Les ingrédients à privilégier pour un teint éclatant !

Publié le 13 mars 2019
Écrit par Shirley Séguin

Les ingrédients à privilégier pour un teint éclatant !
Vogel #1 FR

Jouons franc jeu : le chauffage et le froid de l’hiver ont probablement laissé des traces de leur passage sur votre épiderme.

 

Déshydratation, teint terne ou tiraillements font peut-être partie de votre quotidien. Cela dit, certains ingrédients sont fort utiles pour hydrater, protéger, envelopper et donner un éclat à votre teint en un rien de temps.

Personnellement, lorsque j’achète ou que je m’intéresse à un soin quotidien, je regarde en premier lieu la liste d’ingrédients pour m’assurer que ledit produit ne contient rien de nocif. Ensuite, je veux… DES ACTIFS ! Particulièrement dans l’achat d’une crème ou d’une huile, j’aime découvrir des extraits quelconques différents de ce que je connais et qui sont reconnus dans le milieu scientifique, autant que possible. C’est donc dans cet esprit que je vous parle aujourd’hui de certains ingrédients qui illumineront votre teint et vous apporteront divers bénéfices, maintenant et à long terme.

 

Le gotu kola

La Centella asiatica se retrouve principalement en Asie, en Australie, en Inde et à Madagascar. Jadis, cette plante fut utilisée à la manière de l’argile, en cataplasmes, pour traiter diverses affections de la peau. Elle fut également longtemps considérée comme une plante très spirituelle, car celle-ci était utilisée par les yogis pour favoriser la concentration lors de la méditation. Selon eux, elle aiderait à stimuler le chakra couronne.

C’est une herbe aussi très populaire en médecine ayurvédique, où on l’utilise comme stimulant du système immunitaire et soutien au sommeil.

 

Ses Bienfaits principaux

Riche en :

  • Saponines triterpéniques (tensioactifs naturels, donc sans accoutumance pour la peau, très raffermissants) ;
  • Flavonoïdes (puissants antioxydants, renforcent la circulation sanguine) ;
  • Sesquiterpènes ;
  • Acides aminés.

 

Il permet de :

  • Lisser les rides et ridules ;
  • Stimuler la production de collagène déjà présent dans l’épiderme ;
  • Donner de l’éclat au teint ;
  • Travailler le relâchement cutané.

En résumé, ce qui nous intéresse fortement, c’est sa capacité à réduire la dégradation de la peau en inhibant l’activité de certaines des enzymes qui peuvent normalement dégrader la peau.

 

Un tensioactif naturel ?

Les esthéticiennes comprendront immédiatement le terme « tensioactif », mais peut-être pas vous, si vous ne faites pas partie de cette industrie. C’est pourquoi il est bien important ici d’expliquer la beauté du gotu kola par rapport à ses capacités tensioactives. Généralement, dans les cosmétiques conventionnels, les compagnies ajouteront des tensioactifs synthétiques pour lisser les rides et travailler sur la perte d’élasticité. Le problème est que votre peau s’habitue à ces ingrédients ! C’est pourquoi vous avez peut-être déjà eu l’impression que vous deviez changer de crème souvent lorsqu’elles ne semblaient plus vous donner des résultats satisfaisants. Plutôt normal, puisque votre épiderme finit par se lasser de ces ingrédients et ils deviennent alors totalement inutiles. Vous comprenez donc qu’il faut à tout prix éviter les tensioactifs dans les cosmétiques traditionnels et vous diriger vers des actifs naturels, auxquels votre peau ne peut tout simplement pas s’habituer puisque ceux-ci sont biocompatibles !

 

Les AHA

Les acides alpha-hydroxy sont en fait des acides naturels de sucre. Ils sont notamment présents à l’intérieur des fruits, mais aussi dans certaines plantes et certains produits lactés.

Lorsque ceux-ci sont incorporés dans les cosmétiques, ils agissent principalement comme un exfoliant doux, car ils ont la capacité d’éliminer les peaux mortes de l’épiderme, de lisser et de laisser au passage un véritable éclat sur votre visage. Ils sont de bons alliés si utilisés conjointement avec vos traitements visant à réduire les taches pigmentaires.

Vous les retrouvez donc généralement à l’intérieur de soins, de sérums, de masques et d’exfoliants. Le seul bémol ? Les peaux sensibles et sujettes aux rougeurs doivent prendre leurs précautions et tester les produits à base d’AHA, puisque ceux-ci pourraient irriter davantage l’épiderme. À voir avec votre esthéticienne.

 

Hydratation + actifs éclaircissants

Le chauffage durant l’hiver laisse notre peau littéralement assoiffée ! C’est pourquoi, pour afficher un teint éclatant, vous devez absolument augmenter la quantité d’eau que vous buvez, mais aussi adapter vos soins en conséquence.

Si vous sentez que votre peau tiraille et présente plusieurs signes de déshydratation (apparition de nouvelles rides, cassures linéaires), l’idéal est de simplement ajouter à votre routine beauté un sérum contenant de l’acide hyaluronique. Si ce sérum contient aussi des actifs éclaircissants (edelweiss, citron, lys, narcisse, etc.), vous avez trouvé le gros lot !

 

L’huile de pépins de framboise

La framboise est aussi réputée pour ses propriétés antioxydantes, et les bienfaits reliés à son ingestion sont multiples. Elle est une bonne source de vitamine C, d’acide folique et de fibres, et elle est également riche en flavonoïdes. Une portion d’environ 100 g de framboises fournit 25 mg de vitamine C, soit plus de 20 % de l’apport quotidien recommandé pour l’adulte.

Dans le cas de l’huile de pépins de framboise, ce qui est intéressant de prime abord, c’est le fait qu’elle est considérée comme une huile sèche, c’est-à-dire qu’elle ne laisse pas de film gras sur le visage et elle est rapidement absorbée par l’épiderme. Elle contient, entre autres, de la vitamine C, des oméga-6 et des oméga-3 (elle est composée dans les faits de 80 % d’acide gras essentiels, qui sont absolument nécessaires comme agents réparateurs et antirides dans le cas des peaux matures) ainsi que des caroténoïdes (oui, le fameux bêtacarotène).

Par sa composition chimique, l’huile de pépins de framboise est apaisante et antiâge, elle lutte contre le stress oxydatif de la peau, aide à réparer les dégâts de l’exposition au soleil et, enfin, elle atténue les rougeurs diffuses.

 

Le ghassoul

L’argile ghassoul est extrait des gisements situés en bordure du Moyen Atlas. Les femmes de la région l’utilisent depuis toujours, notamment pour les soins capillaires, mais également sur le corps. Selon la proportion de minéraux contenus dans le ghassoul, sa couleur variera du gris au brun.

Vous pouvez l’acheter dans les magasins d’alimentation naturelle. Le ghassoul se vend sous forme de poudre ou de petits morceaux. La seule chose que vous devriez lire dans la liste d’ingrédients est « hectorite », « Moroccan lava clay » ou « ghassoul ». Il est important d’acheter le ghassoul seul, sans aucun autre ingrédient à la liste INCI.

Le grand intérêt que j’ai pour elle réside dans le fait qu’elle est constituée de fer, de magnésium, de calcium et de potassium. Ces oligoéléments viennent se fixer sur votre épiderme lorsque vous faites un masque de ghassoul. Cela aide énormément à obtenir un teint éclatant, mais aussi, par sa capacité absorbante, à vous débarrasser rapidement des impuretés contenues sur votre peau, sans la dessécher. J’aime l’utiliser principalement sur les peaux mixtes à grasses, mais aussi en complément à tous ceux et celles qui désirent se débarrasser des points noirs. Je ne dis pas que le ghassoul extrait les points noirs, MAIS il vous aidera dans le processus d’extraction. J’ai remarqué aussi des résultats satisfaisants sur la douceur de la peau, lorsque le ghassoul fait vraiment partie de notre routine beauté hebdomadaire.

 

RÉFÉRENCES

NEMA, N. K., MAITY, N., SARKAR, B. K., et collab. « Matrix metalloproteinase, hyaluronidase and elastase inhibitory potential of standardized extract of Centella asiatica », dans Pharmaceutical Biolology, 2013, vol. 51, no 9, p. 1182-1187 ; PMID: 23763301. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22817824 (2012)

LIU, M., LI, X. Q., et collab. « Antioxidant and antiproliferative activities of raspberries », dans Journal of Agricultural Food Chemistry, 2002, vol. 50, p. 2926-2930