Traiter la dépression saisonnière avec les plantes aromatiques

Publié le 9 mars 2018
Écrit par Stéphanie Plamondon, Ac., M. Sc.

Traiter la dépression saisonnière avec les plantes aromatiques
A.Vogel / Échinaforce

Avec son manque de lumière et ses journées froides, le mois de mars représente pour plusieurs un des mois de l’année les plus difficiles à traverser.

 

Il s’agit d’ailleurs du mois durant lequel les gens consultent le plus souvent pour des symptômes provoqués par la diminution de l’exposition au soleil, notamment pour un excès de fatigue et des sentiments de dépression et de mélancolie.

Avant de recourir à des antidépresseurs pour traiter une déprime saisonnière passagère, il peut s’avérer efficace d’explorer certaines avenues naturelles et aromatiques. Afin de choisir les huiles essentielles les plus efficaces, voyons d’abord quelques-uns des symptômes.

Il existe des huiles essentielles pour contrer spécialement ces symptômes. Voici certaines d’entre elles.

 

SYMPTÔMES DE LA DÉPRIME ET DE LA DÉPRESSION SAISONNIÈRE

  • Augmentation ou diminution de l’appétit
  • Baisse de la libido
  • Ennui
  • Fatigue
  • Diminution de la concentration
  • Insomnie ou hypersomnie
  • Irritabilité
  • Isolement
  • Mélancolie
  • Perte de plaisir
  • Tristesse

 

TROUSSE DES HUILES ESSENTIELLES ANTIDÉPRESSIVES

Basilic (Ocimum basilicum)

L’huile essentielle de basilic exerce une profonde harmonisation du système nerveux central. Elle est très efficace lorsque la déprime est accompagnée de sautes d’humeur et d’irritabilité. Son parfum de réglisse est très apprécié en diffusion. Elle peut également être appliquée sur les poignets à raison de quelques gouttes non diluées. Enfin, elle peut être diluée dans une huile végétale et ajoutée à l’eau du bain ou être prise à l’interne.

 

Cannelle vraie (Cinnamomum verum, écorce)

La cannelle produit une huile essentielle chaude, piquante, stimulante et aphrodisiaque. Elle est utilisée principalement lorsque le vague à l’âme s’accompagne d’une grande fatigue et d’une baisse de la libido. Ses propriétés sont dues à la présence importante de cinnamaldéhyde, une molécule dermocaustique, ce qui explique pourquoi la cannelle est réservée à l’usage interne.

 

Encens (Boswellia carterii)

L’huile essentielle d’encens est très populaire ces jours-ci. On lui attribue beaucoup de propriétés, dont certaines restent à démontrer. Cependant, ses propriétés antidépressives et enracinantes, elles, sont bel et bien réelles. Ceci est possible grâce à sa richesse en bornéol, une molécule reconnue comme étant antidépressive. Elle agit en augmentant le niveau de sérotonine dans l’organisme par l’intermédiaire de son précurseur, le 5 HTP.L’encensproduit une huile essentielle qui est utilisée depuis la nuit des temps dans des rituels de relaxations et de méditation. Elle est employée dans des formules à l’interne ainsi que sur la peau, légèrement diluée dans l’huile végétale de son choix.

 

Lime (Citrus limetta, zeste)

L’essence de zeste de lime possède des propriétés énergisantes et euphorisantes. Elle incite à la bonne humeur et à la légèreté du cœur. Elle aiguise la clarté mentale et aide lorsque la dépression cause des troubles de mémoire et de concentration.

Elle possède une odeur citronnée et sucrée très agréable. Elle est surtout utilisée en diffusion. Les essences de citron et de pamplemousse possèdent les mêmes propriétés thérapeutiques.

 

Menthe poivrée (Mentha x piperita)

Avec son menthol froid et rafraîchissant, l’huile essentielle de menthe poivrée stimule l’organisme, tonifie le moral et combat la fatigue ainsi que la procrastination. Quant à ses propriétés plus subtiles, il s’agit d’une huile qui favorise l’expression et la confiance en soi. Elle est particulièrement efficace lorsqu’elle est prise tôt le matin avant d’entamer la journée. En raison de ces propriétés, elle est réservée à l’usage interne.

 

Romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum)

Le romarin à cinéole est une huile exceptionnelle dans le traitement de la déprime et de la fatigue. De plus, sa richesse en eucalyptol la rend efficace pour soulager la tristesse et la mélancolie.

Elle est très appréciée en diffusion pour son parfum doux et épicé. Quelques gouttes non diluées peuvent également être appliquées sur les poignets durant la journée pour un effet tonifiant rapide.

 

Sapin baumier (Abies balsamea)

L’huile de sapin baumier renforce les réserves vitales mises à dure épreuve durant la période hivernale. Elle tonifie les surrénales ainsi que les poumons, et elle éclaircit les idées quand la fatigue et la déprime causent un brouillard mental. Elle est particulièrement efficace en diffusion.

 

Thym saturéioïde (Thymus satureioides)

Comme l’huile essentielle d’encens, celle du thym saturéioïde contient du bornéol, une molécule antidépressive. De plus, par sa richesse en monoterpénols, le thym saturéioïde agit efficacement contre la fatigue. Elle est prise à l’interne.

 

Ylang ylang (Cananga odorata)

L’huile essentielle d’ylang ylang est une huile destinée tout particulièrement aux femmes. Elle stimule le désir sexuel, et ses esters calment l’irritabilité et les sentiments de frustration. De plus, il s’agit d’une huile qui possède de puissantes propriétés antidépressives, notamment utiles dans le traitement de la dépression saisonnière, mais aussi de la dépression post-partum. Son odeur puissante peut incommoder certaines personnes, donc il vaut mieux l’utiliser en petites quantités, soit dans un diffuseur, soit dans une huile à massage.

Elle agit très bien lorsqu’elle est appliquée sous les pieds, à raison de quelques gouttes non diluées ou, au contraire, incorporées à une huile d’amande douce.

 

Voici quelques formules permettant de bénéficier des propriétés antidépressives et tonifiantes des huiles essentielles.

Formules

 Fatigue, manque d’énergie

  • 5 gouttes d’ess. de lime
  • 5 gouttes d’HE de romarin à cinéole
  • 5 gouttes d’HE de sapin baumier

Placer les gouttes aromatiques dans un diffuseur ou un nébulisateur d’huiles essentielles. Faire diffuser 20 à 30 minutes. Répéter 1 à 2 autres fois durant la journée. Respirer à fond ce mélange afin de tonifier en profondeur les énergies vitales et dissiper le brouillard mental.

 

Tristesse, mélancolie, blues

  • 50 gouttes d’HE d’encens
  • 50 gouttes d’HE de menthe poivrée
  • 50 gouttes d’HE de thym saturéioïde

Mélanger les huiles essentielles dans une bouteille ambrée à codigouttes de 5 ml. Au matin, après le petit-déjeuner, diluer 2 gouttes du mélange dans 1⁄4 c. à thé d’huile d’olive et avaler. Répéter à l’heure du dîner. Poursuivre le traitement pendant 21 jours.

 

Sautes d’humeur, irritabilité

  • 20 gouttes d’HE de basilic
  • 20 gouttes d’ess. de citron (z)
  • 10 gouttes d’HE d’ylang ylang

Remplir aux 3⁄4 un applicateur à bille de 10 ml (« roll-on ») d’huile de jojoba. Ajouter les huiles essentielles. Bien secouer le contenant. Rouler cette belle formule sur les poignets aussi souvent que nécessaire pour apaiser les sentiments de frustration et d’irritabilité.

 

Baisse de libido, fatigue sexuelle

  • 50 gouttes d’ess. d’orange (z)
  • 20 gouttes d’HE d’ylang ylang
  • 10 gouttes d’HE de cannelle vraie
  • 10 gouttes d’HE de thym saturéioïde

Remplir une bouteille en verre ambré de 100 ml d’huile de pépins de raisin. Ajouter les huiles essentielles. Bien secouer. Effectuer un massage doux et lent du dos et de la nuque aussi souvent que désiré…

 

N’oublions jamais que les huiles essentielles sont de véritables concentrés de soleil de par leur riche composition en molécules aromatiques. En les intégrant au quotidien et en adoptant quelques rituels tonifiants naturels, les symptômes de la dépression saisonnière ont peu de chances de se développer ou de s’aggraver. Avant de le dire, le printemps et ses beaux jours seront de retour !

 

Mises à part les huiles essentielles, d’autres approches naturelles aident à traverser les journées sombres du mois de mars et à diminuer les symptômes reliés à la dépression saisonnière :

  • Choisir des aliments vivifiants, non transformés ;
  • Commencer à planifier les activités d’été (vacances, jardin, etc.) ;
  • Dormir et faire de courtes siestes l’après-midi ;
  • Marcher dans la nature (parc, montagne, forêt) ;
  • Prendre soin de soi (longs bains aromatiques, sorties au spa, petits congés) ;
  • Rire, regarder des films humoristiques ;
  • S’assurer de s’exposer autant que possible à la lumière du jour ;
  • Utiliser une lampe de luminothérapie ;
  • Sortir avec des amis