Traitement aromatique de la fatigue hivernale

Publié le 10 février 2016
Écrit par Stéphanie Plamondon, Ac., M. Sc.

Traitement aromatique de la fatigue hivernale
Omega Alpha Digestion FR

Avec ses journées courtes et froides, février est l’un des mois les plus propices au développement de la fatigue, laquelle peut devenir profonde, débilitante et mener, dans certains cas, à la dépression saisonnière. En attendant le retour des beaux jours, certaines huiles essentielles, dont quelques-unes produites au Québec, sont d’une aide précieuse dans le traitement de la fatigue hivernale.

 

DE QUEL TYPE DE FATIGUE SOUFFREZ-VOUS ?

Dans le creux de l’hiver, le manque de lumière, le froid et les désagréments qui accompagnent les aléas de la météo sapent nos réserves d’énergie et fragilisent nos systèmes nerveux et immunitaire.

Malgré que l’on désigne habituellement la fatigue au singulier, il en existe en fait différentes formes, dont il est important de savoir distinguer les symptômes afin de cibler les huiles essentielles qui seront les plus efficaces pour les alléger. Il y a ainsi, par exemple, la fatigue physique, la fatigue intellectuelle et la fatigue nerveuse, pour ne nommer que celles-là.

 

LA FATIGUE PHYSIQUE

La fatigue physique se manifeste par une sensation de lourdeur ainsi que par une difficulté à se mettre en mouvement. Elle donne le goût de rester plus longuement au lit, et lorsqu’on est sous son emprise, les tâches quotidiennes paraissent plus désagréables que d’habitude. Cette lourdeur peut devenir psychologique et entraîner des sentiments de mélancolie et de dépression. La fatigue physique peut également se traduire par une baisse de désir et de libido. Pour alléger les symptômes reliés à ce type de fatigue, il importe de choisir des huiles essentielles qui tonifient l’organisme en douceur, en insistant sur celles qui activent les surrénales, ces précieuses glandes qui jouent un rôle majeur dans le renouvellement de nos réserves d’énergie.

 

LA FATIGUE INTELLECTUELLE

La fatigue intellectuelle, quant à elle, s’exprime au niveau de la pensée et de la concentration, qui peuvent sembler devenir plus lentes et moins claires. Souvent, les personnes qui souffrent de ce type de fatigue mentionnent qu’elles ont l’impression d’avoir la tête dans les nuages ou dans un brouillard. L’élocution peut être plus difficile et la mémoire peut faire défaut. Les huiles essentielles efficaces pour soulager ce type de fatigue sont celles qui tonifient la mémoire, la concentration ainsi que la clarté de l’esprit.

 

LA FATIGUE NERVEUSE

La fatigue nerveuse se manifeste par une sensation de fébrilité et peut occasionner des sautes d’humeur, des pleurs fréquents, de l’irritabilité et de l’anxiété. Elle perturbe souvent le sommeil, qui est pourtant si nécessaire au rétablissement de cette forme de fatigue. Physiquement, la fatigue nerveuse peut provoquer de légers tremblements, des palpitations, une sécheresse des muqueuses et des fluctuations de la température corporelle. Le traitement aromatique de cette fatigue passe par l’application d’huiles essentielles calmantes, qui permettent d’apaiser le système nerveux et de retrouver un sommeil réparateur.

 

LA TROUSSE D’HUILES ESSENTIELLES ANTIFATIGUE

Plus on cumule différents types de fatigue, plus elle sera invalidante et plus elle risque de se chroniciser. Heureusement, l’aromathérapie peut être d’un grand secours dans l’allègement des différentes manifestations de la fatigue ainsi que dans le renouvellement de l’énergie vitale. Voici quelques huiles essentielles et essences antifatigue précieuses :

Citron (zeste) (Citrus limonum)

Avec son odeur fruitée et rafraîchissante, l’essence du zeste de citron possède de belles propriétés tonifiantes de la mémoire et de la concentration. De plus, elle est antiseptique et combat les infections virales, si fréquentes à cette période-ci de l’année. Pour contrer la fatigue intellectuelle, l’essence de citron est particulièrement efficace en diffusion. L’essence de pamplemousse possède des propriétés très similaires et s’utilise de la même façon.

Basilic (Ocimum basilicum)

L’huile essentielle de basilic, avec son odeur piquante et réglissée, stabilise les émotions et calme l’irritabilité due à la fatigue nerveuse. Elle exerce une activité équilibrante puissante sur les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. L’huile essentielle de basilic est très efficace dans le traitement de la fébrilité et des spasmes d’origine nerveuse. Elle s’utilise dans le diffuseur, en massage ainsi qu’à l’interne.

Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)

Bien connue pour ses propriétés expectorantes, l’huile essentielle d’eucalyptus radié possède également de belles propriétés énergisantes, utiles dans le cas de fatigue physique et intellectuelle. Ses effets tonifiants agissent particulièrement bien sur les fatigues profondes et chroniques, qu’elles soient dues au surmenage ou à une infection virale comme la mononucléose. Une des façons les plus intéressantes de tirer profit de ses propriétés tonifiantes demeure sa diffusion dans l’air.

Elle agit également de façon efficace en application cutanée. En cas de fatigue et d’insomnie, l’eucalyptus radié peut être remplacé par le ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum).

Mandarine (zeste) (Citrus reticulata)

L’essence du zeste de mandarine possède une odeur des plus agréables, douce, sucrée et fruitée. Elle est spécialement indiquée dans le traitement de la fatigue nerveuse, qui se manifeste par de l’anxiété et de l’insomnie. Elle diminue l’hyperactivité du système nerveux sympathique, induit la détente de l’organisme et favorise un sommeil profond et réparateur. Une des meilleures façons de l’utiliser consiste à la diffuser dans la chambre à coucher, 20 à 30 minutes avant de se glisser sous les couvertures. Vous n’avez pas d’essence de mandarine sous la main ? Elle peut être remplacée par celle d’orange (Citrus sinensis) ou de bergamote (Citrus aurantium bergamia).

Menthe poivrée (Mentha x piperita)

Avec son odeur puissante, fraîche et mentholée, la menthe poivrée agit sur les fatigues physique, sexuelle et intellectuelle, ainsi que sur les sentiments d’abattement et de mélancolie. Elle stimule l’organisme et possède de belles propriétés antidépressives. Elle est notamment efficace lorsque la fatigue hivernale s’accompagne de procrastination et de léthargie. Elle est prise à l’interne, dans des formules antifatigue et antidépressives, et elle est appliquée sur les tempes et le front pour ses effets tonifiants de la mémoire et de la concentration.

Romarin à cinéol (Rosmarinus officinalis cineoliferum)

L’huile essentielle de romarin à cinéol est un superbe tonique général et agit spécialement sur la sensation de lourdeur physique ainsi que sur le manque de clarté cérébrale. Une étude récente a d’ailleurs permis de confirmer ses propriétés sur le renforcement de la mémoire chez les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Elle est particulièrement intéressante en diffusion.

Verveine des Indes (Cymbopogon flexuosus)

L’huile essentielle de verveine possède une délicieuse odeur citronnée. Il s’agit d’une huile essentielle très utile dans le soulagement de la fatigue nerveuse, surtout lorsque celle-ci s’accompagne d’anxiété et d’insomnie, ou lorsque la nervosité fait augmenter la pression artérielle. Elle est très agréable diffusée dans l’air.

 

LES HUILES DE CONIFÈRES DU QUÉBEC

Les huiles essentielles de conifères, dont le Québec est un grand producteur, sont non seulement les championnes des huiles antifatigue, mais elles sont efficaces dans le traitement de tous les types de fatigue, qu’elle soit physique, sexuelle, cérébrale, nerveuse, légère ou chronique. Ceci tient du fait que les huiles de conifères contiennent des molécules monoterpéniques, qui tonifient l’organisme en douceur mais en profondeur. Certaines d’entre elles, l’épinette noire par exemple, possèdent également des esters qui en même temps, calment et stabilisent le système nerveux.

Sapin baumier (Abies balsamea)

L’huile de sapin baumier possède un parfum très agréable. Il s’agit d’une huile précieuse dans le traitement des troubles de la mémoire et de la concentration, qui permet d’avoir les idées plus claires. Elle enrichit l’oxygénation du sang et, comme tous les conifères, elle tonifie l’activité des glandes surrénales et du système immunitaire. Elle est particulièrement efficace dans le diffuseur.

Épinette noire (Picea mariana)

De par sa riche composition en alpha-pinène (molécule tonifiante) et en acétate de bornyle (molécule calmante), l’huile d’épinette noire est profondément équilibrante.

Elle agit en fortifiant l’axe hypophyso-surrénalien et permet à l’organisme de récupérer après un long surmenage, un choc ou une maladie. Elle est diffusée dans l’air et appliquée sur la peau, au niveau des surrénales (au-dessus des reins, à la moitié du dos).

 

QUELQUES FORMULES

Tous les types de fatigue bénéficieront de l’application d’épinette noire sur les surrénales, qu’elle soit physique, sexuelle, cérébrale ou nerveuse. Il s’agit d’en appliquer 3 à 5 gouttes, pures ou légèrement diluées dans de l’huile d’amande douce, sur la région de chaque surrénale, et ce, deux à trois fois par jour (dernière application avant 19 h).

 

Traitement aromatique de la fatigue physique

Formule aérienne

  • 8 gouttes d’HE de sapin baumier (Abies balsamea) sauvage ou bio
  • 4 gouttes d’HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) bio
  • 3 gouttes d’essence de pamplemousse rose (Citrus paradisii) bio

Verser la formule dans un diffuseur ou un nébulisateur électrique. Faire diffuser pendant 30 minutes. Répéter trois fois par jour (dernière diffusion avant 19 h).

Formule orale

Si la fatigue physique s’accompagne de sentiments de dépression ou de baisse de libido, ajouter la formule suivante au protocole :

  • 2 gouttes d’essence de mandarine (zeste) (Citrus reticulata) bio
  • 1 goutte d’HE de menthe poivrée (Mentha x piperita) bio

Diluer la formule dans 1⁄4 c. à thé d’huile d’olive. Prendre le mélange à l’interne, trois fois par jour, après les repas (dernière prise orale avant 19 h).

 

Traitement aromatique de la fatigue cérébrale

Formule aérienne

  • 10 gouttes d’HE de romarin à cinéol (Rosmarinus officinalis cineoliferum) bio
  • 5 gouttes d’essence de citron (zeste) (Citrus limonum) bio

Verser la formule dans un diffuseur ou un nébulisateur électrique. Faire diffuser pendant 30 minutes. Répéter trois fois par jour (dernière diffusion avant 19 h).

Durant la journée, en cas de brouillard mental, ouvrir une bouteille d’huile essentielle de menthe poivrée ou de romarin à cinéol, et en humer les effluves pendant quelques secondes. Clarté cérébrale assurée !

 

Traitement aromatique de la fatigue nerveuse

Formule aérienne

  • 8 gouttes d’HE de basilic (Ocimum basilicum) bio
  • 4 gouttes d’HE de verveine des Indes (Cymbopogon flexuosus) bio
  • 3 gouttes d’essence de mandarine (zeste) (Citrus reticulata) bio

Verser la formule dans un diffuseur ou un nébulisateur électrique. Faire diffuser pendant 30 minutes. Répéter trois fois par jour, dont les dernières 30 minutes avant d’aller au lit.

 

QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES

La fatigue est souvent un message que le corps envoie afin que nous ralentissions la cadence et que nous prenions soin de nous-mêmes. Mises à part les huiles essentielles, d’autres petites attentions permettent de tonifier l’organisme en douceur et de mieux passer au travers les difficultés de l’hiver, telles que de s’offrir des cures de sommeil et de s’alimenter d’une nourriture réconfortante et vivifiante.

Il est important aussi, afin d’éviter de s’enliser, de sortir quotidiennement dans un parc près de chez soi et de profiter du soleil, tout en prenant de profondes respirations afin de bien oxygéner l’organisme.

Dans le creux de l’hiver, la fatigue est un phénomène normal, que l’aromathérapie soulage naturellement et efficacement. Afin de s’encourager en attendant le retour du printemps, il est utile de se rappeler que février est peut-être le mois le plus sombre et l’un des plus froids, mais il est aussi celui de l’amour et le plus court !