Mmm comme muffins

Publié le 21 février 2020
Écrit par Sylvie Leblanc, n.d.

Mmm comme muffins
Fruitomed FR

Les muffins sont maintenant devenus des alliés pour les petites collations, pour les déjeuners pressés, quelques fois en fin derepas, bref pour plusieurs occasions… ils sont franchement bons !

 

Et que dire des parfums qui sont présents dans la maison lorsque vous les cuisinez, miam ! Surtout, faites-en quelques réserves, pour les lunchs ou les sorties en famille, afin de vous rassasier !

Je voudrais d’abord vous mentionner qu’il y a une différence avec les petits gâteaux, ou cupcakes. En effet, ces derniers sont plutôt des gâteaux desserts très sucrés avec souvent des glaçages très sucrés et des garnitures décoratives. À l’opposé, les muffins sont généralement faits d’ingrédients plus sains, plus nourrissants et surtout moins élevés en sucres simples, ce qui en fait une collation plus respectable en matière de nutriments.

 

Les muffins sont généralement faits avec des ingrédients plus soutenants :

  • Des farines entières, souvent enrichies de protéines, sous la forme de farine de légumineuses (pois, gourganes, lupins, pois chiches, etc.) Ou de farine de noix ou de grenailles (amandes, noisettes, noix tigrées, poudre de protéine de chanvre, graines de lin moulues, poudre de graines de citrouille, etc.) ;
  • Des noix concassées (Grenoble, pacanes, amandes, etc.), des graines de tournesol, des graines de citrouille, des graines de sésame, des graines de chanvre, etc.;
  • Des sucres ou des éléments sucrants plus nobles qui apportent des antioxydants ou des minéraux comme notre fantastique sirop d’érable, du miel, de la mélasse verte, du sirop d’agave, de beurre de pommes, de la purée de fruits secs, etc.

Lors des rencontres ateliers Les petits cuistots, apprendre à bien manger en s’amusant !, nous avons créé de satisfaisants muffins pour différentes occasions. Voici donc des recettes approuvées lors des rencontres que j’ai eues le privilège de vivre avec mes petits cuistots et mes moniteurs.

 

En premier lieu, quel que soit le choix de vos recettes, faites votre mise en place

Il est important de vérifier si vous avez les ingrédients nécessaires. Il est aussi utile de sortir le matériel (les ustensiles, par exemple) pour faciliter votre travail, d’avoir un plan de travail qui est approprié à votre grandeur, d’avoir un évier propre, des bols, des ustensiles, etc. Et, bien entendu, de se laver les mains, les ongles et les poignets comme il faut, c’est primordial en cuisine ! Ce sont là des consignes que tous les cuisiniers ou grands chefs connaissent et respectent !

 

Matériel pour la mise en place de la majorité des recettes de cette chronique :

  • Des moules à muffins (petits, moyens ou grands, à votre choix) ;
  • Des moules en papier parchemin sans silicone (à votre choix) ;
  • Des cuillères à soupe et à thé pour mesurer ;
  • Une tasse à mesurer (ou plusieurs) ;
  • Des mitaines de four (de préférence antidérapantes) pour sortir vos créations du four en toute sécurité ;
  • Des bols à mélanger de différentes grosseurs (que l’on appelle des « culs-de-poule ») ;
  • Une ou deux spatules (ou « maryse ») pour mélanger la pâte ;
  • Des petites louches pour transvider votre mélange prêt-à-cuire dans les petits moules ;
  • Un zesteur (si vous désirez mettre des zestes dans votre mélange).

 

Comme la Saint-Valentin se déroule en février, je vous propose donc ma recette pour montrer votre affection à ceux que vous aimez :

 

Petits gâteaux rouges sans colorant

Ingrédients

  • ⅓ tasse d’huile de canola ou de pépins de raisin
  • ⅓ tasse de miel du Québec 2 œufs bio
  • 2 tasses de betteraves crues râpées (idéalement à l’aide d’un zesteur, ou râpe de type Microplane)
  • ½ tasse d’eau ou de jus de grenade ou de canneberges, à votre choix
  • 2 tasses de farine d’épeautre ou de blé (ou autre)
  • Une pincée de sel
  • 2 c. à thé de poudre à lever sans alun
  • 1 tasse de canneberges séchées bio du Québec
  • ½ tasse de graines de chanvre bio du Québec
  • 1 c. à thé de cannelle bio moulue

 

Préparation

  1. Faire préchauffer le four à 400 °F.
  2. Râper les betteraves crues. Si vous avez un zesteur, vous aurez un meilleur résultat, et si vous avez des gants (de nitrile ou latex), servez-vous-en pour ne pas avoir les mains rouges !
  3. Battre ensemble l’huile, le miel, les œufs, les betteraves râpées et l’eau ou le jus.
  4. Bien mélanger dans un autre bol la farine, le sel, la poudre à lever, les canneberges séchées entières ou coupées en deux, les graines de chanvre, à votre goût, et la cannelle.
  5. Mélanger les ingrédients secs et humides et en faire un mélange homogène.
  6. Déposer dans les moules à muffins, soit dans des moules de papier ou dans des moules beurrés et enfarinés.
  7. Déposer au centre du four pendant 18 à 22 minutes (muffins moyens), selon le four.
  8. Laisser refroidir complètement avant de garnir d’un glaçage. Puis, décorer de petits cœurs ou d’une couronne en pâte de fruits genre « Fruit to Go », ou, encore plus alléchant, d’une belle grosse fraise trempée dans le chocolat.

À bas les colorants artificiels, néfastes pour notre santé et notre cerveau.

 

Muffins déjeuner protéinés aux graines de courge, de chanvre et de tournesol

(Voici une recette qui est plus protéinée et qui peut presque servir de déjeuner)

Ingrédients

  • 1 tasse de farine d’épeautre (bio) ou d’un mélange de farine sans gluten bio
  • ½ tasse d’un mélange de farine de gourganes (bio) ou autre farine protéinée comme le soya ou les pois chiches, ou encorede protéine de poudre de chanvre ou de poudre de graines de citrouille
  • 1 c. à thé de cannelle
  • 3 c. à thé de poudre à lever sans alun (à double action, si vous en avez)
  • 1 tasse de graines de tournesol, de chanvre ou de citrouille
  • ½ tasse de petits fruits de votre choix (j’aime bien les canneberges séchées ou les bleuets séchés bio du Québec)
  • ¼ tasse de sucre brut ou de sucre d’érable
  • ⅓ tasse d’huile bio de votre choix
  • 1 tasse de purée de pommes bio ou une grosse banane bio bien mûre en purée 3 œufs oméga-3 ou bio
  • ½ tasse de bon sirop d’érable du Québec
  • ¼ tasse ou plus de lait de soya aromatisé de votre choix (vanille, fraise ou chocolat)
  • 1c. à thé d’essence de vanille naturelle

 

Préparation

  1. Préchauffer le four à 400 °F.
  2. Bien mélanger tous les ingrédients secs et liquides.
  3. Verser le mélange dans des moules à muffins de papier, ou huiler les moules de métal.
  4. Faire cuire à 400 °F de 18 à 20 minutes, selon le four et la grosseur des muffins.
  5. Donne 12 petits muffins… très rentable, tant en saveurs qu’en nutriments.
  6. Parfait pour un petit déjeuner pressé, nutritif et sans abus de gras trans et de sucres raffinés.

 

Muffins à l’érable et aux petits fruits de Sylvie – Un classique depuis plusieurs décennies !

Ingrédients

  • ½ tasse de farine d’épeautre, de blé, de millet, ou autre à votre goût
  • 2c. à thé de poudre à lever sans alun
  • ½ tasse de grenailles ou d’amandes effilées ou de noisettes (facultatif)
  • 1 œuf bio ou oméga-3 de gros calibre (ou ¼ tasse de mucilage de lin)
  • ⅓ tasse d’huile végétale de votre choix (canola, tournesol)
  • 1 c. à thé de vanille naturelle
  • ½ tasse de sirop d’érable (si possible bio)
  • ¼ tasse d’eau ou de lait de soya, ou plus selon le type de farine
  • 1 tasse de petits fruits (framboises, bleuets, fraises, mûres, au choix)

 

Préparation

  1. Préchauffer le four à 400 °F.
  2. Mélanger les ingrédients secs dans un bol. Battre l’œuf, l’huile et la vanille, puis ajouter le sirop d’érable. Ajouter le second mélange au premier et bien mélanger. Ajouter l’eau ou le lait de soya et les fruits frais ou congelés en dernier lieu.
  3. Cuire environ 20 à 23 minutes, selon le four. Donne 12 muffins de grosseur moyenne.
  4. Recette très rapide et simple : en 15 minutes, la vaisselle est même faite.

Les muffins se congèlent bien, s’il en reste !

Voilà donc quelques idées de muffins pour vous faire plaisir avec de bons ingrédients et pour toutes les occasions. Alors, faites comme moi mes cuistots, et vous direz « Mmm, muffins! » Bonne popote et amusez-vous !

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Astuces liées aux saveurs

Comme les muffins ne sont pas à la base des desserts, mais plutôt une collation nutritive ou l’élément d’un déjeuner pressé, ils contiennent moins de sucre. Mais il ne tient qu’à vous de donner beaucoup de goût et de plaisir à chaque bouchée. Voici quelques suggestions pour ajouter de la saveur sans pour autant ajouter de sucre : ajoutez des épices comme de la cannelle, de la muscade, du gingembre ou du cacao. Vous pouvez aussi utiliser une purée de fruits comme des bananes trop mûres, une purée de dattes, d’abricots secs, de canneberges séchées, de raisins secs. Bien entendu, des essences alimentaires comme l’essence de vanille ou d’amande sont les bienvenues selon les recettes, mais aussi les zestes (pelures râpées finement) d’orange ou de citron, par exemple, qui sont des éléments très parfumés et donnent beaucoup de saveur. Amusez-vous, mes cuistots !

 

Truc pour une cuisson réussie et parfaite :

  • J’utilise une poudre à lever dite à double action : elle commence à agir lors du mélange des ingrédients humides et secs, mais aussi une deuxième fois sous l’effet de la chaleur du four durant la cuisson. Cette astuce permettra, mes cuistots, de toujours avoir de beaux et bons muffins bien joufflus !
  • Si vous ne voulez pas faire de grumeaux lors de la préparation de votre mélange, il est préférable de mettre les ingrédients secs (comme la farine, la poudre à lever, les épices, etc.) dans un bol et de mettre les ingrédients humides (comme l’huile, les œufs, la purée de pomme, le sirop d’érable, etc.) dans un autre bol. Par la suite, il sera plus facile de battre les œufs et l’huile et de combiner le contenu des deux bols, évitant ainsi de petits grumeaux.
  • Lorsque vous déposez le mélange dans les petits moules avant de mettre le tout au four, il est important d’avoir sensiblement la même portion dans chaque espace. Sinon, les moules avec moins de pâte seront trop cuits et plus secs, alors que ceux qui auront plus de mélange seront moins cuits au centre du muffin. Il faut donc être vigilant et répartir également la pâte dans chaque petit moule. C’est un bon exercice de motricité fine !
  • J’ai l’habitude de toujours mettre une vieille plaque à biscuits (lèchefrite) sous les moules à muffins en métal lors de la cuisson. Cela permet une diffusion de la chaleur différente, et vos muffins n’auront plus jamais la base trop grillée.

Maintenant, la température et le temps de cuisson, selon la grosseur de vos muffins :

  • Pour les minimuffins, selon votre four et le remplissage des petits moules, le four devrait être autour de 375 °F (190 ℃) pendant 15 à 17 minutes environ ;
  • Pour des muffins de grosseur moyenne, toujours selon votre four et le remplissage, la température du four devrait avoisiner les 400 °F (200 ℃) pendant 20 à 22 minutes environ ;
  • Pour les gros muffins, la température devrait être à environ 400 °F (200 ℃), et le temps de cuisson est d’à peu près 25 à 28 minutes, selon le four.

Selon votre philosophie de vie à la maison, il est possible d’utiliser des petits moules de papier à l’intérieur des moules de métal pour démouler vos muffins. Personnellement, j’utilise souvent des moules de papier parchemin sans enduit de silicone. Avec l’ajout de ces petits moules, vous n’aurez pas à huiler et à enfariner le fond de vos moules de métal, et la présentation sera impeccable, car vos muffins ne colleront pas, mais c’est moins écologique. Faites vos choix, mes cuistots, et n’oubliez pas que plusieurs de ces moules de papier sont issus de papiers recyclés et compostables.

 

Ces recettes font partie du répertoire de recettes Alimentation thérapeutique pour petits et grands, tome II. Droits d’auteur exclusifs © Sylvie Leblanc, n.d

Pour en savoir plus, visitez le www.sylvieleblanc.com.