Les tendances cosmétiques dans le monde du biologique et naturel slow beauty

Publié le 13 novembre 2016
Écrit par Danielle Huart

Les tendances cosmétiques dans le monde du biologique et naturel slow beauty
Homeocan Petit Prince FR

SHEL PINK est à l’origine de la Slow Beauty®, un mouvement qui a vu le jour aux États-Unis et qui a donné naissance à la Slow Cosmétique un peu plus tard, en France. Elle est également la fondatrice de SpaRitual®, une marque de cosmétiques bio et véganes qui met à l’honneur les rituels qui tournent autour de la beauté et du bien-être.

Dans toutes es gammes de cosmétiques et dans la vie courante, Shel Pink préconise une approche globale de la beauté, une beauté qui va au-delà des apparences et que l’on préserve à l’intérieur comme à l’extérieur. Cette cosmétique à la recherche d’authenticité doit aussi laisser le moins d’empreintes écologiques possible

Shel Pink met également l’accent sur l’importance des rituels de beauté. Ces rituels sont basés sur l’utilisation de cosmétiques les plus naturels possible, des séances de relaxation et un travail mental visant à l’acceptation de soi. Bien sûr, ces rituels sont différents d’une personne à une autre et il appartient à chacun d’entre nous de les mettre en place en fonction de nos besoins, de nos goûts et du temps que nous pouvons y consacrer. C’est de cette façon que nos rituels de beauté pourront nous apporter tous leurs bienfaits. Il est important de prendre soin de soi, d’être satisfait de son image, de bien se sentir avec soi-même. On cherche trop à forcer le naturel. N’oublions pas l’importance de la beauté intérieure ; ça, on ne peut pas le fabriquer.

Le bien-être physique et mental, l’hygiène de vie et la gestion du stress sont des facteurs de beauté qui ne s’achètent pas… Alors, prenons le temps, le temps de vivre nos journées à un rythme plus lent, le temps de nous dorloter et de nous accorder des pauses bienfaisantes tant au point de vue physique qu’au point de vue mental. Le but étant de profiter des moments de douceur bienfaisante, de nous chouchouter pour être belles et de pouvoir apprécier ce que la nature nous offre à chaque âge de la vie.

 

LA SLOW COSMÉTIQUE

Fondé en 2012, le mouvement Slow Cosmétique se veut une démarche écologique et éthique fondée sur une volonté commune de promouvoir un mode de consommation naturel, sain et raisonnable de la cosmétique.

« L’impact écologique et psychologique de la cosmétique actuelle est très lourd pour la planète, pour notre portefeuille et pour notre état d’esprit. Devant ce constat, certains se disent qu’une autre cosmétique est possible. » – Julien Kaibeck, fondateur de la Slow Cosmétique

 

LA COSMÉTIQUE DU TERROIR

Les produits du terroir ne sont désormais plus la chasse gardée de la gastronomie. De plus en plus d’entrepreneurs valorisent désormais les principes actifs de leurs productions régionales sous forme de cosmétiques, grâce à des extraits botaniques durables, spécialement conçus pour le domaine de la beauté.

 

LA COSMÉTOFOOD

Voilà déjà quelque temps que la frontière entre l’alimentaire et la cosmétique s’est effacée pour donner naissance à une cosmétique hédoniste et sensorielle qui remporte de nombreux suffrages auprès des consommateurs.

Quoi de mieux que la cosmétique naturelle pour en être la principale ambassadrice ? Bains au yaourt, massages au chocolat : le menu est alléchant et la demande croissante.

On observe d’ailleurs un rapprochement fréquent entre la cosmétofood et la cosmétique du terroir, donnant naissance à la cosmétofood française.

 

LE VÉGÉTAL-TECH

La recherche cosmétique a permis d’aller toujours plus loin dans la quête d’ingrédients naturels de plus en plus perfectionnés et haute technologie. Les industriels n’hésitent pas à repousser les limites de la science pour nous faire profiter des multiples bienfaits que la nature est prête à nous offrir.

Il n’y a encore pas si longtemps, les actifs (autres que les actifs contenus dans l’excipient) se limitaient aux seules huiles essentielles, à la vitamine E ou à la glycérine. C’est chose révolue avec des actifs « bluffants » d’ingéniosité et de technicité.

Certains fournisseurs de matières premières se sont spécialisés dans « le vert » et affichent dans leur catalogue une offre grandissante d’actifs ciblés dans les domaines aussi variés que l’anti-âge, la minceur ou l’hydratation.

On notera par ailleurs une avancée importante : certains actifs naturels sont dorénavant objectivés par l’intermédiaire de tests in vitro, ex vivo ou in vivo, permettant ainsi de revendiquer une ou plusieurs allégations telles que « 400 % d’effet hydratant après 8 heures d’application ».

Lorsque l’on sait que certains consommateurs pensent que la cosmétique bio n’est pas aussi efficace que la cosmétique conventionnelle, on comprend toute l’importance de ces objectivations pour renforcer la légitimité de celle-ci.

 

LA COSMÉTIQUE ÉQUITABLE

Un cosmétique dit équitable répond à une démarche éthique de commerce équitable. Sur ce marché, les initiatives se multiplient avec le développement de nouvelles filières d’ingrédients en partenariat avec des petits producteurs du Sud et du Nord pour leur garantir des conditions d’achat justes et la pérennité de leur activité.

Le commerce équitable a pour principe de remédier aux déséquilibres et aux inégalités engendrés par la mondialisation des échanges en permettant aux petits producteurs et aux coopératives d’artisans des pays du Sud de se développer durablement. Son ambition est de contribuer à améliorer les revenus et à soutenir le développement de ces producteurs et de leur communauté.

J’adore ces tendances qui sont nouvellement arrivées sur le marché, ce n’est pas clairement indiqué sur les produits, mais j’espère avoir éclairé votre lanterne.

Au-delà de sa dimension éthique, la cosmétique équitable séduit le consommateur par la part d’exotisme et de rêve qu’elle véhicule au travers d’actifs comme le karité, le dattier du désert, l’argan, le thé, le cacao, le mangoustan et bien d’autres encore…

 

RÉFÉRENCES

HUARD, DANIELLE. L’intelligence des huiles essentielles : L’éco-cosmétique, Les éditions Québec-Livres, 2014, 296 pages.

Entrevue de Shel Pink à ecosalon.com

http://ecosalon.com/slow-beauty-tips-with-shel-pink-founder-of-sparitual/?utm_source=feedburner &utm_medium=