Plantes et produits proarticulaires efficaces

Publié le 20 mai 2018
Écrit par Anny SCHNEIDER, Auteure et herboriste-thérapeute accréditée

Plantes et produits proarticulaires efficaces
Homeocan Petit Prince FR

« Quand on est blessé ou malade, rien ne chante plus fort que l’envie de guérir. » – Jean Giono, Le chant du monde

 

À la fin de cet hiver, long et difficile s’il en fut, lors d’une de mes balades quotidiennes en forêt, j’ai glissé sur une plaque de glace dissimulée sous la neige fraîche, puis j’ai expérimenté plusieurs types de médecines conjugués. Résultat : une luxation sévère du coude droit qui a nécessité le transport en ambulance, qui est d’ailleurs un bon moyen, même s’il est payant, de se faire soigner sans attendre.

 

ÉLOGE DU SYSTÈME DE SANTÉ D’URGENCE

Rare cliente en médecine allopathique, je dois dire que j’ai été épatée par le professionnalisme et la courtoisie du personnel médical de l’hôpital de Granby. L’urgentologue qui a « ramanché » mon bras (docteur Lachance, ça ne s’invente pas), suivi du jeune et beau radiologiste et son équipement mobile, enfin l’anesthésiste avec son propofol magique (endormie instantanément, réveillée trois ou quatre minutes plus tard avec attelle et bandage au bras !), et l’orthopédiste jeune, mais hypercompétent : tous m’ont traitée comme une patiente privilégiée.

Pas si mal en point, finalement, notre système de santé publique ! Chapeau à tous ces artisans dévoués, et surtout aux infirmières qui réconfortent, font le lien et le suivi, cœur en tête…

 

NOS MÉDECINES TELLEMENTS COMPLÉMENTAIRES

Néanmoins, j’ai complété ces traitements d’urgence avec mes propres méthodes et substances.

Dès la chute et la douleur fulgurante qui a suivi, j’ai appliqué de la neige et de l’huile essentielle de menthe poivrée sur mon bras, ce qui m’a permis de cheminer sur un kilomètre jusqu’au stationnement.

Ensuite, toujours de mon sac à main, j’ai pris du Rescue du Dr Bach. Plus tard, à la maison, j’ai appliqué un gel à l’arnica sur l’épaule et sur la main.

La nuit, d’horribles démangeaisons et de la douleur me réveillant, j’ai appliqué sous l’attelle ou le plâtre un onguent ou cérat à la calendula, à la consoude et au plantain. En voici la recette.

 

ONGUENT PRORÉGÉNÉRATION

À confectionner à la belle saison avec des plantes fraîchement récoltées. Pour 250 ml (1 tasse) et 5 pots de 25 ml d’onguent

Il est préférable d’en faire plusieurs petits pots pour une meilleure concentration. Ils se  conservent six mois au placard, un an au réfrigérateur.

Ingrédients :

  • 200 ml d’huile d’olive ou de sésame non grillé bio
  • 10 g de fleurs de calendule fraîches et épanouies
  • 10 g de feuilles de plantain
  • 5 g de racines de consoude
  • 30 g de cire d’abeille pure non blanchie en copeaux
  • 20 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic

Préparation :

  • Faire mijoter les plantes dans l’huile de 3 à 4 heures dans un Crock Pot ou un chaudron. Éteindre le feu laisser macérer une heure. Filtrer avec une étamine.
  • Faire chauffer l’huile de plantes, ajouter la cire à faire fondre, remuer, puis ajouter l’huile essentielle de lavande.
  • Verser dans le pot. Étiqueter.

Efficace contre les démangeaisons, irritations de la peau, plaies mineures et douleurs post-traumatiques. Peut aussi s’employer occasionnellement comme hydratant ou protecteur de la peau du visage très sèche.

Note : Les herboristes-fabricants d’expérience font aussi leurs huiles de macération de plantes individuelles à froid.

Pour accélérer la réparation des articulations et diminuer les douleurs, j’ai fait plusieurs tests et je conseille ces traitements quotidiens, durant au moins deux semaines d’affilée.

 

CATAPLASME PRORÉGÉNÉRATION ARTICULAIRE

Ingrédients :

  • 100 ml d’argile verte ou grise
  • 10 ml d’hydrolat de romarin
  • 10 ml d’huile de ricin
  • 3 ml de chacune de ces huiles essentielles : gaulthérie, menthe poivrée, girofle (diluées dans l’huile de ricin)

Préparation :

  • Bien mélanger le tout dans un bol.
  • Faire chauffer des feuilles de chou de Savoie à la vapeur. Y enrober le mélange avec les feuilles. Fixer avec un bandage.
  • Laisser agir au moins une heure par jour et rester au repos.
  • Rincer et appliquer l’onguent ci-dessus.

 

TRAITEMENTS INTERNES ANTI-INFLAMMATOIRES

Plantes analgésiques championnes de la régénération Il existe plusieurs marques connues de concentrés et de synergies de plantes anti-inflammatoires qui contiennent souvent l’une et l’autre de ces plantes antidouleurs reconnues.

Faites vos recherches et informez-vous auprès des conseillers dans les magasins de produits naturels, souvent bien formés pour choisir les meilleures formules et formes d’utilisation.

  • Curcuma bio de bonne qualité (s’achète aussi frais, en vrac).
  • Piment de cayenne, encore plus accessible et économique que le curcuma. Les deux épices peuvent être consommées avec de l’huile dans une sauce ou une soupe (il existe même des cataplasmes collants au chili contre les douleurs très aiguës).
  • L’actée à grappes (Actea racemosa) est connue comme étant un régulateur hormonal, mais aussi comme une plante procortisone.
  • La griffe du diable, racine sud-africaine de tradition millénaire.
  • La racine de chiendent, un puissant dépuratif de la lymphe et un draineur des prostaglandines pro-inflammatoires.
  • Le bouleau gris ou blanc, leur sève en cure ou ses feuilles en tisane.
  • L’écorce de saule blanc, chasse-douleur et précurseur de l’aspirine.

 

RÉGÉNÉRANTS DE SOURCE ANIMALE, À CONSIDÉRER PARFOIS

Ces produits sont tous reconnus comme étant efficaces dans certains cas d’arthrite ou de dégénérescence articulaire, selon leur source et leur dosage, l’assimilation et la méthode d’extraction.

  • Glucosamine: tirée des carapaces de crevette
  • Chondroïtine ou collagène, extrait purifié tiré des os et de la peau de bovins, ou parfois de la peau des poissons d’eau salée.
  • NEM : issu des membranes interne de coquilles d’œufs de poule

Comme souvent, dans des pathologies aiguës ou chroniques, il ne faut pas prendre tout ceci en même temps, mais choisir les plus accessibles de ces remèdes.

 

CONCLUSION OUVERTE

Ma chute m’a fait expérimenter la plupart des remèdes cités ci-dessus et, un mois plus tard, après deux semaines de repos total pour me régénérer et réfléchir, je suis à nouveau en mesure de vous livrer ce texte.

Je suis persuadée que le meilleur de la santé se retrouve dans un heureux mariage entre la technologie et ses spécialistes bien formés ainsi que les ressources millénaires de la nature réactualisée et la tradition naturothérapeutique, déjà pratiquée dans plusieurs pays sous le terme de « médecine intégrative », pour le mieux-être et l’économie de nations entières.