Qu’est-ce que la santé ?

Publié le 20 mars 2017
Écrit par Francine Dubuc, T.S., PCC, n.d.

Qu’est-ce que la santé ?
Omega Alpha FR (premier line)

La santé c’est… Plus que la bonne forme physique

La santé globale et intégrative inclut non seulement la santé physique, mais aussi un équilibre dans toutes les sphères de notre vie. La santé intégrative, un nouveau modèle de la médecine unissant l’approche conventionnelle et alternative, apporte une vision de l’être humain dans sa globalité ; un être, qui est naturellement orienté vers la recherche d’un équilibre vivant et dynamique, qui lui procurera vitalité et bien-être.

Cet équilibre de vie tient compte de la connexion à notre nature profonde, de notre cohérence avec nos valeurs essentielles, d’une vie professionnelle enrichissante, de relations nourrissantes, d’une sexualité épanouissante, de la paix avec les blessures de notre passé, des moments de détente, d’une santé émotionnelle et mentale, d’une conscience du moment présent, puis, bien entendu, d’une saine alimentation et de l’activité physique.

 

L’INTELLIGENCE CORPORELLE

Toutes les cellules de notre corps communiquent et transfèrent de l’information sous forme électrique ou biochimique. En fait, l’intelligence corporelle agit comme un appareil sophistiqué de biofeedback, nous transmettant des messages à écouter et à respecter. Les symptômes de notre corps sont des messagers d’un besoin de réalignement avec notre vraie nature, nos activités, nos relations ou notre environnement. Un corps en santé et plein de vitalité est le reflet d’un bien-être global. Nous pouvons compenser les conséquences du stress sur notre santé par la supplémentation, les massages, les cures de désintoxication ou autres. Toutefois, il est essentiel d’identifier nos sources de stress afin de mieux les gérer, de les réduire ou de les éliminer, et ainsi éviter que nos symptômes deviennent plus importants ou sévères.

Nous apprenons de la vie soit facilement, soit de la manière « dure ». Il n’y a pas de jugement, ici, parce que chacun est sur son chemin de vie et nous avons nos expériences personnelles. Le but ultime n’est pas d’atteindre la perfection, mais de développer envers nous-mêmes un accueil bienveillant. Nul besoin de nous juger sévèrement de manière à changer nos systèmes de croyances limitatifs. À tout moment, nous pouvons en prendre conscience et choisir de profiter de leur mise à jour. La recherche de la perfection au nom de l’amour de soi peut devenir une autre forme de « torture » mentale et physique. Nous croyons que la meilleure médecine, c’est de retrouver le chemin vers son cœur, d’être de nouveau à la maison au plus profond de soi.

 

PARLONS DU STRESS

Nous allons d’abord distinguer deux types de stress : le stress endogène et le stress exogène. Le stress exogène provient d’éléments extérieurs, par exemple le décès d’un conjoint, la perte d’un emploi ou simplement un stress nutritionnel (apport insuffisant, irrégulier ou excédentaire), tandis que le stress endogène provient de la personne elle-même. Par exemple, cela peut prendre la forme de croyances impactant négativement notre image de soi, d’une voix intérieure critique ou dévalorisante ou encore de la peur constante.

Les critiques internes continuelles sont une source de stress endogène, par contre nous avons le pouvoir de les transformer. En prendre conscience est un premier pas. Puis, choisir de changer nos structures de pensées limitatives et d’autosabotage peut permettre au corps et à l’esprit de se détendre et de se régénérer, tel un massage psycho-émotionnel-corporel. Vivre sous tension nous épuise à plus ou moins long terme. En effet, vivre du stress de façon répétitive et sur une période prolongée (stress chronique) entraînera un épuisement, une dépression ou d’autres problèmes de santé, tant physiques qu’émotionnels et mentaux.

 

QUELQUES SYMPTÔMES PHYSIQUES DU STRESS

  • Irritabilité ou colère
    •Fatigue ou épuisement
    •Anxiété
    •Sentiment de dépression ou de tristesse
  • Problèmes digestifs
  • Diminution de la libido
  • Changement dans l’appétit
  • Insomnie

 

QUESTIONS DE COACHING

Quel est le plus grand facteur de stress dans votre vie ?
Comment le ressentez-vous ?
Quelles sont les causes de perte d’énergie ?

En quelques mots, quel est le message  de vos symptômes ?
Si vous le saviez, qu’est-ce que ce serait ?

  • Est-ce une relation intime malsaine ?
    •Un emploi que vous n’aimez pas ?
    •Des conflits familiaux ou professionnels ?
  • Vos peurs ?
    •Votre alimentation ?
    •Mettez-vous vos limites ?

 

Reconnaître la source de vos symptômes ou de votre stress exigera de vous connecter avec vous-même et de faire confiance aux réponses qui émergeront. Puis, pas à pas, vous pourrez faire les changements souhaitables avec possiblement l’accompagnement d’un coach ou d’un thérapeute qui saura vous guider dans votre démarche vers l’obtention d’une meilleure santé et d’un plus grand bien-être.

 

LE STRESS EST-IL ESSENTIEL À LA VIE ?

« Sans stress, il n’y a pas de progrès possible. » Qu’en pensez-vous ? Puisque le stress est par définition un effort d’adaptation aux changements, nous avons pu associer le stress à l’évolution, à la progression. De là, il ne restait qu’un pas à franchir pour conclure et croire que le stress est essentiel au progrès. Nous pouvons assurément remettre en question cette croyance.

Devant un stress, notre cerveau reptilien, lié à notre système nerveux sympathique, nous fait réagir de deux façons : le combat ou la fuite. Il y a pourtant une autre option : la réponse présente et consciente à la place de la réaction. L’équanimité et l’acceptation de ce qui est nous apportent une dose de sagesse. Nous nous sentons plus centrés et plus en mesure de répondre au lieu de réagir. Par la pratique de la méditation de pleine conscience, notre cerveau développe davantage les zones de la compassion et de l’empathie (le cortex préfrontal médian, le cortex cingulaire antérieure et insula), nous permettant d’être moins réactifs au stress externe et nous permettant d’imaginer ce que vit l’autre émotionnellement.

 

LE CHEMIN DU CŒUR

Existerait-il une autre voie que le stress, le travail acharné et la course folle pour vivre le succès ?

Et si nous commencions à nous aligner davantage avec nous-mêmes et notre joie pour réaliser les plus grandes choses ? Quel changement de paradigme cela serait ! Voici l’invitation que nous fait notre futur, maintenant : se reconnecter à soi, à notre communauté et à notre environnement avec le cœur ouvert et la volonté de collaborer.

Être dans le ressenti et dans l’espace de notre être nous permet de développer des frontières saines tout en répondant à notre besoin de connexion avec le monde. Notre vision du monde devient celle d’un univers bienveillant, comme le disaient Gerry Boulet et Marjo : « Je vois la vie avec les yeux du cœur ».

Quel beau cadeau à nous offrir que de nous retrouver dans cet espace qui nous permet de prendre soin de nous sans toutes ces « guerres avec nous-mêmes » qui nous épuisaient de l’intérieur ?

Progresser prend alors une toute nouvelle dimension. Être dans son cœur n’exige rien et nous laisse libres d’exprimer qui nous sommes sans peur. Nous n’avons plus rien à prouver pour mériter l’amour. Nous respectons nos besoins et nos limites. Nous savons qui nous sommes. Nous faisons ce qui nous procure de la joie et du bonheur, et les obstacles sur notre chemin deviennent des occasions de pratiquer notre présence du moment présent en toute conscience. S’ouvre alors une nouvelle voie pour réussir notre vie.

À votre vitalité et à votre pleine expression.

 

RÉFÉRENCES

Disponibles à la demande du lecteur