L’eucalyptus radié : une arme efficace contre les affections hivernales

Publié le 10 janvier 2016
Écrit par Stéphanie Plamondon, Ac., M. Sc.

L’eucalyptus radié : une arme efficace contre les affections hivernales
Vogel Echinaforce

L ’hiver est bel et bien installé, et avec la fatigue accumulée et les rencontres entre amis et parents durant la période des fêtes, le terrain est propice pour que les virus de la grippe, de la bronchite et du rhume s’installent en nous. Heureusement, il existe plusieurs plantes médicinales et huiles essentielles pouvant renforcer le système immunitaire, combattre les virus et diminuer l’intensité des symptômes de ces affections hivernales. L’une d’entre elles, bien commune, est l’eucalyptus radié. Il s’agit d’une huile essentielle remarquable, qui possède des propriétés antivirales reconnues et confirmées, de même que des vertus expectorantes, immunostimulantes et tonifiantes. Récemment, de nouvelles recherches scientifiques effectuées sur l’huile d’eucalyptus radié sont venues élargir nos connaissances sur ses propriétés et ses applications thérapeutiques. Nouveau regard sur une huile essentielle pas si commune.

 

UN PEU DE BOTANIQUE

Il existe au-delà de 500 espèces d’eucalyptus qui poussent en Océanie, en Europe et en Afrique du Sud ; celle qui produit l’huile essentielle d’eucalyptus radié est originaire de la Tasmanie, en Australie. Il s’agit d’un arbre de taille moyenne, plus petit que celui qui fournit l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus qui, lui, est énorme. L’écorce de l’eucalyptus radié a ceci de particulier qu’elle se détache en lambeaux. Ces rubans fibreux, dont la sève qu’ils contiennent accélère la guérison et la cicatrisation, sont utilisés depuis de nombreuses années par les indigènes australiens, qui appellent l’eucalyptus radié l’« arbre à fièvre ».

Les feuilles de l’eucalyptus radié sont vertes et ont la forme d’une lance. Elles mesurent entre 5 et 15 cm de long et font le bonheur des koalas australiens, dont elles constituent la base de leur diète. Lorsque les feuilles sont broyées, il s’en dégage une forte odeur de menthe poivrée, d’où l’appellation anglaise peppermint eucalyptus. L’eucalyptus radié produit une fleur qui apparaît de septembre à janvier et qui est de couleur jaune.

Quoique partageant le même genre, il existe plusieurs espèces d’eucalyptus : globuleux, citronné, mentholé, dives, etc. Chaque espèce fournit une huile essentielle qui lui est spécifique et qui possède des propriétés distinctes. Cependant, de toutes ces huiles, c’est celle d’eucalyptus radié qui est la plus douce, la mieux tolérée autant par les tout-petits que par les personnes hypersensibles aux huiles essentielles.

 

PRODUCTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L’HUILE D’EUCALYPTUS RADIÉ

L’huile d’eucalyptus radié est produite par la distillation à vapeur d’eau de ses feuilles, donc il faut environ 100 kg pour produire entre 2,5 et 3 litres d’huile. Ce grand rendement rend son prix très abordable et accessible à tous les budgets. Elle possède une odeur fraîche, agréable, mentholée et piquante, très caractéristique de la majorité des eucalyptus. La couleur de son huile est légèrement jaune ou transparente. Afin de maximiser sa durée de vie, qui peut s’étendre sur plusieurs années, on s’assurera que la bouteille dans laquelle elle est entreposée est opaque et que son bouchon est bien refermé entre chaque usage.

 

COMPOSÉS BIOCHIMIQUES

L’eucalyptus radié fournit une huile essentielle qui est riche (60 à 75 %) en eucalyptole (ou son synonyme, le 1,8 cinéole), une molécule qui appartient à la famille biochimique des oxydes. C’est de cette molécule que l’huile retire ses grandes propriétés médicinales sur la sphère pulmonaire. En effet, les recherches confirment que les oxydes stimulent l’activité des cils présents dans les voies respiratoires ainsi que les glandes exocrines, dont celles qui produisent la mucine, une protéine importante qui se retrouve dans le mucus.

L’huile d’eucalyptus radié a ceci de très intéressant qu’elle agit autant lorsque la maladie est installée que pour la prévenir. Ceci est dû au fait que l’eucalyptole est une molécule qui augmente les gamma et bêta globulines, des protéines importantes impliquées dans le système immunitaire. Ainsi, il est tout à fait possible, et même encouragé, de recourir à l’eucalyptus radié afin de stimuler sa vitalité, d’augmenter ses défenses immunitaires et de prévenir le développement des affections hivernales.

 

USAGES THÉRAPEUTIQUES MODERNES

Il existe plusieurs façons de profiter des bienfaits de l’huile d’eucalyptus radié.

En inhalation : déposer 3 tasses d’eau très chaude dans un bol. Y ajouter 5 gouttes d’huile essentielle. Humer les vapeurs pendant 5 minutes, 3 fois par jour, en formant une tente au-dessus de la tête à l’aide d’une serviette.

En diffusion : ajouter 10 gouttes à un diffuseur ou un nébuliseur électrique. Attention ! Il ne s’agit pas ici des brûleurs à parfum, mais bien de véritables appareils électriques, qui permettent la diffusion dans l’air de fines gouttelettes thérapeutiques d’huile essentielle.

En olfaction : simplement ouvrir la bouteille, et avec la main former une tente au-dessus du nez. Humer quelques bonnes inspirations et bien refermer le contenant.

En onction : appliquer l’huile pure ou légèrement diluée (se rappeler que pour un enfant en bas de 3 ans, la dilution est d’une goutte d’huile essentielle pour 1 goutte d’huile végétale), et masser 4 à 5 gouttes sur les sinus, les tempes, le thorax, la colonne vertébrale ou le dessous des pieds.

En suppositoires : pour des affections pulmonaires aiguës, des suppositoires peuvent être fabriqués. Consulter un aromathérapeute certifié.

 

USAGES THÉRAPEUTIQUES TRADITIONNELS

Les recherches modernes confirment les propriétés de l’huile d’eucalyptus radié, mais il est intéressant de noter que certaines médecines traditionnelles l’utilisent depuis de nombreuses années pour traiter essentiellement des troubles reliés à la sphère pulmonaire. Ainsi, selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), l’eucalyptus radié renforce le méridien du poumon et peut être appliqué sur certains points d’acupuncture en particulier, tel que le 9P, situé sur le pli du poignet à la base du pouce et considéré comme étant la « source profonde de la vie ».

Il s’agit d’un point très utile pour tonifier et pour augmenter l’énergie chez une personne très fatiguée. En médecine ayurvédique, une goutte d’huile peut être massée sur le chakra du cœur, afin d’ouvrir les voies respiratoires et harmoniser la respiration.

Enfin, les influences psycho-olfactives de l’huile essentielle d’eucalyptus radié permettent de l’utiliser en onction et en diffusion pour soulager la tristesse et apaiser les deuils.

 

Contre-indications

L’huile essentielle d’eucalyptus radié est d’une innocuité remarquable. Elle est bien tolérée, autant par les personnes sensibles aux huiles essentielles que par les jeunes enfants (cependant, en bas de 3 ans, l’huile sera diluée à 50 % avec une huile végétale telle que l’huile de noisette ou d’amande douce). L’eucalyptus radié n’irrite pas la peau et convient même aux femmes enceintes à partir du deuxième trimestre. Il importe cependant de ne pas confondre son utilisation avec celle d’Eucalyptus globulus, qui possède un portrait moléculaire différent et qui exige un peu plus de précautions dans son usage.

La molécule d’eucalyptole contenue dans l’eucalyptus radié a tendance à assécher les bronches. Aussi est-il préférable de l’éviter chez les personnes asthmatiques et de recourir, lors de sa diffusion dans l’air, à un nébuliseur, qui requiert de l’eau pour diffuser les huiles essentielles, plutôt qu’à un diffuseur conventionnel. L’effet humidifiant du nébuliseur protégera les bronches et préviendra leur assèchement.

 

NOUVELLES RECHERCHES SCIENTIFIQUES

En raison de leurs grandes propriétés médicinales, l’huile essentielle d’eucalyptus radié ainsi que sa principale composante moléculaire (eucalyptole) font continuellement l’objet de recherches scientifiques.

Certaines d’entre elles sont particulièrement intéressantes :

  • En 2009, une étude française portant sur l’efficacité de l’huile sur certains pathogènes bactériens et fongiques néfastes pour des cultures agricoles s’avère concluante, offrant une solution de rechange naturelle aux pesticides ;
  • Une autre étude, effectuée cette fois en août 2015 à l’Université de Séoul, en Corée, a su démontrer que l’eucalyptole est très efficace dans la diminution de l’inflammation pulmonaire. Cette étude s’avère très importante pour le traitement des symptômes inflammatoires souvent reliés au MPOC ;
  • Enfin, une étude allemande parue en juillet 2015 a pu démontrer que l’eucalyptole réduit de façon significative l’hypersécrétion de mucus dans les narines ainsi que le développement de bactéries impliquées dans la sinusite.

 

QUELQUES FORMULES

Avant de proposer quelques formules, combinant l’huile essentielle d’eucalyptus radié à d’autres, voici, en vrac, quelques idées permettant de l’intégrer à son quotidien et d’en retirer tous les bienfaits.

  • Quelques gouttes dans un mouchoir en tissu, que l’on apporte dans les transports en commun. À sortir quand ça tousse autour de soi !
  • Une ou deux petites gouttes massées dans le pelage de son chien, lorsqu’il est enrhumé.
  • En cas de coup de pompe, vers 16 h, au lieu de prendre un café stimulant, appliquer quelques gouttes d’huile sur les avant-bras et le thorax, pour un effet tonifiant tout en douceur.
  • Une goutte versée sur son oreiller permet une meilleure oxygénation durant le sommeil.
    • Quelques gouttes dans un linge pour désinfecter les poignées de porte et d’autres surfaces lors d’épidémies de grippe et de rhume.

 

Voici quelques formules intégrant l’huile d’eucalyptus radié

Sinusite, rhinite allergique, encombrement nasal

  • 1⁄2 c. à thé (2,5 ml) d’huile de jojoba, de noisette ou de noyau d’abricot bio
  • 2 gouttes HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) bio
  • 1 goutte HE de menthe poivrée (Mentha x piperita) bio

Bien mélanger les trois huiles et masser quelques gouttes lentement et profondément sur les sinus, les tempes et le front. Répéter plusieurs fois dans la journée.

 

Bronchite, grippe, rhume

  • 50 gouttes HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) bio
  • 50 gouttes HE de ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) bio
  • 25 gouttes HE de laurier (Laurus nobilis) bio

Mélanger les trois huiles dans un flacon en verre opaque de 5 ml. Appliquer 5 gouttes pures ou légèrement diluées sur les avant-bras, le thorax et sous les pieds 3 fois par jour.

 

Prévention, fatigue, mononucléose, syndrome de fatigue chronique

  • 50 gouttes HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) bio
  • 50 gouttes HE de ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) bio
  • 25 gouttes HE de romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum) bio

Mélanger les trois huiles dans un flacon en verre opaque. Appliquer 5 gouttes pures ou légèrement diluées sur les avant-bras et le thorax 3 fois par jour.

 

Formule à diffuser pour assainir l’air

  • 25 gouttes HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) bio
  • 25 gouttes HE de sapin baumier (Abies balsamea) bio
  • 25 gouttes d’essence de citron (z) (Citrus limonum) bio

Mélanger les trois huiles essentielles. Verser 15 gouttes du mélange dans un nébuliseur. Diffuser durant 20 minutes, 3 fois par jour.

Face aux rigueurs de l’hiver québécois, l’huile essentielle d’eucalyptus radié est une alliée remarquable à intégrer à sa pharmacie naturelle.

 

RÉFÉRENCES

BENDAOUD, H., BOUAJILA, J., RHOUMA, A., SAVA- GNAC, A. et M. ROMDHANE. « GC/MS analysis and antimicrobial and antioxidant activities of essential oil of Eucalyptus radiata ». J. Sci. Food Agric., 2009, 89: 1292–1297. doi: 10.1002/jsfa.3585

J Pharm Pharmacol. 2015 Aug;67(8):1066-74. doi: 10.1111/jphp.12407. Epub 2015 Mar 13.

PLoS One. 2015 Jul 24;10(7):e0133040. doi: 10.1371/journal.pone.0133040. eCollection 2015.