Vitamines et suppléments pour animaux

Publié le 15 mai 2019
Écrit par Milenka Jonas, B . Sc., ND

Vitamines et suppléments pour animaux
Vogel #1 FR

Faut-il donner des suppléments à ses animaux de compagnie ?

 

Le débat est le même que pour la question, à savoir s’il faut nourrir ses animaux avec des aliments crus ou non.

Existe-t-il des données scientifiques ou probantes montrant que nos animaux peuvent avoir besoin de suppléments ?

De nos jours, les suppléments pour animaux de compagnie représentent une industrie d’un milliard de dollars.

 

Lesquels ont fait l’objet de recherches, sont efficaces et peuvent vraiment aider les animaux de compagnie ?

Nous avons établi que les chiens, les chats et la plupart de nos animaux domestiques qui consomment des aliments du commerce n’ont pas une alimentation appropriée. Les mentalités ont changé radicalement en très peu de temps à ce sujet.

Une controverse sur le bien-fondé de nourrir ses animaux avec des aliments crus plutôt que de la nourriture spécialisée du commerce ou même des aliments biologiques de qualité existe.

J’ai l’impression que la plupart des gens ne nourrissent pas leurs animaux avec des aliments crus, mais optent plutôt pour de la nourriture de haute qualité en raison de contraintes de temps et de commodité. Dans les deux cas, l’important, c’est que l’animal reçoive toutes les vitamines dont il a besoin.

Que vous nourrissiez votre animal avec des aliments crus, de la nourriture commerciale biologique transformée ou simplement de la nourriture ordinaire du commerce, lui donner des vitamines et des suppléments est à son avantage.

Non seulement les habitudes alimentaires des animaux ont été modifiées pour les adapter à notre environnement, mais cet environnement est plus stressant et pollué que jamais. Il existe des vitamines et des suppléments qui peuvent avoir des effets positifs sur votre animal.

Les lignes qui suivent donnent des détails sur les vitamines et suppléments les plus courants, incluant probiotiques plus prébiotiques, multivitamines, oméga-3, sulfate de glucosamine, sulfate de chondroïtine et MSM (méthylsulfonylméthane). Ce sont là quelques-uns des suppléments et des vitamines de base qu’il est possible de donner à son animal. En fait, ils peuvent constituer un excellent complément à son alimentation.

 

Probiotiques plus prébiotiques

La santé intestinale est fondamentale pour le bien-être de son animal. Les probiotiques et prébiotiques sont importants pour assurer une bonne digestion, et ils forment la première ligne de défense du système immunitaire de l’animal.

Les chiens, comme bien d’autres animaux, mangent naturellement leurs excréments pour récupérer une partie des bonnes bactéries et des fibres non digérées (prébiotiques). Un supplément de probiotiques avec prébiotiques ne peut qu’avoir des effets positifs sur votre animal.

Les probiotiques sont les bonnes bactéries, et les prébiotiques sont les fibres solubles provenant de légumes ou autres sources alimentant les bonnes bactéries dans l’intestin.

Certaines espèces de bactéries sont particulièrement profitables aux animaux, mais aucun probiotique ne peut leur nuire. Vous pouvez vous procurer des probiotiques avec prébiotiques conçus expressément pour votre animal à votre clinique vétérinaire ou dans un magasin de produits naturels. Souvent, ils sont ajoutés à la nourriture de grande qualité. Vos animaux doivent avoir une bonne flore intestinale pour bien digérer leur nourriture et en absorber les nutriments.

Les probiotiques sont aussi essentiels à un système immunitaire fort. Les animaux, qui ont beaucoup de bonnes bactéries, ont un système immunitaire sain qui les protège contre les mauvaises bactéries, les virus, les parasites et les autres organismes envahissants.

Les probiotiques et prébiotiques peuvent aider les animaux aux prises avec de la diarrhée, de la constipation, des troubles cutanés, des démangeaisons et de l’halitose (mauvaise haleine). Dans l’intestin, ces bonnes bactéries produisent également d’importantes vitamines B et K, qui sont essentielles à leur bonne santé.

 

En plus des probiotiques, pourquoi un propriétaire d’animal lui donnerait-il une multivitamine ?

Une multivitamine fournit à l’animal toutes les vitamines B, A, C, D, E et K, ainsi que tous les minéraux essentiels, importants pour sa santé.

Les vitamines hydrosolubles (B et C) doivent faire partie de son alimentation quotidienne. Tout surplus dont l’organisme n’a pas besoin sera aisément éliminé par les reins, dans l’urine. Ces vitamines ne sont pas emmagasinées dans l’organisme, et il est peu probable qu’elles s’accumulent de façon excessive.

L’animal peut profiter d’une multivitamine qui contient toutes les vitamines B. Ces dernières sont nécessaires à la bonne digestion des aliments, en particulier à l’absorption des gras (lipides) et des protéines. Elles protègent et renforcent le système nerveux, aident à la concentration de votre animal et améliorent ses fonctions mentales. Elles sont importantes pour la production d’énergie. Les vitamines B jouent également un rôle déterminant dans la formation des globules rouges, qui sont importants pour la circulation sanguine et pour maintenir un bon taux de fer (contribue à prévenir l’anémie). Ces vitamines sont aussi nécessaires à une bonne croissance des cheveux, de la peau et des ongles.

Ces vitamines aident l’animal à s’adapter plus facilement au stress, ce qui a pour effet de protéger et d’améliorer le fonctionnement de ses glandes surrénales. Les vitamines B interviennent dans la reproduction, en particulier l’acide folique (B9), et sont indispensables au maintien d’une bonne vue et à la prévention et au traitement de la cataracte.

La vitamine C est un antioxydant et une vitamine antistress, importante pour le bon fonctionnement des glandes surrénales. Elle facilite aussi l’absorption du fer. C’est la principale vitamine qui peut aider le système immunitaire à prévenir et à combattre les infections. Elle contribue également à guérir les plaies plus rapidement et elle est fondamentale pour la réparation des tissus.

Les animaux fabriquent de la vitamine C, mais l’ajout d’un supplément à leur alimentation ne peut que lui être favorable.

Les vitamines liposolubles (A, D, E et K) sont emmagasinées dans les tissus de l’organisme où elles peuvent s’accumuler si leur apport est excessif.

La vitamine A aide à traiter et à prévenir les troubles oculaires. Elle est aussi excellente pour tous les troubles cutanés. Assurez-vous d’acheter de la vitamine A dans sa forme naturelle, plus facile à utiliser. Le bêtacarotène (ProVit A) provenant de fruits et légumes colorés ou le rétinol présent dans les huiles de poisson sont dans leur forme naturelle. L’acétate de rétinol, le palmitate de vitamine A et le palmitate de rétinol sont des versions synthétiques.

La vitamine D doit être fournie par l’alimentation, car l’animal ne peut la produire à partir de la lumière du soleil, comme nous le faisons. Elle est nécessaire à l’absorption et à l’utilisation appropriées du phosphore et du calcium, qui sont eux-mêmes essentiels au développement des dents et des os. Elle intervient dans la production d’hormones et joue un rôle crucial dans le fonctionnement normal du système immunitaire.

La vitamine E peut être utilisée par voie interne ou externe pour les troubles cutanés. Elle est indiquée particulièrement pour les peaux sèches, irritées et qui démangent. Elle est idéale sur les plaies, les cicatrices et les égratignures.

La vitamine K est souvent utilisée conjointement avec la vitamine D pour la formation et la réparation des os et des dents.

Les minéraux essentiels dont votre animal a besoin sont le calcium, le magnésium, le potassium et le phosphore, qui agissent en synergie pour assurer le bon fonctionnement des muscles. Ensemble, ils contribuent à la régulation du rythme cardiaque et à l’amélioration du système cardiovasculaire. Ils sont nécessaires à la protection des os, ainsi qu’à la bonne santé dentaire de votre animal. Le cuivre et le fer sont nécessaires à la production d’hémoglobine. L’iode et le manganèse sont indispensables, à l’état de traces, à la bonne santé de la fonction thyroïdienne. Le sélénium et le zinc protègent le système immunitaire de l’animal.

Les oméga-3 sont des acides gras essentiels que l’on trouve dans les huiles de poisson, telles que le saumon, le flétan, le foie de morue, et les huiles d’algues. L’huile de lin est également riche en oméga-3. Ces « bons gras » sont vendus sous forme de suppléments en différentes saveurs, comme le bacon, pour le plus grand plaisir de votre animal domestique. Nous savons maintenant que ces bons gras sont essentiels à notre bien-être tout autant qu’à celui de nos animaux.

L’organisme ne fabrique pas ces gras. Les animaux doivent donc les obtenir par leur alimentation. La plupart des aliments commerciaux ont également une plus forte teneur en oméga-6, de sorte qu’un supplément d’oméga-3 aura des effets positifs sur leur santé.

Les acides gras oméga-3 sont importants pour réduire et atténuer les inflammations. Ils sont souvent utilisés conjointement avec la glucosamine dans les cas d’arthrite, afin de diminuer les douleurs et les inflammations dans les articulations.

Il est possible de donner des suppléments d’huiles de poisson à un animal dans les cas d’allergies cutanées, de sécheresse de la peau, de démangeaisons, de pellicules, de desquamation et de lésions de dermatite aiguë. Ils améliorent la qualité de la peau, et lui donnent une fourrure plus belle et plus brillante. Les oméga-3 ont des propriétés immunostimulantes qui aideront à protéger votre animal contre les maladies auto-immunes.

Le sulfate de glucosamine, le chlorhydrate de glucosamine, le sulfate de chondroïtine et le MSM se sont révélés efficaces contre les douleurs articulaires chez les animaux domestiques.

Selon les études, le sulfate de glucosamine est facilement absorbé lorsqu’il est pris par voie orale. Il est également considéré comme étant sans danger et est utilisé depuis plus de 30 ans avec succès. Il est souvent ajouté en supplément à leur nourriture.

Ce supplément a fait l’objet de nombreuses recherches. Il est extrait de carapaces de homard ou de crabe (assurez-vous de vérifier si l’animal est allergique aux fruits de mer), et il semble qu’il augmenterait la production de cartilage, qui sert de tampon et de lubrifiant aux articulations. La glucosamine aide également à la production du liquide synovial, qui assure la mobilité générale, un peu comme l’huile à moteur de votre voiture. Elle est sur tout indiquée pour les douleurs articulaires, l’arthrose et la dysplasie de la hanche, en particulier chez les animaux âgés. Des études montrent qu’elle a apporté une amélioration de la mobilité et une réduction de la douleur chez les chats, les chiens et les chevaux.

Le sulfate de chondroïtine est un supplément souvent donné en combinaison avec le sulfate de glucosamine. Ces deux éléments agissent en synergie et semblent se renforcer mutuellement. Ils agissent pour protéger et régénérer le cartilage articulaire des animaux.

Le MSM semble également atténuer les symptômes associés à l’arthrite canine et aux douleurs articulaires. Ce supplément est souvent ajouté aux sulfates de glucosamine et de chondroïtine, bien qu’il puisse être utilisé seul avec succès pour traiter les douleurs articulaires.

  • La combinaison de ces produits pour articulations avec des oméga-3 a des effets encore plus positifs, et est encore plus efficace comme plan de traitement des douleurs et des inflammations articulaires de vos animaux domestiques.
  • L’ajout de vitamines supplémentaires à l’alimentation d’un animal est un choix qui dépend de sa santé et de son propriétaire.
  • Utilisez des suppléments conçus expressément pour les animaux de compagnie.
  • Vérifiez toujours auprès de votre vétérinaire avant de donner des vitamines ou des suppléments à votre animal.