Solutions naturelles pour atténuer les varices

Publié le 8 juillet 2022
Écrit par Chantal Ann Dumas, ND.A.

Solutions naturelles pour atténuer les varices
Expo Manger Santé 2 dates

Pour plusieurs d’entre nous, l’arrivée de l’été rime avec le retour des petites robes soleil, des shorts et des maillots. Pour certaines, cette période s’accompagne aussi de complexes à l’idée de devoir exhiber leurs jambes marbrées de varices. Les varices touchent de 20 à 35 % de la population française[i], alors que 55 % des femmes et de 40 à 45 % des hommes aux États-Unis souffriraient d’une sorte de problème veineux, dont les varices qui affectent environ la moitié de toutes les personnes de 50 ans et plus[ii].

Contrairement à la croyance populaire, les varices ne constituent pas seulement un problème cosmétique. Elles sont en fait le signe visible d’un problème veineux et elles peuvent constituer l’un des premiers symptômes de l’insuffisance veineuse chronique (IVC). Je vous propose donc aujourd’hui d’explorer les solutions naturelles permettant de les prévenir et de les atténuer.

 

Varices 101

Le système veineux est constitué d’un réseau de veines superficielles et profondes. Les veines des jambes sont dotées de valvules qui s’ouvrent et se referment afin de renvoyer la circulation sanguine vers le cœur. Lorsque les valves sont malades, elles ne permettent plus de diriger la circulation sanguine, ce qui a comme conséquence d’élever la pression veineuse. Lorsque le minuscule clapet qui assure le retour du sang des jambes vers le cœur est endommagé par une lésion ou une maladie, la veine peut se dilater et ressortir nettement sous la peau.

C’est ce que nous appelons « varice[iii] ». Les varices et l’IVC résultent donc d’un affaiblissement des parois et des valvules des veines conduisant à une insuffisance du retour du sang des pieds vers le cœur[iv]. La plupart des varices se détériorent avec le temps, provoquant progressivement de l’inconfort et de l’œdème. Elles peuvent aussi être à l’origine de lésions cutanées, d’ulcères veineux de la jambe, de thrombophlébite et de caillots sanguins[v].

Du côté médical, les traitements proposés vont de l’ablation chirurgicale aux méthodes intravasculaires, en passant par la thérapie au laser. Ces options incluent toutefois des coûts relativement élevés et peuvent comporter certains effets secondaires. Il y a donc tout intérêt à opter pour des choix naturels.

 

  1. Activité physique

La pratique régulière de l’activité physique est l’un des meilleurs moyens d’améliorer la circulation sanguine et de réduire l’inflammation, en plus des autres bienfaits que cela procure. On peut contribuer à prévenir les varices en effectuant des levées de jambes, des levées de mollets, du vélo stationnaire et des fentes latérales pour renforcer et étirer les veines autour des jambes. Les exercices à faible impact tels que la marche, la natation et le vélo sont également idéaux pour les personnes souffrant de varices, car ils atténuent la pression.

 

  1. Alimentation anti-inflammatoire

Une mauvaise alimentation riche en gras trans, en sucre, en caféine, en alcool et en aliments transformés peut contribuer à des dommages artériels, à une faible circulation, à des problèmes de pression artérielle, à des déséquilibres hormonaux et à un gain de poids.

Au contraire, certains aliments aident à moduler l’inflammation et à améliorer la circulation sanguine, ce qui permet de guérir les varices plus rapidement et d’en empêcher la formation dans le futur. Dans le cadre d’un régime anti-inflammatoire, les meilleurs aliments à consommer pour réduire les varices comprennent les aliments riches en fibres, en antioxydants, en magnésium, les diurétiques naturels, les aliments épicés, le poisson sauvage et le vinaigre de cidre de pomme.

 

  1. Suppléments nutritionnels
  • Hespéridine

L’hespéridine est un bioflavonoïde, un type de pigment végétal avec des effets antioxydants et anti-inflammatoires qu’on retrouve principalement dans les agrumes tels que les oranges, les pamplemousses, les citrons et les mandarines. L’hespéridine est également offerte sous forme de supplément, soit seule ou combinée à la diosmine.

La diosmine est un autre flavonoïde moins connu qui possède aussi d’intéressantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. On la retrouve surtout dans la peau de certains agrumes tels que les oranges et les citrons. On dit que la diosmine est un flavonoïde phlébotonique, car elle est utilisée pour différentes pathologies associées à une mauvaise circulation sanguine telles que les varices et les hémorroïdes. La diosmine contribue à la santé vasculaire de différentes façons :

  1. Elle réduit la fragilité capillaire en augmentant la tonicité des vaisseaux sanguins, ce qui améliore considérablement la circulation. Cette caractéristique permet également de réduire la pression artérielle en cas d’hypertension veineuse.
  2. Elle combat la stase associée à une IVC en améliorant le retour du flux sanguin.
  3. Elle augmente la résistance capillaire et réduit la perméabilité capillaire.

 

Du côté des études scientifiques

La combinaison de 90 % de diosmine avec 10 % d’hespéridine à une dose de 1 000 mg/jour a été largement étudiée et s’est révélée très efficace pour diminuer les symptômes de l’IVC et les varicosités. Une étude publiée dans Phlebology: The Journal of Venous Disease a conclu que l’hespéridine et la diosmine ont diminué les symptômes douloureux de l’IVC chez les 127 patients étudiés[vii].

Une autre étude publiée en 2017 dans la même revue médicale a confirmé les rapports précédents selon lesquels les agents dérivés de ces flavonoïdes guérissaient les ulcères veineux et réduisaient l’œdème causé par l’IVC[viii]. Un examen systématique et une méta-analyse de 7 études contrôlés par placebo à double insu randomisés portant sur l’amélioration des différents symptômes et la qualité de vie impliquant 1 692 patients et publiée dans l’International Journal of Angiology a conclu, sur la base de preuves de haute qualité, que la combinaison d’hespéridine et de diosmine est très efficace pour améliorer les symptômes des jambes, l’œdème et la qualité de vie des patients atteints d’IVC[ix].

 

  • Extrait de pépins de raisin

L’extrait de pépins de raisin est fabriqué à partir de pépins de raisin de cuve en tant que supplément nutritionnel. L’extrait de pépins de raisin contient des proanthocyanidines, une classe de principes actifs appelés polyphénols qui procurent aux plantes leurs teintes rouges, bleutées et mauves. Les proanthocyanidines ont été étudiés dans le cadre d’une variété de conditions de santé incluant l’IVC, pour favoriser la cicatrisation des plaies et réduire l’inflammation[x].

Un examen de 15 études scientifiques réalisé en 2019 et portant sur 825 participants a suggéré que l’extrait de pépins de raisin pourrait aider à réduire les niveaux de cholestérol LDL, le cholestérol total, les triglycérides et la protéine C réactive, un marqueur inflammatoire[xi].

 

  • Extrait de pin maritime

L’extrait de pin maritime constitue une autre source de proanthocyanidines dont l’action antioxydante et anti-inflammatoire est bien documentée. Par exemple, une étude portant sur un extrait breveté à un dosage de 100 mg/jour a démontré une réponse clinique positive (symptômes améliorés ou absents) chez plus de 80 % des patients dès les 10 premiers jours de traitement ! Le mécanisme d’action explique la réduction rapide de l’enflure des membres inférieurs, la lourdeur et les démangeaisons[xii].

 

  • Acides gras oméga-3

Les acides gras de type oméga-3 renferment de l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l’acide docosahexaénoïque (DHA) possédant de nombreuses propriétés dont une importante action anti-inflammatoire. De plus, les oméga-3 apaisent l’activité de certaines substances associées à l’inflammation chronique et à la guérison retardée dans le microenvironnement des ulcères veineux chroniques de la jambe[xiii].

 

Conclusion

Bien qu’il n’existe malheureusement pas de pilule magique pour prévenir et faire disparaître les varices (ni pour perdre du poids ni pour faire pousser les cheveux, d’ailleurs !), la combinaison de la pratique régulière d’une activité physique, de l’adoption d’une alimentation de type anti-inflammatoire et de l’ajout de certains suppléments ciblés comme ceux mentionnés ci-haut peut vraiment faire une différence importante.

Le meilleur dans cette histoire, c’est que, puisque l’inflammation et le stress oxydant sont au cœur du processus du vieillissement et des maladies chroniques, ce qu’on fait pour avoir de belles jambes aura aussi un impact positif sur notre apparence générale et notre état de santé global.

 

RÉFÉRENCES :

[i] https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2016-12/rapport_laser_endoveineux_vd.pdf

[ii] https://www.healthyveins.org/

[iii] Whiteley MS. Current Best Practice in the Management of Varicose Veins. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2022;15:567-583. Published 2022 Apr 6. doi:10.2147/CCID.S294990

[iv] https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2016-12/rapport_laser_endoveineux_vd.pdf

[v] Pannier F, Rabe E. Progression in venous pathology. Phlebology. 2015 Mar;30(1 Suppl):95-7. doi: 10.1177/0268355514568847. PMID: 25729075.

[vi] https://www.bordas-sa.com/en/diosmin-your-circulation-support/

[vii] Belczak SQ, Sincos IR, Campos W, Beserra J, Nering G, Aun R. Veno-active drugs for chronic venous disease: A randomized, double-blind, placebo-controlled parallel-design trial. Phlebology. 2014 Aug;29(7):454-60. doi: 10.1177/0268355513489550. Epub 2013 May 16. PMID: 23761871.

[viii] Bush R, Comerota A, Meissner M, Raffetto JD, Hahn SR, Freeman K. Recommendations for the medical management of chronic venous disease: The role of Micronized Purified Flavanoid Fraction (MPFF). Phlebology. 2017 Apr;32(1_suppl):3-19. doi: 10.1177/0268355517692221. Erratum in: Phlebology. 2017 Dec;32(10 ):NP36. PMID: 28211296.

[ix] Kakkos SK, Nicolaides AN. Efficacy of micronized purified flavonoid fraction (Daflon®) on improving individual symptoms, signs and quality of life in patients with chronic venous disease: a systematic review and meta-analysis of randomized double-blind placebo-controlled trials. Int Angiol. 2018 Apr;37(2):143-154. doi: 10.23736/S0392-9590.18.03975-5. Epub 2018 Jan 31. PMID: 29385792.

[x] The National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH). https://www.nccih.nih.gov/health/grape-seed-extract#:~:text=Grape%20seed%20extract%2C%20which%20is,wound%20healing%2C%20and%20reducing%20inflammation.

[xi] The National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH). https://www.nccih.nih.gov/health/grape-seed-extract#:~:text=Grape%20seed%20extract%2C%20which%20is,wound%20healing%2C%20and%20reducing%20inflammation.

[xii] Costantini A, De Bernardi T, Gotti A. Valutazione clinica e capillaroscopica del trattamento dell’insufficienza venosa cronica non complicata con oligomeri procianidolici, estratti da semi di vitis vinifera [Clinical and capillaroscopic evaluation of chronic uncomplicated venous insufficiency with procyanidins extracted from vitis vinifera]. Minerva Cardioangiol. 1999 Jan-Feb;47(1-2):39-46. Italian. PMID: 10356940.

[xiii] McDaniel JC, Szalacha L, Sales M, Roy S, Chafee S, Parinandi N. EPA + DHA supplementation reduces PMN activation in microenvironment of chronic venous leg ulcers: A randomized, double-blind, controlled study. Wound Repair Regen. 2017 Aug;25(4):680-690. doi: 10.1111/wrr.12558. Epub 2017 Aug 14. PMID: 28758717.