On se calme… avec les huiles essentielles

Publié le 9 février 2018
Écrit par Stéphanie Plamondon, Ac., M. Sc.

On se calme… avec les huiles essentielles
Zevia aout FR

Les Canadiens sont stressés : entre 2000 et 2010, la proportion de la population qui consommait des antidépresseurs et des benzodiazépines est passée de 7 % à 10 %*.

Les anxiolytiques pharmaceutiques présentent cependant des effets secondaires non négligeables et causent des accidents et des chutes chez les personnes âgées. Il existe pourtant de nombreuses solutions naturelles qui permettent de calmer l’hyperactivité du système nerveux et de retrouver une vie de qualité. Parmi les plus efficaces, notons une alimentation végétale, riche en magnésium et vitamine B, l’exercice physique, la méditation, un réseau social actif et l’utilisation régulière de plantes médicinales et d’huiles essentielles apaisantes et calmantes.

Les symptômes de stress et d’anxiété sont nombreux et affectent l’organisme tout entier. Parmi les plus fréquents, notons les suivants.

Symptômes reliés au stress et à l’anxiété :

  • Baisse de libido ;
  • Difficulté à se détendre ;
  • Fatigue parfois importante ;
  • Hypervigilance ;
  • Insomnies ;
  • Légers tremblements ;
  • Maux de tête ;
  • Maux de ventre ;
  • Palpitations ;
  • Sueurs froides ;
  • Tensions au cou, au dos ;
  • Troubles de l’appétit ;
  • Troubles de la mémoire et de la concentration.

Comme si elle avait prévu le coup, la nature regorge de plantes aromatiques anxiolytiques, calmantes et sédatives. En voici quelques-unes.

 

TROUSSE DES HUILES ESSENTIELLES CALMANTES

Camomille noble (Chamaemelum nobile)

La camomille noble possède de puissantes propriétés anxiolytiques. Elle est utilisée dans les cas d’anxiété sévère, de choc et de phobie. De plus, elle est hautement antispasmodique, parfaite pour les crampes et les contractures d’origine nerveuse. Contrairement à la plante en tisane, l’huile essentielle de camomille détient une odeur forte qui peut incommoder certains. Pour cette raison, elle est surtout prise à l’interne, par voie buccale.

*http://www.psychomedia.qc.ca/sante-mentale/2016-05 10/antidepresseurs-benzodi-azepinescanada

 

Cumin (Cuminum cyminum)

Encore peu connue et peu utilisée, l’huile essentielle de cumin calme de façon profonde le système nerveux. Elle est grandement utile pour traiter les crises d’angoisse et les douleurs digestives d’origine nerveuse. Il s’agit d’une huile qui est surtout efficace à l’interne, dans des formules orales.

 

Épinette noire (Picea mariana)

En normalisant l’activité des glandes surrénales, les huiles de conifère et particulièrement celle d’épinette noire augmentent la résistance de l’organisme face aux irritants quotidiens. Elles permettent de s’enraciner et d’être moins affecté par les sources de stress externes. Pour en retirer tous les bienfaits, elles peuvent être diffusées dans l’air, massées sur le dos à la hauteur des reins ou ajoutées à l’eau du bain.

 

Laurier noble (Laurus nobilis)

Le laurier noble est associé depuis longtemps au courage et à la victoire. Les matelas et oreillers des guerriers étaient en effet remplis de feuilles de laurier afin de leur insuffler la force nécessaire pour affronter leurs ennemis. Les chefs de guerre, tels que César et Napoléon, portaient une couronne de laurier afin de célébrer leurs victoires. On attribue à l’huile essentielle de laurier ces mêmes vertus, qui seront mises à profit lors d’un examen stressant ou d’une entrevue importante. Il s’agit d’une huile qui est souvent utilisée en diffusion en raison de son odeur très agréable.

 

Lavande vraie (Lavandula angustifolia)

Les effets apaisants et relaxants bien connus de l’huile de lavande vraie sont dus à sa grande richesse en acétate de linalyle, une molécule faisant partie de la famille des esters. Elle soulage autant les petits stress passagers que les angoisses sévères, en exerçant sur le système nerveux sympathique une activité profondément régulatrice et calmante. L’huile essentielle de lavande vraie est de plus très versatile ; elle est utilisée à la fois à l’externe, en diffusion, dans le bain et en massage ainsi qu’à l’interne pour les conditions plus sérieuses.

 

Bergamote / Mandarine/ Orange (z)  (Citrus bergamia/ reticulata/sinensis)

Les zestes de la mandarine, de la bergamote et de l’orange contiennent des essences sédatives, utiles au traitement des troubles du sommeil, surtout lorsqu’ils sont dus à la nervosité et au stress. Ces essences sont efficaces autant pour les difficultés reliées à l’endormissement qu’aux réveils précoces. Elles calment également les cauchemars et le sommeil agité. En raison de leur odeur douce, agréable et calmante, elles sont particulièrement appréciées en diffusion quelques minutes avant le coucher.

 

Marjolaine à coquilles (Origanum majorana)

La marjolaine à coquilles fournit une huile essentielle qui traite de façon exceptionnelle les maux et les désordres psychosomatiques. Elle soigne la tachycardie, les spasmes nerveux, l’hyperventilation, les névralgies,

l’irritabilité ainsi que les troubles du sommeil.Il s’agit d’une huile douce, mais qui possède des propriétés redoutables. Très versatile, elle est utilisée en diffusion, dans le bain, en massage ainsi qu’à l’interne.

 

Petit grain bigaradier (Citrus aurantium var. aurantium)

Huile riche en esters calmants, le petitgrain bigaradier est un incontournable dans la pharmacie de quiconque souffrant de problèmes nerveux. Elle est anxiolytique, sédative, antidépressive et antispasmodique.

Elle est incorporée dans plusieurs formules visant à rééquilibrer le système nerveux sympathique et pour traiter les troubles du sommeil, les fatigues nerveuses, les obsessions, les tics et les angoisses. Son odeur est appréciée en diffusion ; elle peut également être utilisée dans l’eau du bain, en massage et dans des formules internes.

 

Verveine des Indes  (Cymbopogon flexuosus)

Belle huile à l’odeur citronnée, la verveine des Indes stimule la joie et la bonne humeur. Elle est antidépressive, calmante et sédative. De plus, elle possède des propriétés hypotensives, utiles lorsque le cœur et la tension s’emballent en raison du stress et de la nervosité. Elle est employée dans le diffuseur et dans des formules cutanées.

 

Ylang ylang (Cananga odorata)

L’huile essentielle d’ylang ylang est cardiotonique et hypotensive. Elle calme les palpitations, les extrasystoles et l’hypertension d’origine nerveuse. De plus, elle stimule la libido lorsque celle-ci est diminuée par les soucis et les tracas quotidiens. Afin de ne pas rebuter par son odeur puissante, l’huile essentielle d’ylang ylang est préférablement utilisée en toute petite quantité ou diluée dans une huile végétale. Elle est appliquée sur la région du cœur et peut aussi être ajoutée à l’eau du bain ou prise à l’interne.

Les glandes surrénales étant fortement sollicitées durant tout épisode de stress et d’anxiété, l’application d’huile d’épinette noire permettra de soutenir et de renforcer ces précieuses glandes. Il s’agit d’en masser 3 à 5 gouttes non diluées dans le milieu du dos, 2 à 3 fois par jour.

 

Agitation, stress

  • 8 gouttes d’HE de lavande vraie
  • 4 gouttes d’HE de petitgrain bigaradier
  • 3 gouttes d’ess. de mandarine (z)

Verser les gouttes d’huiles dans une cuillère à soupe de savon moussant neutre ou d’huile d’amande douce. Bien mélanger à l’eau du bain. Après une journée chargée et stressante au travail, allumer une chandelle et se détendre 20 à 30 minutes dans le calme que procure cette douce formule apaisante.

 

Anxiété accompagnée de palpitations et d’hypertension

  • 70 gouttes d’HE de marjolaine à coquilles
  • 50 gouttes d’HE de verveine des Indes
  • 30 gouttes d’HE d’ylang ylang

Mélanger les huiles essentielles dans une bouteille ambrée à codigouttes de 5 ml. Appliquer 3 gouttes de la formule sur la région cardiaque et 3 gouttes supplémentaires sur les avant-bras, 3 fois par jour ou au besoin.

 

Crises d’angoisse

  • 60 gouttes d’ess. de bergamote (z)
  • 50 gouttes d’HE de lavande vraie
  • 20 gouttes d’HE de camomille noble
  • 20 gouttes d’HE de cumin

Mélanger les huiles essentielles dans une bouteille ambrée à codigouttes de 5 ml. Prendre à l’interne 3 gouttes de la formule diluées dans 1⁄4 c. à thé d’huile d’olive, 2 fois par jour, pendant 1 semaine. Conjointement à ce trait ment, masser 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie sur les avant-bras. Pour une condition chronique ou des symptômes plus sévères, consulter un aromathérapeute certifié.

 

Insomnies

  • 7 gouttes d’ess. d’orange (z)
  • 5 gouttes d’HE de petitgrain bigaradier
  • 3 gouttes d’HE d’ylang ylang

Vingt minutes avant le coucher, placer les huiles dans un diffuseur ou un nébuliseur. Allumer l’appareil et diffuser dans la chambre à coucher, porte fermée. Se glisser ensuite sous les draps en inspirant profondément les effluves de cette formule relaxante et sédative.

* Ne pas faire fonctionner l’appareil toute la nuit.

 

Nervosité avant une entrevue ou un examen

  • 2 gouttes d’HE d’épinette noire
  • 2 gouttes d’HE de laurier noble
  • 2 gouttes d’HE de verveine des Indes

Il existe sur le marché des bijoux aromatiques, dont des colliers qui permettent de profiter des bienfaits des huiles essentielles de façon discrète et élégante. Versez les gouttes dans un tel collier et portez-le lors d’une entrevue ou d’un examen. Les huiles d’épinette noire et de laurier noble centrent et renforcent la confiance en soi tandis que celle de verveine détend le système nerveux.

Joyeuse détente !

En ce mois de sensibilisation aux problèmes psychologiques, rappelons-nous qu’il existe plusieurs approches naturelles permettant de retrouver le calme et une sérénité profonde.