. d’altitude et entourée de montagnes et de volcans. Plongez ainsi au temps des colons espagnols dans le vieux Quito: balade à travers ses ruelles aux maisons blanches aux balcons de fer forgé, visite de la superbe église de San Francisco datant du XVIème siècle et de la place de l’Indépendance, dégustation de spécialités équatoriennes au son de la musique traditionnelle, ou encore montée en téléphérique sur les flancs du volcan Pichincha.

Puis partez pour 2 jours dans la région de Otavalo dans la province d’Imbabura, reconnue pour son marché, l’un des plus colorés d’Amérique latine, ses traditions artisanales et ses sublimes paysages de lacs et de volcans. Vous monterez d’ailleurs sur les flancs du volcan Cotacachi pour atteindre la magnifique lagune de Cuicocha, surnommée Lac des dieux.

Enfin, découvrez découvrez l’archipel des Galápagos, formé il y a 4 à 5 millions d’années par des éruptions volcaniques au fond de l’océan : c’est d’ailleurs l’archipel ayant le plus d’activité volcanique au monde encore aujourd’hui !

Situé à 960 km des côtes sur la ligne équatoriale, l’archipel se compose de 19 îles, 42 îlots et des milliers de récifs répartis sur une superficie d’environ 8 000 km2. Cet archipel et sa réserve marine sont considérés comme un véritable musée vivant témoin de l’évolution des espèces et a été classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.

La meilleure manière de découvrir ces perles de l’océan est d’opter pour une croisière d’île en île. Plusieurs itinéraires de croisière, de 5 à 15 jours, sont proposés : les îles du Sud, les îles du Nord et les îles de l’Ouest ou une combinaison. Chaque itinéraire a ses atouts et vous permet de voir de nombreuses espèces d’animaux et d’oiseaux uniques et endémiques : le prix de votre croisière dépendra de la catégorie de navire et de cabine choisies, de la durée de la croisière et de la saison (chaque saison offre un moment de cycle de vie des animaux différent et tout aussi intéressant les uns que les autres).

Pour notre croisière, nous avons opté pour l’excellente compagnie Galapagos Sea Star Journey. Elle propose plusieurs yachts de luxe avec tout le confort des hôtels 5 étoiles : seulement 8 cabines avec plancher de bois, grandes salles de bain, baies vitrées pour admirer le paysage, cuisine de qualité préparée par le chef à bord, jacuzzi, pont soleil…

 

Chacune des îles vous séduira à sa manière et voici le portait de certaines d’entre elles.

Isabela

C’est la plus grande île et son volcan Wolf avec 1690m. d’altitude est le point culminant de tout l’archipel. Isabela est le repère des colonies de pingouins, des pélicans, des cormorans aptères, des faucons, des pélicans, mais surtout des fameuses Tortues Géantes. Vous pourrez également y faire du snorkeling et de la plongée et croiser des tortues marines et des raies. Isabela est aussi renommée pour ses randonnées et l’ascension des volcans actifs, Chico et Sierra Negra : ce dernier est d’ailleurs le deuxième plus grand cratère du monde après celui du Ngorongoro en Tanzanie.

 

Santa Cruz

L’île abrite le Centre d’Interprétation Charles Darwin, avec notamment son centre d’élevage et de réintroduction des jeunes tortues. Vous apprécierez la plage de Bahia Tortuga, considérée par bon nombre comme la plus belle plage de tout l’archipel et appréciée des tortues de mer qui y confectionnent leur nid. La plage de Bachas vous permettra d’approcher des iguanes marins, qui sont noir comme le charbon avec quelques tâches rougeâtres sur le dos : ils deviennent presque invisibles avec les rochers sur lesquels ils se posent.

 

Española

L’île est le domicile de très nombreuses espèces d’oiseaux marins comme l’albatros, les Fous à pieds bleus et les Fous de Nazca: vous pourrez aussi y apercevoir le lézard des laves, le serpent des Galápagos, et plusieurs espèces de pinsons de Darwin.

Une des particularités de l’île est son trou souffleur, un tube de lave dans lequel s’engouffrent les vagues faisant rejaillir l’eau à plus de 25m. de hauteur, sous le regard bienveillant des mouettes à queue d’aronde !

 

Floreana

Au XIXème siècle, l’île était prisée des chasseurs de tortues et des baleiniers. Une tradition de cette époque perdure encore : les visiteurs déposent des cartes postales dans un tonneau en bois faisant office de bureau de poste, en espérant que les voyageurs suivants les apporteront avec eux pour les donner en main propre aux destinataires résidant dans le même pays qu’eux!

Une autre curiosité de Floreana est sa plage de sable vert dont la couleur est dûe à la grande quantité de cristaux d’olivine. En vous baladant, vous vous rendrez à Punta Cormoran, un grand lagon abritant des flamants roses.

Enfin, vous vous amuserez à surprendre, au détour d’une roche, ces magnifiques crabes rouge et orangé appelés Sally-pieds-légers.

 

Santa Fe

Ses paysages sont époustouflants et sa végétation aride surprend. L’île a été créée par l’activité tectonique et ses roches de basalte datent de près de 3 millions d’années.

Empruntez son sentier sur les hauteurs pour admirer sa forêt très caractéristique de cactus opuntia géants (certains pouvant atteindre 10m. de hauteur) et son espèce d’iguane terrestre endémique : il est reconnaissable à sa couleur jaune très pâle, contrairement à l’iguane des Galápagos qui est jaune foncé. Ils vivent en communauté et leur couleur leur permette de se fondre parfaitement sur les roches.

Santa Fe sera aussi l’occasion de nager avec les bébés otaries, très joueurs.

 

Seymour Nord

Un coup de cœur pour cette île qui abrite la plus grande colonie de Frégates des Galápagos, ces oiseaux marins aériens reconnaissables par leurs longues ailes étroites, leur queue fourchue et leur bec crochu. Leur plumage n’étant pas imperméable, elles ne peuvent ni plonger ni nager : elles saisissent ainsi leurs proies en rasant la surface de l’eau ou dérobent celles capturées par d’autres oiseaux. Lors de la parade amoureuse, le sac gulaire de couleur rouge vif sous le cou du mâle se gonfle intensément pour devenir presque aussi gros que son corps!

Vous serez aussi charmés, durant la parade nuptiale, par les sifflements et les battements d’ailes effrénés des Fous à pieds bleus, ces oiseaux maladroits sur la terre ferme. Ils mesurent jusqu’à 80 cm pour 1,5kg, ont les yeux jaunes leur offrant une excellente vision, et un cou fort et épais.

La teinte bleue de leurs pattes provient principalement de leur alimentation : plus l’oiseau est bon pêcheur, meilleure sera son alimentation, et ses pattes deviendront bleu turquoise. La femelle préfèrera toujours un mâle ayant les pieds les plus lumineux, symbolisant alors qu’il sera un bon père qui nourrira correctement ses petits !

 

Un petit havre de paix sur une touche Feng-Shui

Dans la région de Otavalo, profitez de 2 jours de détente à l’hôtel-boutique Sacha Ji. Sa propriétaire et fondatrice, Maria Teresa Ponce, a un amour inconditionnel pour la tradition ancestrale du Feng-Shui et ses bienfaits, ainsi que la culture indigène. Elle a ainsi construit son hôtel en respectant l’environnement et la nature : les toits sont en gazon, l’eau de pluie est réutilisée, des pneus sont utilisés comme base de construction pour protéger l’hôtel en cas de séisme, et pour chaque porte en bois installée dans les chambres un arbre de la même espèce que la porte fut planté sur le site.

Durant votre séjour, vous pourrez bénéficier depuis votre suite de la meilleure vue du volcan Imbabura à la physionomie du visage d’une femme, vous prélasser dans le jacuzzi extérieur au coucher du soleil et admirer le lac San Pablo, vous faire masser, recevoir une ‘limpia’, une purification à base de plantes, prodiguée par une femme indigène respectée depuis des décennies dans la région. Des activités équestres, un cours de cuisine andine, des cours de yoga, la visite des pyramides de Cochasqui ou la découverte de Cayambe et de sa position sur la ligne équatoriale, vous seront également proposées.

La cuisine servie y est faite avec des aliments biologiques et l’hôtel fait partie du regroupement des Healing Hotels of the World.

Le SachaJi est un véritable havre de paix, où vous pourrez vous ressourcer pleinement dans un cadre majestueux et unique en Équateur.