Voyager au naturel, trucs et astuces

Publié le 9 février 2018
Écrit par Sylvie Rousseau, nd.a.

Voyager au naturel, trucs et astuces
GUT-FX fr

Voyager est un plaisir indéniable !

Mais qu’il s’agisse de randonnée, de voyage d’aventure ou de repos, il peut être salutaire d’avoir sur soi une trousse de premiers soins, car un voyage peut vite tourner au cauchemar si on est mal outillé. Traîner une trousse de médicaments pharmaceutiques d’urgence est primordial, mais on peut également apporter des produits naturels pour s’aider dans tout problème de santé mineur.

Premièrement, sachez que lorsque vous voyagez en avion, en bateau ou en train, ou encore lorsque vous visitez des endroits publics achalandés, vous êtes continuellement bombardé de toxines environnementales suspicieuses et exposé à mille et un micro-organismes que votre organisme ne reconnaît pas nécessairement. Changer de fuseau horaire, de surcroît, est un problème de taille amenant plusieurs inconvénients, dont le fait d’être dérangé dans vos rythmes circadiens, vos habitudes alimentaires et votre mode de vie. S’équiper d’une trousse de secours la plus simple et naturelle possible peut aider à protéger votre santé dans un environnement possiblement hasardeux…

 

PROTÉGEZ VOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE

Le conseil le plus utile que je pourrais vous donner est de soutenir votre système immunitaire au moins un mois avant le départ, durant tout le voyage, et jusqu’à un mois après votre retour, car plus vous êtes exposés à des substances environnementales, plus le système immunitaire s’affaiblit. Or, la clé pour se protéger contre tout type d’infection est manifestement de s’assurer d’avoir un système immunitaire fort. Comment peut-on s’y prendre ?

Du côté de l’alimentation, limitez les aliments riches en graisses saturées, en sucres raffinés et en alcool, car ils peuvent affaiblir la muqueuse digestive, qui constitue la première ligne de défense contre les toxines environnementales, en provoquant des fermentations, des putréfactions et en altérant la muqueuse naturelle de l’intestin. On peut consommer des aliments riches en soufre, dont l’ail, les oignons, les échalotes et les champignons, comme le shiitake, qui ont un effet positif sur le système immunitaire.

Choisissez judicieusement les suppléments naturels que vous voulez apporter. Dans les suppléments dignes de mention pour renforcer le système immunitaire, nommons les vitamines C et D, le zinc, les oméga-3, les herbes médicinales, comme l’échinacée, l’astragale, le ginseng, le reishi et les probiotiques.

Si vous voyagez en avion, levez-vous régulièrement pour activer votre circulation. Buvez beaucoup d’eau, évitez l’alcool et la caféine pour ne pas vous déshydrater. On peut trouver des complexes homéopathiques en vente libre pour prévenir les effets du décalage horaire. Prenez-en à plusieurs reprises pendant le vol.

À destination, suivez les conseils généraux : nettoyez vos mains souvent. Pansez vos plaies. Évitez les glaçons servis dans les cocktails. Ne buvez que de l’eau en bouteille, même si on vous dit que celle-ci a été filtrée. Pour éviter la diarrhée du voyageur, on peut désinfecter l’eau et les fruits en ajoutant une à deux gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, un antimicrobien à large spectre. Gardez-vous en forme et restez actif. Marchez dans la nature. Aérez votre chambre d’hôtel tous les jours, si c’est possible.

 

LA TROUSSE DE PREMIERS SOINS NATURELS

Préparez une trousse de premiers soins pour diverses situations d’urgence. À titre d’exemple, le gingembre aide pour le mal des transports ou pour toute difficulté digestive. Le glycinate de magnésium est un remède de choix pour toute forme de tension musculaire et dans les cas de céphalée.

Le gel d’aloès peut être bu en cas de constipation ou pour soulager l’irritabilité gastrique. Les probiotiques de qualité sont une nécessité pour rééquilibrer la flore intestinale, ramener des souches bactériennes amies et ainsi vous protéger contre les microbes pathogènes. Si la personne est aux prises avec une infection, l’extrait de pépins de pamplemousse et l’ail peuvent combattre une majorité d’infections.

Également, la berbérine, le noyer noir et l’artémise ont une longue histoire d’utilisation en médecine naturelle pour enrayer les infections parasitaires. Apportez du charbon végétal activé en cas de diarrhée du voyageur, c’est l’antipoison par excellence. Il adsorbe les poisons et protège le foie.

Il existe plusieurs produits naturels sur le marché pour décongestionner le nez. Par exemple, Hydrasense est un produit entièrement naturel composé d’eau de mer, qui a la capacité de nettoyer le nez, d’évacuer des agents infectieux emprisonnés dans le mucus et de soulager la congestion nasale.

Il existe diverses pommades pour les coupures, les éraflures et les ecchymoses, à base de consoude, d’arnica, de millepertuis, de calendula, d’hamamélis, d’échinacée ou de camomille, en phytothérapie ou en dilution homéopathique, en vente libre dans les magasins d’aliments naturels.

La teinture mère de calendula peut être appliquée pure (trois gouttes sous la langue et sur la plaie) en cas de morsure ou de piqûre. Vérifiez toutefois que votre blessure ne nécessite pas de soins médicaux d’urgence. Les huiles essentielles peuvent être utiles comme chasse-moustiques, dont la citronnelle, la lavande, le géranium et la menthe poivrée diluée dans une huile d’amande douce ou autre. On peut en appliquer sur la peau ou mettre une goutte de ce mélange sur l’oreiller.

Opter pour un écran solaire naturel peut protéger des coups de soleil sans que vous soyez exposé inutilement à des produits chimiques. Plusieurs ingrédients naturels, dont l’huile de jojoba, le beurre de karité, l’huile de tournesol et l’oxyde de zinc sont très efficaces pour vous protéger du soleil. Le gel d’aloès peut être appliqué sur la peau lors de coups de soleil.

 

MATÉRIEL DE SOINS D’URGENCE

Une trousse de premiers soins doit absolument contenir tout le matériel de secours rapide pour être complète. Des bandes de gaze, des compresses stérilisées, des pansements adhésifs de divers formats, des bandes de tissu élastique, des tampons d’alcool, des tampons d’ouate, des ciseaux, des pinces à épiler ou à écharde, des épingles de sûreté, un thermomètre et une bouillotte (ou sac magique) ne sont pas superflus en cas d’urgence. Il existe également des appareils de premiers soins indispensables à toute pharmacie familiale, comme la mini-pompe (Aspi-venin), qui aspire le venin en cas de piqûres ou de morsures venimeuses, et la pince à tiques (Kill Ticks), qui permet l’extraction des tiques.

Pour vraiment protéger sa santé lorsqu’on voyage, il vaut mieux être proactif et mettre en place des mesures simples avant que les problèmes ne surgissent. Gardez toutefois en tête que pour toute situation d’urgence, il est important de se rapporter aux autorités médicales pour recevoir le traitement nécessaire.

 

RÉFÉRENCES

  1. http://www.naturalnews.com/023715_travel_air.html
  2. http://voyages.ideoz.fr/sante-voyage-medecine-naturelle-remedes-traditionnels/
  3. KROHN, Jacqueline, M.D. Natural detoxification a practical encyclopedia, Hartley & Marks publishers, 2000.
  4. RODET, Jean-Claude, Dr. La bible du marcheur, Marcel Broquet éditeur, 2012. 5. ZOLTAN, Rona, M.D., M. Sc. Encyclopedia of natural healing, Alive books, 1997.