Probiotiques, prébiotiques et postbiotiques, comment s’y retrouver ?

Publié le 27 janvier 2023
Écrit par Chantal Ann Dumas, ND.A.

Probiotiques, prébiotiques et postbiotiques, comment s’y retrouver ?
Expo Manger Santé 2 dates

Même si l’importance du microbiote – qu’on appelait jadis la flore intestinale – est reconnue depuis des lunes par certaines traditions dont les naturopathes ont tiré leurs enseignements, on dirait que l’éventail des bienfaits des probiotiques sur notre santé et les suppléments viennent à peine d’envahir le marché de masse. Pourtant, nous assistons déjà à l’apparition d’autres suppléments de la famille des « biotiques » tels que les prébiotiques, symbiotiques et postbiotiques venant compléter l’action des probiotiques. Comment s’y retrouver ? Plongeons donc dans l’univers étonnant de ces microbes ou de leurs substrats[i].

 

Probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants et non pathogènes ayant démontré des bienfaits sur la santé humaine[ii]. Ils se composent de bactéries lactiques, telles que les espèces Lactobacillus et Bifidobacterium, et de la levure Saccharomyces boulardii. Les probiotiques sont réglementés en tant que suppléments nutritionnels ou aliments[iii]. Afin d’être qualifiés en tant que probiotique, les micro-organismes doivent survivre à l’acide gastrique et à la bile après leur ingestion afin de se rendre jusqu’au côlon et de s’épanouir dans cet environnement.

Les résultats de nombreux essais cliniques ont démontré que les probiotiques peuvent façonner le microbiote intestinal, favorisant ainsi le bien-être général et le contrôle potentiel de multiples maladies intestinales[iv]. Les probiotiques exercent leurs effets bénéfiques via plusieurs mécanismes, notamment la modification de la réponse immunitaire de l’hôte, l’abaissement du pH intestinal et la diminution de la colonisation et de l’invasion par des organismes pathogènes[v].

 

Prébiotiques et symbiotiques

Les prébiotiques servent de nourriture pour les probiotiques. Ils sont constitués de fibres alimentaires ayant un impact positif démontré sur la microflore intestinale. Les combinaisons synergiques de pro- et de prébiotiques sont appelées symbiotiques[vi][vii].

 

Postbiotiques

En 2021, l’International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics a défini les postbiotiques ainsi : « Une préparation de micro-organismes inertes et/ou de leurs composants qui confère un avantage pour la santé de l’hôte. » Cette définition peut sembler surprenante, puisqu’en ce qui concerne les probiotiques, la viabilité cellulaire est généralement considérée comme l’un des facteurs les plus importants pour leur efficacité[viii].

Cependant, les cellules vivantes coexistent avec des cellules non viables, même dans une culture fraîche de la souche de probiotiques, et dans une proportion encore plus grande, à la fin de la durée de conservation[ix]. Il est également reconnu depuis longtemps que les micro-organismes non viables, leurs composants cellulaires et leurs métabolites peuvent également avoir un impact positif sur la santé[x]. Certaines préparations postbiotiques conservent également des substances produites par des microbes, telles que des métabolites, des protéines ou des peptides, qui peuvent contribuer à leur effet global sur la santé[xi]. Les effets thérapeutiques documentés des postbiotiques comprennent leurs propriétés immunomodulatrices, anti-inflammatoires, antioxydantes et anticancéreuses[xii].

À titre d’exemple de postbiotique, la forme inactivée par la chaleur du probiotique Bifidobacterium animalis subsp. lactis CECT 8145 (h-k Ba8145) a démontré qu’il améliorait les biomarqueurs anthropométriques de l’adiposité tels que le tour de taille, en particulier chez les personnes affectées par une obésité abdominale[xiii]. Les chercheurs estiment que l’augmentation des bactéries intestinales de type Akkermansia pourrait constituer l’un des mécanismes d’action impliqués.

 

Conclusion

Au fur et à mesure que notre compréhension de l’environnement complexe du microbiome intestinal évolue, notre rhétorique et notre paradigme doivent devenir plus inclusifs.

Par conséquent, nous devons nous séparer du récit « probiotiques versus postbiotiques » pour en adopter un qui englobe toute la famille « biotique ». L’univers des bactéries intestinal commence à peine à nous révéler ses nombreux secrets et il pourrait bien contribuer à renverser toutes nos notions en ce qui a trait aux fameux « microbes » et même concernant les virus contre lesquels nous menons une guerre sans relâche depuis de nombreuses années. Lorsqu’il est question d’organismes vivants, nous devrons finir par admettre que la collaboration est beaucoup plus profitable que la concurrence.

 

 RÉFÉRENCES : 

[i] Vinderola G, Sanders ME, Salminen S. Le concept de postbiotiques. Aliments. 8 avril 2022;11(8):1077. doi: 10.3390/aliments11081077. PMID: 35454664; PMCID: PMC9027423.

[ii] Kim SK, Guevarra RB, Kim YT, Kwon J, Kim H, Cho JH, Kim HB, Lee JH. Rôle des probiotiques dans les maladies associées au microbiome intestinal humain. J Microbiol Biotechnol. 28 septembre 2019;29(9):1335-1340. doi: 10.4014/jmb.1906.06064. PMID: 31434172.

[iii] Williams NT. Probiotiques. Am J Health Syst Pharm. 2010 Mar 15;67(6):449-58. doi: 10.2146/ajhp090168. PMID: 20208051.

[iv] Kim SK, Guevarra RB, Kim YT, Kwon J, Kim H, Cho JH, Kim HB, Lee JH. Rôle des probiotiques dans les maladies associées au microbiome intestinal humain. J Microbiol Biotechnol. 2019 Sep 28;29(9):1335-1340. doi: 10.4014/jmb.1906.06064. PMID: 31434172.

[v] Williams NT. Probiotiques. Am J Health Syst Pharm. 2010 Mar 15;67(6):449-58. doi: 10.2146/ajhp090168. PMID: 20208051.

[vi] de Vrese M, Schrezenmeir J. Probiotiques, prébiotiques et synbiotiques. Adv Biochem Eng Biotechnol. 2008;111:1-66. doi: 10.1007/10_2008_097. PMID: 18461293.

[vii] de Vrese M, Schrezenmeir J. Probiotiques, prébiotiques et synbiotiques. Adv Biochem Eng Biotechnol. 2008;111:1-66. doi: 10.1007/10_2008_097. PMID: 18461293.

[viii] Salminen S, Collado MC, Endo A, et al. Déclaration de consensus de l’Association scientifique internationale des probiotiques et des prébiotiques (ISAPP) sur la définition et la portée des postbiotiques. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2021. doi: 10.1038/s41575-021-00440-6. https://www.nature.com/articles/s41575-021-00440-6

[ix] Vinderola G, Sanders ME, Salminen S. Le concept de postbiotiques. Aliments. 8 avril 2022;11(8):1077. doi: 10.3390/aliments11081077. PMID: 35454664; PMCID: PMC9027423.

[x] Vinderola G, Sanders ME, Salminen S. Le concept de postbiotiques. Aliments. 8 avril 2022;11(8):1077. doi: 10.3390/aliments11081077. PMID: 35454664; PMCID: PMC9027423.

[xi] Pedret A, Valls RM, Calderón-Pérez L, et al.. Effets de la consommation quotidienne du probiotique Bifidobacterium animalis subsp. lactis CECT 8145 sur les biomarqueurs anthropométriques de l’adiposité chez les sujets obèses abdominaux: un essai contrôlé randomisé. Int J Obésité (Lond). 2019 Sep;43(9):1863-1868. doi: 10.1038/s41366-018-0220-0. EPUB 2018 Sep 27. PMID: 30262813; PMCID: PMC6760601.

[xii] Żółkiewicz J, Marzec A, Ruszczyński M, Feleszko W. Postbiotics-A Step Beyond Pre- and Probiotics. Nutriments. 2020 Juil 23;12(8):2189. doi: 10.3390/nu12082189. PMID: 32717965; PMCID: PMC7468815.

[xiii] Pedret A, Valls RM, Calderón-Pérez L, Llauradó E, Companys J, Pla-Pagà L, Moragas A, Martín-Luján F, Ortega Y, Giralt M, Caimari A, Chenoll E, Genovés S, Martorell P, Codoñer FM, Ramón D, Arola L, Solà R. Effets de la consommation quotidienne du probiotique Bifidobacterium animalis subsp. lactis CECT 8145 sur les biomarqueurs d’adiposité anthropométrique chez les sujets obèses abdominaux:  un essai contrôlé randomisé. Int J Obésité (Lond). 2019 Sep;43(9):1863-1868. doi: 10.1038/s41366-018-0220-0. EPUB 2018 Sep 27. PMID: 30262813; PMCID: PMC6760601.